Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alain Soral – Le point de vue américain de la guerre en Ukraine

Troisième extrait gratuit de SAPTR #20

Le vingtième épisode de Soral a (presque toujours) raison
est disponible !

 

En exclusivité, un troisième extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison – Épisode 20 :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Soral a (presque toujours) raison #20
– Le judéo-nazisme : immonde et absurde ?

 

Le vingtième épisode de Soral a (presque toujours) raison est désormais disponible en vidéo à la demande, c’est-à-dire accessible en paiement direct par carte bleue.

Rappel : les abonnés au financement associatif d’Alain Soral à partir de 20€/mois ont pu accéder en avant-première à cet épisode et à son bonus !

 

Au sommaire
de ce « SAPTR #20 – Le judéo-nazisme : immonde et absurde ? » :

 

00:36 – Ukro-nazisme ou judéo-nazisme ?

10:24 – L’esprit des peuples

15:29 – La justification juive de la domination : réparer le monde !

19:22 – Les trois temps de la domination : guerrière, spirituelle, économique

27:29 – Le ralliement de l’extrême droite : la guerre des Six Jours

31:00 – Le ralliement des mondialistes trotskistes : les néo-conservateurs

34:33 – L’Ukraine de Zelensky : la Khazarie ?

39:24 – Le point de vue américain de la guerre en Ukraine

46:09 – Le point de vue russe de la guerre en Ukraine

53:36 – L’Ukraine ou la grande guerre eschatologique

01h00:38 – Le wokisme ou la destruction de l’intelligence occidentale

Bonus réservé aux contributeurs au financement associatif d’Alain Soral : Tony Yoka contre Bakole ou le fiasco de Canal+ (13min30)

 

Visionnez SAPTR #20 en intégralité (1h08)
et en haute qualité via Kontre Kulture :

 

en vous rendant sur la page de paiement direct (à partir de 3 €) !

(cliquez sur l’image)

Après votre achat, cliquez sur « Mon compte » en haut à droite du site Kontre Kulture puis sélectionnez l’onglet « Mes VOD ».

 

Pour tout achat du Livre secret, cet épisode de Soral a (presque toujours) raison vous est automatiquement offert !

 

 

 

***

Avec Alain Soral !

 

Soral a (presque toujours) raison !

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir l’intégralité de l’œuvre d’Alain Soral
 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2980107

    Je suis entièrement d’accord avec ce que dit Alain. C’est exactement ce qui attend les États-Unis : la perte de leur pouvoir.

    Après la question qui se pose est : " si les américains s’unissent avec l’union Européenne et d’autres pays de l’est, pourraient-ils faire face à l’union russo-chinoise ?

     

    Répondre à ce message

  • #2980148

    « Je rappelle que le PIB c’est d’la merde ! »

    Réplique percutante, ou l’art de te glisser une quenelle au passage !

     

    Répondre à ce message

  • Bien vu Alain l’âge des matériels livrés aux Ukrainiens et leur non emploi. Cependant, je pense que Biden voulait au départ mettre le paquet pour assommer Poutine via l’Ukraine.

    Au début, avec l’armement léger anti-char, cela avait parfaitement marché et l’armée venant du Nord s’est faite étrillée en colonne par un sur les routes. A tel point que les russes ont revu leur mode d’action en privilégiant le feu (artillerie) au mouvement (blindés). Et ça leur réussit cette fois ci.

    Je suis bien d’accord également, Poutine va gagner pour 2 raisons : il est préparé matériellement depuis longtemps avec des stocks d’armes et de munitions considérables et surtout moralement au sens où les Russes sont capables encore et comme toujours d’accepter un taux de perte très élevé de soldats. Sur ce dernier point, à noter que les Ukrainiens le sont également. C’est tout le drame de cette guerre.

     

    Répondre à ce message

    • #2980326

      l’âge des matériels livrés aux Ukrainiens et leur non emploi




      Deux erreurs factuelles car l’âge d’une arme ne l’empêche pas de tuer et les armes fournies par l’Occident servent en première ligne dans le Donbass.

      Les Russes ont pilonné avec succès les groupes islamistes en Syrie avec de vieilles FAB-250 de l’époque soviétique, et ces mêmes groupes islamistes ont infligé des dommages considérables à l’Armée Arabe Syrienne avec des armes de toutes provenances dont certaines fabriquées artisanalement.

      Et les armes finissent toujours par arriver au front, quel que soit le moyen de transport, les détours, les retards. Hannibal a fait passer ses éléphants par les Alpes, Napoléon a emmené ses canons jusque devant Moscou, les Vietcongs ont hissé les leurs à la force des bras au milieu de la jungle et jusque sur les collines entourant Dien Bien Phu... la France a envoyé des Caesar au fin fond de l’Afghanistan et jusque devant Mossul au Kurdistan irakien. Ce n’est pas parce que deux trois transformateurs électriques ont été détruits par des Kalibr que ça interrompt brutalement un flux logistique, ça le gêne mais une partie des armes finit toujours par arriver au front. Et c’est ainsi qu’on voit des images russes de destructions de M-777 dans le Donbass.

      Les armes, c’est comme le pétrole et la drogue, ça trouve toujours un chemin pour voyager.

       
    • @Ginette,
      Quand même, les Prussiens ont gagné la guerre de 70 avec des canons modernes à l’époque à tir rapide grâce au chargement par la culasse contre la vieille armée de Napoléon III.

      Pour le cas de l’Ukraine d’aujourdhui, j’imagine également les problèmes logistiques considérables avec tout un attirail d’armes anciennes plus ou moins hétéroclites venant de l’Occident et surtout très diverses en terme de piéces détachées, de munitions et de formation technique pour les utilisateurs. Sans parler des délais d’approvisionnement venant de l’Ouest ainsi que des distances considérables en Ukraine pour acheminer toute cette logistique. Tout cela de mon point de vue est à l’image de Zelinski : de la Com...

      A l’inverse, comme pendant la Seconde Guerre mondiale, les Russes ont un éventail d’armes plus étroit nécessitant moins de modèles de piéces détachées et leur logistique est située également à proximité des zones d’engagement. Indéniablement ils ont l’avantage !

       
  • #2980270

    Complètement d’accord avec M Soral, mais ces foldingos d’anglo-saxons sont tout à fait capables avant de perdre leur précieux statut, de lancer la planète dans un désastre général du genre politique de la terre brûlée et "après moi le déluge" !
    Ca n’ira peut-être pas jusqu’au schéma type Skynet dans Terminator, mais ils peuvent amorcer des tas de conflits partout (d’ailleurs ça barde un peu partout en ce moment), histoire de bien mettre tout le monde dans la panade, leur baroud d’honneur, en quelques sorte.....
    Comme le disent la sagesse populaire et les proverbes, ils vendront chèrement leaur peau, et plus la bête est blessée dans sa chaire et son orgueil, plus elle réagit violemment !
    Sans parler du cacochyme Biden, il suffit qu’il tombe sur quelques généraux un peu exaltés et ils sont tout a fait capables de lui faire presser le bouton rouge en lui racontant qu’il ne fait qu’allumer la lumière.....parce que la lumière justement, il ne l’a plus à tous les étages pépère, enfin sauf pour tripoter des gamines, mais c’est un autre débat !

     

    Répondre à ce message

  • #2980337

    Pour suivre la situation avec des experts compétents :

    Military Summary

    https://www.youtube.com/watch?v=zo2...

    Defense Politics Asia

    https://www.youtube.com/watch?v=qmy...

    Cartes de différents formats, sources russes et occidentales comparées, traitement critique de l’information, récapitulations, synthèses, prospectives... c’est absolument passionnant.

     

    Répondre à ce message

  • #2980610

    mr Soral, quels sont les éléments qui vous permettent d’affirmer que Trump a renoncé à l’empire ? Personnellement, je n’en ai vu aucun. Trump a largement défendu l’impérialisme américain, comme la quasi totalité de ses prédecesseurs,
    Par exemple Trump n’a jamais dit " je quitte l’ Otan ", mais "je ne veux plus être le seul à financer l’ Otan "

     

    Répondre à ce message

    • #2980718
      Le 23 juin à 21:04 par ProtégeonslaPalestine
      Alain Soral – Le point de vue américain de la guerre en Ukraine

      - Trump a désengagé les troupes américaines de la Syrie, ce que les Démocrates ont perçu comme un pont d’or à Poutine.
      - Trump est parti faire copain-copain avec le dirigeant pestiféré de la Corée du Nord, ce qui a hérissé jusqu’aux Républicains.
      - Trump a rendu, en 2 ans, son indépendance énergétique à son pays : exploitation à plein du pétrole, du gaz de schiste, réouverture des mines de charbon. (Le pédocrate Biden a récemment tout fait fermer pour raisons écologiques).
      - Comprenant qu’on lui volait l’élection, Trump a fait un coup pendable à son successeur : il a négocié le retour des Talibans et le retrait définitif des soldats US. L’argent ainsi économisé devait servir au financement de projets nationaux.
      - Trump a pris le Président du Mexique entre quatre yeux : "Vos repris de justice, ce rebut de la société mexicaine que vous m’envoyez, me contraint à geler votre subvention annuelle de 5 milliards. Cet argent, je l’utiliserai pour nourrir vos crevards dans mes prisons." Résultat, l’immigration clandestine fut historiquement basse sous Trump. Depuis un an, le sénile a laissé entrer 3 millions de Latinos, affrétant même des autocars climatisés pour les nourrir et les dispatcher de nuit dans les métropoles.

      Conclusion 1 : En misant sur l’autarcie énergétique des USA plutôt que sur une prochaine guerre du Golf destinée à piller les ressources d’un énième dissident arabe, et en promouvant les marqueurs identitaires historiques des USA, à savoir la libre entreprise, le déremboursement de l’avortement, le port responsable des armes à feu, l’interdiction de la Théorie du Genre dans les écoles, Trump a fait le choix de renoncer à l’expansion impérialiste de ses prédécesseurs pour rebâtir le socle de la grandeur des États-Unis, dont il est le seul à avoir compris qu’elle reposait sur du bluff. Cette rupture avec le bellicisme américain et ce recentrage patriotique lui ont valu une procédure de Destitution.
      Conclusion 2 : Alain Soral dit juste. Nous sommes tellement submergés de nouveautés quotidiennes, que le cerveau peine à retenir les faits, qui se trouvent comme frappés d’obsolescence programmée. En espérant vous avoir un peu éclairé.

       
  • #2980619

    L’avenir c’est pas l’alliance russo-chinoise.

    C’est l’alliance Europe occidentale-Russie. l’axe Paris-Berlin-Moscou
    Ce que les états-unis empêchent par tous les moyens notamment avec cette guerre d’Ukraine. A ce propos, le discours du petit fils de De Gaulles relayé par E&R était très juste et bien senti.

    La vraie question, c’est de savoir si les vassaux européens vont regagner leur souveraineté et leur autonomie afin de concrétiser cette alliance (retour de Rapallo) ou s’ils vont se laisser anéantir par leurs maitres états-uniens, qui sont prêts à les sacrifier intégralement pour que cette alliance n’est jamais lieu - qui signerait, de fait, la fin de l’hégémonie américaine.

    La chine moderne est une création entièrement états-unienne... Cousin l’explique très bien dans la dernière vidéo de GDC.

     

    Répondre à ce message

    • #2980820

      Rigolo.
      Si Cousin l’explique très bien alors !
      Tu demanderas au Parti communiste chinois si ils se sentent tellement américains...
      AS.

       
    • #2981360

      Je ne pense pas que l’avenir est l’axe Chino-russe pour la simple bonne raison est que la Chine est devenue le premier pays à appliquer le N.O.M en mode dictature.
      La Russie m’épate c’est vrai mais faut pas oublier que les mondialistes sont pour une guerre afin de muselé les peuples encore plus. (Toujours des doutes sur les bolcheviques)

      L’Angleterre (couronne britannique) a été jadis le premier partenaire du système kabbalistique maçonnique (satanique) avec la cité de Londres. Le système libéral est une alliance oligarchique religieuse kabbalistique et imposteurs du monothéisme.
      Les américains ont suivit ce modèle et son devenu le deuxième partenaire privilégié via les mondialistes (les riches séduits par satan).

      Personnellement ce conflit va mettre les pays dans la merde et la solution miracle sera le début du règne de l’anti-christ.

      Pour moi l’axe islamo-chretien sera l’avenir ! La grande guerre sainte pour tout les fidèles du DIEU unique mettra fin au système libéral et au N.O.M. 
      Les pays occidentaux ou une grande partie de la populace quelle soit blanc black ou beurre sont des égarés.

      En France on a des musulmans maçonniques, des chrétiens catholiques maçonniques, des athées maçonniques, des nationalistes maçonniques, des humanitaires maçonniques qu’on appellerait les fils de la république judéo-maçonniques soumis au sionisme via les réseaux kabbalistique.

      Les vrai français sont en voie de disparition ou sont muselés par la politique, les merdias et leurs organisations corrompues.

       
  • Je serais moins optimiste, Trump ne sera pas réélu car ils vont encore tricher et les européens vont se faire sodo pour des décennies à venir !

     

    Répondre à ce message

  • France 2 commence à expliquer que les habitants du Donbass préfèrent les Russes aux Européens :

    https://twitter.com/FTVMoyen_Orient...

    Peut-être un début de commencement de réalisme...

     

    Répondre à ce message

  • #2982035

    D’ailleurs les mondialistes mettent actuellement en marche la démolition contrôlée de l’économie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents