Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un stock de 4500 tonnes de munitions de l’OTAN détruit par l’armée russe

Les forces armées russes détruisent un arsenal contenant 4500 tonnes de munitions de l’OTAN en Ukraine.

 

Les troupes russes ont détruit un arsenal contenant 4500 tonnes de munitions fournies à l’armée ukrainienne par les pays de l’OTAN dans la région de Mykolayiv, a déclaré le ministère russe de la Défense.

« Un arsenal près de Voznesensk, où étaient stockées 4500 tonnes de munitions récemment fournies par les pays de l’OTAN à l’armée ukrainienne, a été détruit », précise le communiqué.

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Si cet entrepôt a été détruit, comment les Russes ont-ils pu comptabiliser le nombre de munitions ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est une nouvelle jubilatoire !!!!je lève mon verre !!!!

     

    Répondre à ce message

  • Dommage que les munitions de standard NATO, hormis peut être quelques petits calibres comme le 7.62x51 ou le .50 BMG pour le récent fusil de sniping lourd DXL 5, ne soient pas compatibles avec leur équipements. Elles auraient pu être utilisées pour un ironique retour au fournisseur...

     

    Répondre à ce message

  • À propos d’approvisionnement de l’Ukraine en armes, deux points :

    A) L’armée ukrainienne vient de mener de nouvelles frappes (avec notamment des bombes à sous-munitions) contre la centrale nucléaire située à Energodar (à 55 km en aval de Zaporodje, le long du fleuve Dniepr), mettant en danger toute vie dans la région, voire dans toute l’Europe !

    Cf. l’article intitulé « Une psychopathie ukrainienne jusqu’au suicide », publié ce lundi 8 août 2022 sur le blog d’Erwan Castel.

    Erwan rapporte que les russes sont désormais disposés à frapper toute ressource civile ou militaire ukrainienne susceptible d’abriter ou de participer à ces bombardements sur Energodar, et ce quels que soient les dommages collatéraux humains ou socio-économiques...

    Je considère qu’il faut mettre une pression sociale tous azimuts sur les gouvernements qui soutiennent le régime de Kiev, en visant l’impact politique.

    B) C’est semble-t-il raté pour une quelconque lueur d’espoir à court terme d’une diminution drastique de livraison d’armes des USA à l’Ukraine. En effet, Erwan Castel rapporte ceci : on apprend ce 9 août 2022 que Washington accorde une nouvelle aide militaire à l’Ukraine de 1 milliard de dollars comprenant entre autres des munitions HIMARS, des systèmes de missiles antiaériens NASAMS, des missiles antichars JAVELIN (1000), des obus de mortiers (20 000) et des obus de 155mm (75 000). Cf. l’article qu’il a publié ce jour.

    Note : dans cet article, on découvre notamment l’usage avéré sur la ville de Donetsk d’un obus M454 S-HE (de fabrication israélienne) particulièrement redoutable sur le champ de bataille — obus guidé par GPS grâce à des ailettes, précision inférieure à 20 mètres ; le compartiment explosif, libéré à la verticale de la cible est freiné par un parachute et explose à 3 mètres du sol, projetant à l’entour 7000 billes d’acier, mortelles dans un rayon de 100 mètres, 75 % de létalité à 75 m de distance selon le constructeur — et effrayant dans une utilisation contre des populations civiles. Fabriqué par la société israélienne Elbit System, la portée de cet obus varie de 22 à 28 km selon le type d’obusier utilisé. Il peut être tiré par tout canon standard de 155mm de l’OTAN. Son prix unitaire avoisine les 100 000 dollars (contre 6000 pour un obus de 155mm classique).

     

    Répondre à ce message

  • #3007355

    Je ne suis pas pro-Poutine et je ne l’ai jamais caché car estimant que le mythe de la grande guerre patriotique qu’il nous impose régulièrement n’est qu’ une vaste escroquerie intellectuelle.
    Néanmoins, je me permets de poser les questions suivantes dans cette guerre ou la Fédération de Russie n’engage qune partie limité de ses effectifs sur une partie limité de l’Ukraine :

    Qui temporise et ne cherche pas la guerre totale ?
    Qui se comporte correctement vis à vis des populations civiles ?
    Qui a l’origine était pret à une solution respectueuse de toutes les populations en évitant une partition ?
    Et surtout qui en détruisant ce stock de munitions sauve des milliers de vie ?

    La Russie c’est le camp du bien face à, l’axe du mal !

    La Russie mene une guerre de civilisation face à un état voyou larbin de l’axe City,Wall-street,Tel-Aviv.

     

    Répondre à ce message

  • Vaindieu, le rêve du survivaliste sans pénurie qui part à volo.Quel gâchis.

     

    Répondre à ce message

  • 45 OU 45000 ???? 45 tonnes, c’est 1,5 semi remorque soit peanuts !
    45000 , c’est 1500 semi remorques c’est dejà bcp mieux !!!

     

    Répondre à ce message

    • on met 30t de charbon ou de blé dans un semi remorque, mais jamais 30t de munitions bien rangées dans des caisses solides et au maximum empilées à 2 caisses de hauteur . C’est plutôt 10 ou 15 t de munition par semi remorque. Il aura fallu au moins 3000 semi remorques pour constituer cet arsenal . D’où mon idée qu’il a peut être déjà été constitué avant le 24 février dernier

       
  • Une belle quenelle !

     

    Répondre à ce message

  • Enfumage : 45000 tonnes de munitions !!!! Enfumage !!!

     

    Répondre à ce message

  • Ils auraient du les commander sur hamas-zone... de plus il y a 30 jours de rétraction et il rembourse en cas de perte.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents