Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Castex pense avoir "maîtrisé la quatrième vague"... mais c’est sans compter sur le tout nouveau variant C.1.2 !

En visite à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), le Premier ministre Jean Castex a souligné qu’un « retour à la vie normale » était de plus en plus proche et que la France restait « sur le bon chemin » quant à la vaccination, malgré une baisse du nombre de rendez-vous.

 

(...)

« Oui on est sur le bon chemin car l’on connaît l’origine du bon chemin, c’est la vaccination », a-t-il poursuivi, alors qu’environ 48,5 millions de Français avaient reçu au moins une dose à date de lundi, et 43,9 millions, soit 65,1 % de la population, étaient considérés comme complètement vaccinés.

Lundi, le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer avait estimé sur BFMTV que la France n’était « pas très loin du retour à une vie proche de la normale ».

« On veut retrouver une vie normale. On n’est pas loin, j’espère », a abondé Jean Castex, relevant que « cette 4e vague – et je parle avec prudence – est maîtrisée à ce stade ». « Mais je considère qu’il y a encore du travail, il y a encore des populations qui ne sont pas vaccinées et donc qui sont exposées et quelque part qui sont en danger », a insisté le Premier ministre.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

Afrique du Sud : les scientifiques surveillent
un nouveau variant au taux de mutation inhabituel

 

Le variant C.1.2 a attiré l’attention des scientifiques car il mute presque deux fois plus vite que les autres variants déjà observés.

 

(...)

Jusqu’ici, C.1.2 a été détecté dans toutes les provinces sud-africaines, ainsi qu’ailleurs dans le monde, notamment en Chine, à Maurice, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni. Il n’est cependant pas assez fréquent pour être qualifié de « variant digne d’intérêt » ou de « variant inquiétant », comme le sont les variants Delta et Bêta - apparu en Afrique du Sud en 2020 -, tous deux très contagieux.

Les scientifiques du NICD assurent lundi que C.1.2 n’est « présent qu’à de très faibles niveaux » et qu’il est trop tôt pour déterminer son évolution. « À ce stade, nous n’avons pas de données expérimentales pour confirmer comment il réagit, en termes de sensibilité aux anticorps », a expliqué Penny Moore, chercheuse au NICD. Mais « nous avons une confiance considérable dans le fait que les vaccins distribués en Afrique du Sud continueront de nous protéger contre les cas graves et la mort », a-t-elle ajouté.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

À lire, sur E&R :

 






Alerter

95 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Un cerveau qui manque d’oxygène devient incapable de mener ses investigations (analyse du Réel) à bien, sauf si la victime est déjà complètement abrutie en temps normal...On ne sait que penser en soupesant les propos de ce mr. Si la Logique est encore ce qu’elle est (.. ?) il manque constamment des maillons à ses chaînes de raisonnement, qui pêchent toujours par au moins un côté. Il semble ne jamais parvenir à bâtir une ’’logique’’ qui ne soit pas boiteuse...et son discours s’en ressent alors que le Discours fait partie de ses responsabilités. Mais n’est-il pas vrai qu’il n’est de discours qui tienne devant une Réalité contradictoire ? On a finalement l’impression tenace qu’en fait, depuis 525 jours ; c’est lui, ses patrons, ses complices, ses larbins ; qui sont le Danger. Un Danger qui est vraiment prêt à tout pour perdurer..Et comme le disait le Pr Raoult évincé désormais (on casse le thermomètre) ’’vous voulez tout arrêter pour un virus.. !? Vous êtes fous !!!’’. Sauf s’il sert de prétexte à la tyrannie des putschistes aux manettes. Car pour le reste, d’une mutation l’autre un virus est juste immortel, ce qui prouve qu’il n’y a que des fous qui puisse l’utiliser pour tyranniser leurs semblables.

     

    Répondre à ce message

  • Le c12 nous arrive au " coing" de la figure...C’est la bonne "poire" qui nous la dit !

     

    Répondre à ce message

  • L’OMS trouve que la France vaccine trop de gens

    Charles Sannat

    https://insolentiae.com/loms-trouve...

     

    Répondre à ce message

  • Ce type est un âne.....je ne veut même savoir ce qu’il dit.

     

    Répondre à ce message

  • Cet énergumène sorti du placard à balai par ses maîtres, ne maîtrise rien du tout. Il se contente d’obéir à ses patrons, comme courroie de transmission des délires tyranniques que leur inspire leur terreur d’avoir à subir les conséquences de leurs actes ignobles depuis 50 ans. D’une mutation virale l’autre, dont celles provoquées par le traitement expérimental, il n’a pas fini de discourir masqué, sur la prochaine sortie de crise que lui et ses complices aggravent autant qu’ils le peuvent comme le prouvent l’interdiction de soins précoces, l’éviction de Raoult, le chantage à l’hôpital mortel...Sur le fond, à terme, les putschistes sont F.O.U.T.U.S

     

    Répondre à ce message

  • Ce phénomène ; fonctionnaire le mieux payé de ce triste endroit du monde, propulsé à la tête d"une junte de putschistes sans foi ni loi, n’a JAMAIS RIEN PRODUIT de toute une existence passée à servir tous les délires et grassement payé sur la ponction fiscale la plus élevée du monde...Non content de tyranniser ses victimes sous prétexte sanitaire, il organise des dévastations environnementales au nom de l’écologie Il aurait dû faire forgeron comme son digne papa, peut-être même va-t-il regretter un jour de ne l’avoir pas fait...Que son maître l’emporte !

     

    Répondre à ce message

  • J525. Variant C12. C’est là que l’on s’aperçoit que les choses ne vont cesser qu’à partir du moment où la tyrannie décrètera qu’elles doivent être considérées ’’normalement’’ et pas utilisées comme prétexte à mesures hors la Loi d’hyperviolences afin de sidération de la révolte des Peuples. De plus, si par aventure une obligation vaccinale était annoncée ; ce serait le pactole, le jack pot pour des pharmaceutiques entre les griffes desquelles tomberait une population captive, devenue éternellement soumise par coercition, à des campagnes massives d’injections à répétition dès apparition à venir de n’importe quels autres nouveaux virus ou et leurs variants. Il ne faut absolument pas douter un seul instant, que cette perspective ne soit envisagée par la tyrannie et ’’big pharma’’ (d’ailleurs souvent les mêmes...). Ce domino-là ne pourrait pas tomber sans en entraîner beaucoup d’autres à sa suite sur la pente de la montée aux extrêmes.

     

    Répondre à ce message

  • vivement le variant jamaïcain, ça va détendre un peu

     

    Répondre à ce message

  • Ce psychodrame artificiel sera entretenu jusqu’à plus soif. Macron l’utilisera pour se faire réélire et continuera après. Lui ou un autre .Il a découvert la gouvernance par la peur .Il ne s’en privera pas et s’il est remplacé, ce joujou servira encore .
    Il faudra simplement rompre avec cette politique sanitaire et décréter que la vie ordinaire désormais reprend.

     

    Répondre à ce message

  • le Premier ministre ne semble pas se poser la question de ce qui a entrainé tous ces variants. il faut pourtant se poser la question.
    Quand on regarde les statistiques du covid au niveau mondial on voit que le covid est essentiellement un problème pour les pays occidentaux. ( asiatiques et africains ont des taux de mortalité faibles). Si l’Occident a été en mesure de dominer le globe c’est notamment grâce à sa capacité de réflexion. ici ou est la puissance d’analyse chez nos experts, chez nos dirigeants ?
    Si on comprend que l’OMS exerce une pression sur les gouvernements nationaux on peut comprendre la duplicité des Castex et Véran entre autres.
    En revanche je dois dire que je suis stupéfait de la réaction des gens dans le monde du travail et de l’entreprise. Là en terme d’esprit critique et de réflexion personnelle c’est vraiment le naufrage !
    On aurait pu attendre de la part de diplômés de l’enseignement supérieur un certain recul, une hauteur de vue par rapport à cette propagande politico-médiatique.
    Et bien non !
    Tout le monde ou presque en entreprise pense que le vaccin va sauver la situation.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents