Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Championnat de France des profanations qui tombent à pic et à plat

Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre...

 

Des mains rouges, ce symbole de la résistance palestinienne pour les uns, du génocide de (deux) juifs par les terroristes du Hamas pour les autres, ont subitement recouvert, dans le Marais, à Paris, le jour de l’anniversaire (il y en a plein comme ça) de la rafle du billet vert, des murs et monuments en souvenir de la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

L’intro est longue, le souffle court, mais l’émotion intense. Comment ne pas être d’accord avec les rois du lobby qui hurlent au retour de la bestiole ?

Toute la chaîne de commandement a poussé des cris, de Yo Arfi, le chef du CRIF, à Ariel Weil (on s’y perd entre les Veil, les Weil et les Weill) en passant par Hildingo, la marâtre de Paname.

 

 

Il faudrait leur dire que tout le monde les voit, ça devient lassant, et comique à la fois. Toutes ces vieilles ficelles, usées jusqu’à la corde, qui reviennent saison après saison, alors que ces ingénieries foireuses se voient à des kilomètres sur les RS...

Que voulez-vous, c’est la machine qui veut ça, la machine à antisémitisme qui s’emballe toute seule, qui n’a même plus besoin d’une victime juive dans la fente. Un croche-dalle, un auto-poignardage, trois étoiles de David, et tac, les cris d’orfraie, les menaces de représailles, les « glaçant » dans la bouche des présentatrices TV, la convocation nationale à une marche blanche pro-Israël, pour finalement pas grand-monde dans la rue...
Ce théâtre de boulevard, déserté par le public, fonctionne en boucle entre le lobby et ses relais médiatiques.

« Alexis de la Fléchère, vous êtes devant ce mur des Justes dans le Marais, que sait-on sur cet acte de vandalisme ? »

 

La machine infernale produit des émotions de plus en plus faiblardes, à cause de comédiens qui n’y croient plus, d’un orchestre fatigué, d’un public mort d’ennui, de metteurs en scène dépassés.

À quand des étoiles de David sur le mémorial du génocide palestinien ?

La « nausée », titrera sans doute quelque plume assommante de la presse collabo, car elle n’aura pas le choix. Mais ce sera surtout la nausée devant ces bidonnages incessants, cette accusation paranoïaque d’antisémitisme contre tout un peuple qui a autre chose à faire que des pochoirs sur les murs.

Ces provocations sont la preuve de la défaite morale et de l’impasse stratégique du lobby, qui doit inventer de l’antisémitisme pour justifier son pouvoir, et qui met paradoxalement les juifs français en danger en fracturant la population entre juifs et non-juifs, juifs et antisémites, juifs et nazis.

À chaque fois que le pouvoir de Tel-Aviv commet un massacre de civils, soudain fleurissent les profanations « antisémites » en France. C’est lourd comme le résultat d’une finale de l’Eurovision, un deuxième tour de présidentielle ou un péno accordé au Real en finale de la Ligue des champions.

 

Same old song and dance

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents

  • Environ 3.700 Juifs de la région parisienne sont arrêtés, internés dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande.




    tout ce cirque pour 3700 personnes arrêtées il y a 80 ans ?, on est loin des 35000 morts de Gaza de cette année : là on est dans le frais, là on peut encore faire quelque chose à part couiner.

     

    Répondre à ce message

    • C’est nul ! cette comparaison , c’est pas un concours !!
      Ces morts sont tous respectables, que ce soit les juifs innocents en France ou les palestiniens innocents à Gaza et s’il n’y en avait qu’un, ce serait un de trop, compte tenu des motifs de leur vie fauchée ici ou là-bas .

       
  • #3363689

    Est-ce que ce ne serait pas la même équipe de peintres en bâtiment qui avait déjà décoré les rues de Levallois-Perret avec des étoiles de David l’automne dernier ?

    C’etait assez bien fait quoi qu’un peu brouillon, et toute la « meuuuuuute » avait poussé d’affreuses et bruyantes lamentations jusqu’à ce que le contrat avec l’entreprise Roumaine de décoration en question soit éventé.

    Depuis, le remarquable publicitaire Tapiro a pris en charge la communication et l’événementiel de la communauté, si bien qu’on ne renonce pas si facilement à l’efficacité du « street art » et des « appending provocateurs ».

    Mais le rouge, c’est quand même beaucoup plus tachant que le bleu clair, tout en étant bien d’accord sur le fait que tout ce cirque ne fait plus que faire hausser les épaules de la majorité des gens.

     

    Répondre à ce message

  • Alors au dernière nouvelle, ce serait peut-être la Russie qui cherche a déstabiliser notre pays. Cela à mon avis, c’est pour mettre sous le tapis, l’identité des vrais coupables.
    Les étoiles de David, (je cherche encore sur ce qu’il y a d’antisémite !? dans la mesure où ils en ont une sur leur drapeau), les punaises de lit, les mains rouges.
    Bon, tout est parti à l’aide d’un petit karcher. Donc, le prix d’une location, un investissement raisonnable.

    Mais pendant ce temps, le génocide des gazaouis continu. Biden, va finalement envoyer des armes.

     

    Répondre à ce message

  • Ce genre de mise en scène, même un enfant n’y croirait pas...

     

    Répondre à ce message

  • Et les caméras de vidéosurveillance ? On va encore nous souffler à l’oreillette qu’elles étaient en panne :) Et, puis pour les cimetières, faudra demander à tous les morts de signer une pétition pour en réclamer ! Par contre, le vandalisme dans les églises, silence radio...

     

    Répondre à ce message

  • Les mains rouges ! le rouge c’est une peinture nazie inversée, dirait un Jaku(se). Il faut l’interdire. Pas de rouge à lèvres pour ne pas froisser nos amis sionistes. Soyons tolérants envers eux. Laissons les assouvir leur haine par le sang des Palestiniens, peut être que ce génocide les guérira de leur psychopathologie.

     

    Répondre à ce message

  • A la vue de ces tags, j’ai éclaté de rire !
    Pour le goy naïf ce rire serait malsain, car ceux qui dansent sont pris pour fous par ceux qui n’entendent pas la musique …

     

    Répondre à ce message

    • Pas besoin d’être un goy naïf, il suffit juste d’être normal pour ne pas apprécier les tags, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent.

      C’est comme ça qu’on se retrouve avec l’arc de triomphe, des statues anciennes, des monuments, etc ....qui sont salis par des cons tout simplement, car il faut être con pour en arriver à ça comme moyen d’expression, sans penser qu’en plus, ça va être payé par le contribuable les réparations.

      Et en matière d’abruti, on va se taper leurs actions : on tague une tombe juive, et hop la réplique, on tague une tombe musulmane, et hop, la chrétienne, et hop les églises , les tableaux au Louvre tagués par des féministes, d’autres actions aussi nulles par des écolos qui ont salopé la galerie des glaces à Versailles, etc...

      Autant on peut accepter telle ou telle lutte, autant s’en prendre au patrimoine est archi nul et ça s’appelle du vandalisme.

      Donc dans le cas précis, c’est faire insulte aux Justes qui n’en ont eu rien à secouer de la politique du moment, mais ils ont sauver des gens, surtout des enfants qui ont été les premières victimes sacrifiées pour créer la suite après guerre, il fallait choquer, et ça a marché.

      C’est aussi rentrer dans leur jeu , que ça dégénère et que ce soit des vrais ou sous faux drapeau, ( car c’est la seule vraie question à se poser vu la tournure des évènements ) , le but sera le même, car il faut bien relancer " la machine ", la preuve !

       
    • @Domus

      Ce qui m’a fait rire c’est d’imaginer le sioniste qui a fait ça pour diaboliser la résistance palestinienne.
      Pour ce qui est du monument en lui même je ne vais pas aller sur ce terrain puisque c’est illégal et j’ai la flemme de prendre des pincettes.

       
  • Il est où le mémorial du bombardement des villes par les Américains ?

    En tout, 1 570 villes ont été bombardées par les Anglais et les Américains entre juin 1940 et mai 1945. Il n’y a eu quasiment aucun soldat allemand tué, uniquement des civils, 68 778 hommes, femmes et enfants. Le nombre total de blessés est supérieur à 200 000, le nombre de logements détruits 1 million.

    Rouen a été bombardée 17 fois entre 1941 et 1944, Paris 8 fois.

    52 000 soldats français tués par les Allemands pendant la campagne de France, 70 000 civils tués par les Américains pendant l’occupation, 75 000 déportés par les Allemands vers des camps de travail, dont la moitié a trouvé la mort, 80 000 tués par les maquis lors de l’épuration.

     

    Répondre à ce message

  • Il me semble qu’un auteur, juif de surcroit, a dit ou écrit que "le sionisme avait besoin de l’antisémitisme pour justifier sa "guerre de conquête"... j’ajouterai, divine.

    Ne pas s’étonner alors de voir partout ce rappel agité comme un chiffon rouge... il sert à figer, à "overtoniser", à écraser, à empêcher, à ne jamais poser de questions dérangeantes....

     

    Répondre à ce message

  • "et qui met paradoxalement les juifs français en danger en fracturant la population entre juifs et non-juifs, juifs et antisémites, juifs et nazis." cela n’est absolument pas paradoxal, c’est le véritable but : enfermer les juifs (enfin ceux qui restent surtout par leur descendance), comme l’a admirablement écrit Israel Shahak dans son opus Histoire juive et religion juive : le poids de trois millénaires.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents