Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

21 juillet 1306 : Philippe le Bel expulse tous les juifs du royaume et confisque leurs biens

L’an mil trois cens six, en cel an
Furent les juifs pris à pan :
De ce ne fas-je mie doute,
Faus Juis qui ne voient goute
En nostre loi chretiennée
Furent pris, à une jornée,
Droit le jor de la Magdelaine
Mainte grant prison en fu plaine.

Je dis seignors, comment qu’il aille,
Que l’intencion en fu bonne,
Mès pire en es mainte personne
Qui devenu est usurier,
Et en sera ça en arrièr
Trop plus assez qu’estre ne sceut
Dont tout povre gent se deut ;
Car Juifs furent débonnères
Trop plus en fesant telz affaires
Que ne furent ore chrestien.

(Extrait de la Chronique rimée de Geoffroi de Paris, pour l’année 1306)

Il y a de cela 715 années, le 21 juillet 1306, le roi Philippe le Bel fit expulser les juifs du royaume de France.

 

Quand on cherche un peu les raisons de cette expulsion, on ne trouve guère que des motifs pécuniaires, afin de renflouer les caisses du royaume, puisque cette mesure était accompagnée d’une confiscation des biens. Un calcul de court terme, puisque la communauté juive payait l’impôt et rapportait chaque année une somme dont il aurait été idiot de se priver, si l’argent avait été la seule motivation du roi.

Geoffroi de Paris nous explique pourtant que les usuriers expulsés ont été remplacés par d’autres, qui firent regretter les précédents. Pourquoi cette précision de la part du chroniqueur si l’usure avait été le motif ou au moins l’un des motifs du sort réservé aux juifs ? D’autant que les expulsions pour ce motif n’étaient pas chose rare : Philippe le Bel n’avait-il pas fait arrêter tous les marchands et prêteurs italiens ? L’histoire a ses interdits.

Pour un récit de l’événement ayant obtenu le tampon de la bien-pensance (qui ne manquera jamais de mal penser le Moyen Âge), on pourra écouter la vidéo suivante. Pour savoir si l’argumentaire convainc toujours, on se reportera avec plaisir aux commentaires sous la vidéo YouTube.

 

Un air de déjà-vu ?, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2770627
    Le 21 juillet à 22:56 par Philippe de Macédoine
    21 juillet 1306 : Philippe le Bel expulse tous les juifs du royaume et (...)

    C’est peu comprendre l’histoire du Moyen Âge que de calquer dessus des visions contemporaines.

    Je m’inspire du travail de Mme Sibon : https://storiavoce.com/etre-juif-en...

    L’expulsion de France au Moyen-Âge signifiait souvent vous envoyer à Troyes ou dans n’importe quel duché ou comté avoisinant. Cela durait quelques années et les Juifs revenaient dans leurs quartiers car on avait besoin d’eux, la société était si codifiée que certains métiers, dont le prêt à intérêt, leur était réservé et leur départ déséquilibrait le royaume, surtout face aux canailles bourguignonnes.

    Philippe le Bel régnait sur une France ruinée. Il s’est occupé de ses créanciers avec gentillesse et mesure. Il a expulsé les Juifs et brûlé les Templiers. Il a aussi rogné les pièces d’argent pour augmenter le trésor du royaume. Tous les moyens furent bons pour sauver la couronne. Autre temps autres moeurs.

     

    Répondre à ce message

    • Philippe de Macédoine : " et les Juifs revenaient dans leurs quartiers car on avait besoin d’eux, la société était si codifiée que certains métiers, dont le prêt à intérêt, leur était réservé "

      C’est complètement faux, le prêt à intérêt, appelé usure, a été interdit en France jusqu’en 1789, c’était une activité illégale, condamnée par les tribunaux criminels jusqu’en 1789.

      On n’avait pasplus besoin des usuriers que des trafiquants de drogue, c’était une délivrance quand ils étaient condamnés et bannis.

      L’interdiction du prêt à intérêt n’a pas empêché les investissement et la France était la plus grande puissance agricole et industrielle du monde.

       
    • @ Philippe de Macédoine : " Philippe le Bel régnait sur une France ruinée. Il a expulsé les Juifs et brûlé les Templiers. Il a aussi rogné les pièces d’argent pour augmenter le trésor du royaume. "

      Philippe le Bel a restauré la prospérité du pays en supprimant les Templiers et en bannissant les Juifs, et en rétablissant une monnaie or : l’Agnel, qui a eu cours pendant plus d’un siècle.

      Les biens des Templiers ont entièrement été donnés à l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (Ordre de Malte), et les créances des Juifs ont été annulées et les gages rendus, donc la Couronne n’en a tiré aucun profit, c’est le peuple qui a été libéré des parasites.

      Votre Madame Sitbon a un conflit d’intérêt avec le sujet des Juifs.

       
  • #2770643

    Philippe Lewino ne sait pas qu’on ne parle pas d’ "antisétimisme" avant le 20e siècle (chez les historiens, en tout cas).
    Avant, ça s’appelle l’ "antijudaïsme", une sous-catégorie historique (privilège de la tribu) ; donc cet homme n’a rien lu de l’histoire des juifs de France, ou bien il cède probablement au péché de soumission/bienpensance (au mieux).

    Il commet un anachronisme sur sa conclusion, qui veut prendre un ton définitif sur les racines d’un Mal qui nous hanterait toujours. QUI est "nous", au fait ? C’est les autres, ceux qui subissent les médias, pas ceux qui les contrôlent.

    Pour ne pas proférer plus d’âneries, j’invite effectivement le lectorat à lire les commentaires YouTube, et notamment ceux de Judith Mirville.

    En dernier lieu, on constate qu’il y a des trésors d’archives, déjà, pour le tout début du XIVe siècle (j’imagine que Lewino a lu des gens qui ont traité ces archives en historiens).

    Rédaction des comptes en hébreu (injuste par nature) : à la fin du XVIIe siècle, une petite commune du Vaucluse a eu un trésorier juif qui a rédigé tous ses comptes en hébreu pendant les 8 à 10 ans qu’il a été engagé pour cela.
    J’imagine l’aisance, pour le conseil de communauté de l’époque (on ne disait pas encore "conseil municipal"), de valider ces comptes.
    Aujourd’hui encore, seul un hébraïsant avancé pourrait les lire, pas un francophone usager de l’alphabet latin.

     

    Répondre à ce message

    • Philippe Lewino fait de l’affabulation pour justifier les usuriers, il a un "conflit d’intérêt" avec eux.

      Les édits de bannissement des juifs étaient toujours assortis d’une annulation de toutes les créance et d’une restitution des gages.

      Donc son histoire de reconnaissances de dettes que le roi n’a pas pu se faire rembourser, c’est un mensonge, le roi a libéré ses peuples de l’oppression des juifs en les bannissant.

      Le prêt à intérêt, appellé usure quel que soit le taux d’intérêt, a été strictement interdit jusqu’en 1789, en particulier pour les paysans. Il y a eu des condamnations par les tribunaux jusqu’en 1789.

      Voilà ce que c’est qu’un édit de bannissement des Juifs :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_...

       
  • Qu’attend la LICRIF pour faire un procès posthume pour antisémitisme rétroactif inversé ?

     

    Répondre à ce message

  • #2770723
    Le 22 juillet à 06:18 par Il est où le soleil
    21 juillet 1306 : Philippe le Bel expulse tous les juifs du royaume et (...)

    Les commentaires sous la videos sont parfois pertinents pour certains,celui des oeuvres d’arts surtout,j’ai bien aimé

     

    Répondre à ce message

  • #2770757

    Une question qui me taraude ces jours ci. Les trolls du Crif sauront ils me répondre peut être ?
    Voilà, si Jésus (notre sauveur) était juif, l’anti-christianisme relève t-il (aussi) de l’antississimimitisme ??? ^^

     

    Répondre à ce message

  • L’histoire de Philippe le Bel est intimement liée à celle des templiers. La version officielle veut qu’il ait agi par appât du gain.

    La vérité est que le trésor des templiers ne fut jamais capturé, pas plus que les 260 vaisseaux templiers qui purent quitter à temps le port de La Rochelle.

    Ce qui pût être capturé fût légué à l’ordre monastique des chevaliers de Malte une fois déduits les coûts des procédures juridiques.

    Les vaisseaux et templiers qui s’echapèrent formèrent la piraterie telle que nous la connaissons, arborant le symbole templier du crâne humain et des os croisés (utilisé par la suite par Skull & Bones de Harvard).

    Sa forme légale intégra la franc maçonnerie qui en deviendra la continuation principale. Tout comme chez le templiers, la majorité des maçons resteront ignorants du véritable caractère de leur organisation.

    Ceci fût corroboré par de nombreuses révélations de templiers au Pape, confirmant les interrogatoires plus musclés ordonnés par le Roi.

    Banque internationale armée et façade de l’élite usurière satanique de son époque, l’ordre pratiquait la débauche, l’homosexualité et l’alcoolisme en toute hypocrisie et la renonciation au Christ en crachant sur le crucifix.

    Le procès verbal des entretiens de templiers avec le Pape existent et confirment ceci, bien que curieusement ils n’aient jamais été traduits du latin.

    Je vous invîte à visiter le monument grotesque dédié aux templiers sur l’île de la cité (Vert Galant), autrefois appelée l’île aux Juifs (qui arbore aussi le quai des orfèvres), sous la protection de la statue d’Henri IV, roi adulé par l’histoire au contraîre de Philippe le Bel, bien que protestant, faux converti au Catholicisme, appelé aussi le Vert Galant (vieux dégueulasse) et marié à la finance des Medicis.

     

    Répondre à ce message

    • #2770902
      Le 22 juillet à 11:18 par rappel de quelques faits et rumeurs démontées
      21 juillet 1306 : Philippe le Bel expulse tous les juifs du royaume et (...)

      "Banque internationale armée et façade de l’élite usurière satanique de son époque, l’ordre pratiquait la débauche, l’homosexualité et l’alcoolisme en toute hypocrisie et la renonciation au Christ en crachant sur le crucifix."

      Des accusations obtenues sous la torture et démontées depuis longtemps, croire que les Templiers, Hospitaliers ou Teutons pratiquaient ce genre de choses, c’est complètement stupide, les types dont tu parles partaient à l’avant de nombre de guerre au nom de leur foi, donc je doute qu’ils soient aussi irrespectueux. (Là encore, je me demande si nos commentateurs auraient la même verve concernant les sectes islamiques de la même époque, comme les Haschischin entres autres).

      Tout ton commentaire est une reprise exagérée des accusations royales françaises en dèche de fric, il a été prouvé depuis longtemps que les Templiers n’avaient jamais commis les blasphème qui leur sont reprochés, tout comme Jeanne d’Arc. Le but était de détruire leur image avant de les condamner, car bon nombre de provinces aimaient leurs templiers, leurs commanderies et leurs hospices (mais bien sûr, pas les Parisiens, toujours avide du fric du voisin).

      "Les vaisseaux et templiers qui s’echapèrent formèrent la piraterie telle que nous la connaissons, arborant le symbole templier du crâne humain et des os croisés"

      C’est une théorie qui n’a jamais été vérifiée, ni même à moitié prouvée, personne ne sait si Roger de Sicile (car c’est de lui que tu parles) a utilisé le Jolly Roger (et pas "skull bones"). Et si c’est le cas, c’est un épiphénomène qui n’a probablement aucun lien avec celui des Caraïbes (arrivé 300-400 ans plus tard, et très probablement sous une forme différente, car tu n’as aucune description certaine du pavillon de Roger de Sicile.

      Bref, tout ton commentaire est dans cette veine, de raccourcis en approximations, jusqu’à l’accusation. Mais ça ne la rends pas plus viable.

      Sinon, dans les faits, les Templiers ont protégés des milliers de chrétiens en pèlerinage, permis à l’aménagement de grands espaces sauvages, œuvré à la paix en Méditerranée (foutue en l’air par les Turcs et Maghrébins quelques générations plus tard) et financé nombre de grands édifices du monde européen occidental.
      Bref, pour la Chrétienté, ils ont plus fait à eux seuls que tout le "Très Chrétien" Royaume de France (dont le titre a déjà failli être retiré à trois reprises, à croire que les rois de France le payait chaque année ... ah, c’était le cas, en fait, désolé ...)

       
    • Cher "par rappel de quelques faits et rumeurs démontées". A lire sur les templiers et la piraterie : "Piratas y Templares" de Ernesto Frers. Pour paraphraser un peu quand j’entends le mot "débunqué" ou "démontés" je sors mon arme. je ne cesse d’ailleurs de m’émerveiller de l’assurance empreinte de supériorité méprisante de ceux qui répètent le narratif officiel télé-médiatique-histoire de France des écoles. Good for you, cher troll volontaire ou involontaire.

      Je n’ai jamais parlé des Hospitaliers ni des Teutons, et les aveux des templiers aux hommes du Roi furent corroborés par les aveux sans aucune pression faits au pape Clément V et documentés par l’église.

      Comme je l’indique par ailleurs toutes les saisies des biens des templiers allèrent à l’ordre monastique des chevaliers de Malte et non au Roi de France. Par contre Philippe le Bel décida que l’état devait produire sa propre monnaie or, indépendante de la finance internationale.

      99% de tous les articles, livres, films, séries et bandes dessinées produits à ce jour sur les templiers vous donnent raison, cher "par rappel de quelques faits et rumeurs démontées".
      Toutes mes félicitation pour vôtre analyse indépendante et courageuse. J’imagine que nous pourrions appeler celà de l’officialisme.

       

    • il a été prouvé depuis longtemps que les Templiers n’avaient jamais commis les blasphème qui leur sont reprochés (...) Bref, pour la Chrétienté, ils ont plus fait à eux seuls que tout le "Très Chrétien" Royaume de France




      Les Templiers représentent une tendance du christianisme incarnée plus tard par les protestantismes et qui consiste à fusionner le spirituel et le temporel, à nier la séparation du temporel et du spirituel (et leurs autonomies respectives), séparation que le catholicisme a toujours fermement maintenue. Les Templiers annoncent le puritanisme anglo-saxon, et son revers nécessaire - le relativisme. Philippe le Bel a eu mille fois raison de s’en débarrasser, comme plus tard le peuple français prit lui-même les choses en main à la saint Barthélémy.

       
  • Les Rois ont toujours été prudents pour ce qui est de la cause des juifs, car ils aimaient leur peuple et ils avaient raison de s’inquiéter.
    Livre "Les juifs dans la révolution française" de l’abbé Joseph Lémann né en 1836, juif et converti au catholicisme, il est devenu prêtre. Si vous voulez savoir comment ils ont pris le pouvoir, ce livre est une vraie source d’informations, détaillée et datée.
    Ils avaient déjà réclamé sous Louis XV le droit d’être classés en tant que bourgeois, et les commerçants s’y sont opposés.
    Page 222" Louis XVI a entrepris, ainsi que la révolution et même bien avant elle, l’affranchissement et la réhabilitation des israélites, c’est incontestable ; le premier, il les a aimés ! Nous l’avons largement prouvé, ils ont voulu le monarque et la révolution"
    Ils étaient 500 à Paris et avaient déjà peuplé l’Alsace, et le sud ouest, ce qui a provoqué des guerres en Alsace, ils étaient contre l’admission des juifs en tant que français.
    Les craintes des rois et de ce prêtre sont devenu réalité. La naïveté de Louis XVI a été fatale pour la France.
    Que le sacré coeur de Jésus sauve la France !

     

    Répondre à ce message

  • Gamin, quand j’ai lu les rois maudits, je trouvais que l’auteur n’était pas particulièrement sympa au sujet de Philippe le Bel. Plus tard, j’ai compris pourquoi...

    Au sujet des commentaires : sur Youtube j’ai juste inscrit " Fake news" et dés ce matin mon commentaire était supprimé. Mais QUI à le droit de dire ce qui est fake news ou non ?

     

    Répondre à ce message

  • « Frédéric Lewino »… L’histoire de la France vue par des étrangers. Très bien. Que ceux-ci fassent cela chez eux. #Remigration

    Pour autant que je sache, Philippe IV Le Bel fut un excellent roi, avec une énorme erreur : avoir envoyé Guillaume de Nogaret agresser sa sainteté Boniface VIII… La France et ses rois sont censés protégés l’Église catholique et les papes, et non les attaquer ! De ce gros péché, Philippe le quatrième n’aura pas de descendance.

     

    Répondre à ce message

  • #2770973

    Plus royalistes que le Roi à l’autre bout du monde ? Kentaro Kobayashi se fait virer des organisation des JO pour une blague ancienne de 20 ans sur la choix.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents