Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Métavers ou Matrix ?

Les critiques n’ont pas tort lorsqu’ils comparent le Métavers à Matrix. En fait, on peut dire que c’est pire, car dans Matrix les gens n’étaient pas conditionnés pour accepter leur servitude, mais étaient simplement élevés dans des cuves par des machines, sans avoir le choix de participer ou non à leur réalité alternative. Ce qui se passe dans la vie réelle, c’est que beaucoup voient où tout cela nous mène et pourtant ils embrassent avec enthousiasme leurs chaînes.

 

L’annonce par Facebook de la création d’un « métavers », un monde virtuel immersif qui tente de reproduire pratiquement tous les aspects du monde réel, ressemble effroyablement à l’univers fictif rendu célèbre par les films Matrix et Ready Player One. J’ai prévu l’émergence de quelque chose de ce genre à la fin de 2017, et j’ai averti mes lecteurs dans mon analyse sur le Métavers, même si je n’étais bien sûr pas la seule personne à prédire cette possibilité. Quoi qu’il en soit, le domaine de la science-fiction se transforme rapidement en une réalité dystopique qui pourrait finalement conduire au transhumanisme.

 

Vidéo en anglais avec possibilité d’activer les sous-titres français

 

Le Métavers vise à créer une version virtuelle de presque tout, des interactions sociales à l’éducation, en passant par le commerce et les divertissements, qui ont tous été perturbés au cours de la « World War C » par les efforts « non coordonnés » de la communauté internationale pour contenir le Covid-19. Les cyniques ont spéculé, non sans raison, que l’inertie des événements récents était influencée par des scénarios préexistants élaborés par des membres idéologiques radicaux de l’élite mondiale, tels que ceux associés au Forum économique mondial (WEF) de Klaus Schwab. Ces forces ne reculeront devant rien pour « sauver l’humanité d’elle-même », comme elles semblent le voir sincèrement.

Dans leur esprit, les tendances du changement climatique et de la croissance démographique rapide se fondent en une crise existentielle qui ne peut être arrêtée que par les efforts antidémocratiques de l’élite « bien intentionnée » pour contrôler tous les aspects de la société. À cette fin, la crise du Covid-19 a été exploité comme prétexte pour mettre en œuvre ce programme vieux de plusieurs décennies que j’ai développé dans mon article publié plus tôt dans l’année, intitulé Le Magicien d’Oz : la sombre réalité que l’État profond cache au monde [1] . L’objectif final semble être de garder les gens « volontairement » emprisonnés chez eux sous prétexte d’empêcher une autre « pandémie » et de « passer au vert » pour « sauver le monde ».

Il en résultera aussi très probablement l’élimination presque totale des produits alimentaires à base de viande, sauf pour cette même élite « bien intentionnée » qui aura le « privilège », en tant que « surveillants » de l’humanité, de s’adonner aux plaisirs que le reste de la population considérait comme acquis. La grande majorité sera probablement nourrie d’une forme de nourriture à base d’insectes [2] qui leur sera livrée par des coursiers qu’ils solliciteront via le Métavers. Cette réalité alternative (alt-reality) éduquera également presque tout le monde après un certain temps et deviendra un remplacement pour presque toutes les formes de vie quotidienne. Les implications de ce scénario sont profondes et méritent qu’on y réfléchisse.

À mesure que l’homme fusionne avec la machine et devient presque entièrement dépendant du Métavers, Facebook (qui se rebaptise « Meta ») obtiendra un monopole sur l’ensemble de l’humanité, monopole qui sera certainement exploité par le gouvernement américain pour étendre ses pouvoirs de surveillance à large spectre. Par exemple, la vidéo promotionnelle de Mark Zuckerberg expliquant le Métavers indique que ses gadgets de l’« Internet des objets » (IoT) scanneront l’intérieur des maisons de chacun. Ils seront toujours connectés, écouteront, observeront et stockeront toutes les formes de médias qui pourront être récupérés sur demande, sans parler de certaines actions qui seront « signalées » par des algorithmes d’IA ultra-intelligents.

Le tristement célèbre « Grand Reset » ou « Quatrième Révolution Industrielle » (GR/4IR) de Schwab prévoit le remplacement à grande échelle de l’humanité par des machines. Les personnes dont l’emploi a été supprimé pourraient subsister uniquement grâce à un « revenu de base universel » assuré par l’État. Le reste de la population devra s’adapter à la « nouvelle économie » du GR/4IR, ce qui pourrait s’avérer difficile. L’élite essaiera probablement aussi de « gérer » la croissance de la population et la consommation des ressources, ce qui, selon certaines personnes, pourrait être partiellement réalisé grâce aux conséquences inconnues des vaccins insuffisamment testés sur la santé et la reproduction à long terme.

La consommation peut être contrôlée par la « gestion » post-Covid (GR/4IR) de l’économie par l’État, par des moyens directs et indirects, ces derniers par l’intermédiaire des sociétés oligarchiques mandatées par l’État. Ce futur dystopique semble tout droit sorti d’un cauchemar pour beaucoup, et c’est là que le Métavers entre en jeu afin de « fabriquer du consentement ». Il tentera de le faire en fournissant suffisamment de distractions amusantes à travers ses « mondes » en constante évolution pour que, pour citer le WEF : « Vous ne possédiez rien et soyez (encore) heureux ». En d’autres termes, le Métavers est un mécanisme permettant de contrôler l’humanité tout au long du GR/4IR et après.

 

 

L’aspect surveillance mentionné précédemment entre à nouveau en jeu, puisque l’« excommunication » par Facebook d’une personne de sa plateforme pour des violations présumées de ses normes « politiquement correctes » reviendrait à exiler un transgresseur de règles préhistorique dans la nature, en sachant pertinemment qu’il ne pourra probablement pas tenir longtemps tout seul sans le soutien de son « village » (Métavers). Il convient de mentionner que le WEF a également prédit que les gens « n’auront plus de vie privée » à l’avenir, ce qui sera certainement le cas avec le Métavers qui espionnera littéralement tout ce qu’ils disent et font, y compris pour avertir les autorités des « mauvaises pensées ».

J’ai écrit en mai que « la cyber-stasi de Biden supprimera toute dissidence numérique dans la dystopie de Biden », et le Métavers est l’évolution de cette tendance. À terme, la prochaine génération qui grandira dans un monde où le Métavers est omniprésent apprendra d’elle-même à ne pas violer ses « principes sacrés » du « politiquement correct », ce qui entraînera le développement de processus de pensée autocensurés (« double pensée ») dès le plus jeune âge, qui influenceront à leur tour le reste de leur vie. Sans parler de l’effet que cela aura sur la génération suivante, deux fois plus éloignée que celle qui n’a pas grandi dans le Métavers et qui était encore capable de penser librement.

Tout bien considéré, les critiques n’ont pas tort de comparer le Métavers à Matrix. En fait, on peut dire que c’est pire, car ceux qui étaient dans la matrice n’étaient pas conditionnés pour accepter leur servitude, mais étaient simplement élevés dans des cuves par des machines sans avoir le choix de participer ou non à leur réalité alternative. Ce qui se passe dans la vie réelle, c’est que beaucoup voient où tout va et pourtant ils embrassent avec enthousiasme leurs chaînes. D’autres se sentent impuissants après avoir supposé que ces forces d’élite sont invincibles et leurs plans inévitables. Alors que l’homme fusionne de plus en plus avec la machine, personne ne devrait jamais oublier que tout cela est dû à des idéologues radicaux.

Andrew Korybko

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2843759
    Le 14 novembre 2021 à 23:22 par Caub
    Métavers ou Matrix ?

    Je conçois cet univers virtuel comme un reniement de la création divine. Il est l’ultime étape pour enfin supplanter le vieux monde divin si honni, si dénigré. L’âme humaine ainsi captée ne connaitra plus jamais son créateur et se vouera à son supplanteur qui l’aura éclipsé. Mais ce monde de prodiges ne saura jamais devenir l’égal de ce monde miraculeux dont il dépendra toujours. Propose t’il une nouvelle mathématique pour générer ce nouvel environnement ? Merveilles, pirouettes, acrobaties, manipulations, illusions, fourberies, illusions auront beau faire, ils resteront une construction mathématique créée dans l’univers divin.
    Le suprême tour de passe-passe du drôle qui croyait devenir Dieu à la place de Dieu.

     

    Répondre à ce message

  • #2843781
    Le 15 novembre 2021 à 01:37 par anonyme
    Métavers ou Matrix ?

    bah il est temps ! il faut quitter toute forme d urbanisation

     

    Répondre à ce message

  • #2843784
    Le 15 novembre 2021 à 01:46 par QUI ES tu ???
    Métavers ou Matrix ?

    Si on prend la physique quantique pour ce qu’elle est, c’est tout simplement que la matière n’existe pas. Si la matière n’existe pas, qu’est-ce qui existe ? La réponse est très simple : ce qui existe, c’est le vide. Pourquoi ? Parce que la matière peut être détruite. Aujourd’hui, dans un accélérateur de particules, on détruit la matière et on la transforme en énergie. Cela prouve bien que la matière n’existe pas.
    Si la matiere n’existe pas, la masse non plus n’existe pas, c’est l’interaction du boson de highs , à travers le champs de highs, qui code la masse
    La réalité, elle, ne peut être détruite. Du coup qu’est-ce qu’il reste qui ne peut être détruit ? Il reste le vide. On est tous fait de vide.
    C’est donc bien dans le vide et non dans la matière qu’il convient de rechercher les raisons de notre existence.
    En effet, si le monde est quantique, les applications de ses principes sont encore difficiles à cerner pour le quidam. Sauf pour certains, comme les concepteurs de téléphones portables qui, eux, s’en servent pour repousser les performances de leurs appareils. Mais pour nous, difficile de cerner les contours de ce monde sans matière. La science explique : "La seule réalité, c’est la conscience et le vide.
    Ensuite, les interactions viennent faire apparaître un monde de matière là où il y a, en fait, un monde de conscience. Ces conclusions gênent le monde matérialiste. On est enfoncé dans la matière jusqu’au cou. Mais ça surprend surtout les Occidentaux. Si vous allez en Inde, c’est une évidence, là-bas, que la matière est une illusion.
    Si la matière n’existe pas et que l’univers est fait de vide, de quoi est donc rempli ce vide ? Les conclusions des recherches scientifiques sont claires : "C’est la conscience : la conscience pré-existe à la matière.

    Je n’ai parlé que de sciences, pas encore de Dieu, mais avouez qu’il devient incontournable, car c’est le seul concept auquel on peut s’accrocher, la seule realite inconditionnelle, immuable ; eternelle. Au final, nous somme la projection de Dieu, une part du Divin.
    Ces apprentis sorciers du Metavers font parti d’une longue lignée de ceux qui nient Dieu pour s’encoquiner avec satan et ses paradis artificiels et qui devitalisent de plus en plus l’humain

     

    Répondre à ce message

    • #2843877
      Le Novembre 2021 à 08:07 par exTatiebaba
      Métavers ou Matrix ?

      Je ne connais rien à la physique quantique, mais cette phrase me laisse très perplexe : "Parce que la matière peut être détruite. Aujourd’hui, dans un accélérateur de particules, on détruit la matière et on la transforme en énergie. Cela prouve bien que la matière n’existe pas." Ne tordez vous pas une théorie à votre idée ?? Si on transforme une matière en énergie , c’est bien que la matière existe non ? Si je fais du feu avec des bûches les bûches existent bien , sinon je n’aurais pas besoin de bûches pour faire du feu...J’ai bien essayé avec de la salade verte quand je n’avais pas de bûches mais ça ne fonctionne pas ...Non je blague c’était pour essayer de suivre de loin votre façon de raisonner...Ou alors faut m’expliquer mieux ... :)

       
    • #2843960
      Le Novembre 2021 à 10:25 par Tetar 1er
      Métavers ou Matrix ?

      Aujourd’hui, dans un accélérateur de particules, on détruit la matière et on la transforme en énergie. Cela prouve bien que la matière n’existe pas.



      Ah bon ?
      j’en ai une autre : si je t’attache sur un bucher, que je t’asperge d’essence, et que je craque une allumette, tu vas très vite de transformer en "énergie"

      cela prouve donc que tu n’existes pas ;

      c’est facile la physique, surtout quand on y mélange plein de trucs pas très précis (notion d’existence, d’illusion..). Le fait de vouloir discerner entre le vivant et le mort, entre la matière et l’esprit, entre ce qui nous élève ou nous rabaisse, etc. ne permet pas de dire qu’une chose n’existe pas. Je ne pense pas chérir mon caca, c’est pas pour ça que je vais dire qu’il n’existe pas. Mon caca est une réalité, il renvoie à ma fonction de chieur, au fait que j’ingère des trucs et qu’il en ressort certains. Qu’est ce que vous allez couper les cheveux en 18 pour vous embrumer l’esprit de concept ridicules qui n’aident absolument pas à vivre, ni à être un homme.

      Vous êtes le poison. Vos idées, votre goût pour la confusion et le paradoxe mal exprimé.. c’est l’un des vrais poisons de l’époque. La matière n’est pas un poison. La matière est ce qui fait défaut à l’époque. Son appauvrissement, sa synthèse, sa torsion, son humiliation dans le monde sensible, sa négation au profit d’abstractions toujours plus déréalisantes, c’est cela le fait de notre époque plastique-béton-polymères, etc. Ce n’est pas être "matérialiste" que de reconnaître une réalité à la matière, ni de s’intéresser aux sauts qualitatifs opérés par une œuvre d’art, ou un bel édifice en pierre, par rapport à des couverts en plastique par exemple. Etre matérialiste, c’est prendre la matière comme fin, ce n’est pas juste penser que la matière existe et peut être manipulée.

       
  • #2844041
    Le 15 novembre 2021 à 12:13 par J.C
    Métavers ou Matrix ?

    Le mot "meta" signifie "limite" et partage la même racine que "mur"... cette racine vienne de l’indo-européen *mei- a bon entendeur...

     

    Répondre à ce message

  • #2844127
    Le 15 novembre 2021 à 14:40 par Léonard
    Métavers ou Matrix ?

    Je veux bien me lancer comme dealer de réel dans ce futur, il y aura sûrement un marché intéressant.

     

    Répondre à ce message

  • #2844649
    Le 16 novembre 2021 à 10:33 par un faux compte
    Métavers ou Matrix ?

    Le chemin emprunté a été balisé. Et si y’a une panne mondiale d’internet, qu’est-ce qu’on va devenir ? Bjr l’angoisse.

     

    Répondre à ce message

    • #2844876
      Le Novembre 2021 à 16:54 par compréhension élaborée
      Métavers ou Matrix ?

      C’est un des sous thème de Matrix la panne mondiale d’énergie électrique ... Le film est censé se passer après la guerre entre les hommes et les machines, donc après le metavers, et dans le scénario elles utiliseront la "bio électricité" du corps humain "vivant" pour s’alimenter et en même temps alimenter "la matrice" qui est une sorte de mégavers virtuel dans lequel les humains pile à combustible pensent que c’est leur réalité alors qu’ils sont endormis dans des cuves branchés à l’IA centrale des machines. Sauf pour quelques humains réfugiés dans un Zion multiculturel à bouffer de la merde, eux même vivants grâce à des machines mais déconnectées de l’IA.
      Donc c’est après la série des Terminator, là on se trouve en gros dans Terminator 2 le jugement dernier, et Zukerberg c’est censé être celui qui a trouvé un bras robotique ultra perfectionné et la puce qui va avec afin de créer Skynet, qui serait plus ou moins son métavers .

       
  • #2844886
    Le 16 novembre 2021 à 17:28 par Monde en péril
    Métavers ou Matrix ?

    L’exemple nous est donné qu’on peut avoir plein de pognon, être adulte (et intelligent ?) mais rester immature dans sa tête. Le Metavers pour moi est un retour à l’enfance, une vie de rêves et de jeux, or dans le monde réel, celui des adultes, la vie est un combat, un combat pour survivre parmi les requins que sont nos semblables qui veulent nous contrôler... Il n’est pas interdit de rêver mais tous les rêves ne deviennent pas forcément des réalités.

     

    Répondre à ce message

  • #2844919
    Le 16 novembre 2021 à 18:18 par DaTa
    Métavers ou Matrix ?

    Mark Zuckerberg s’inspire de (ou se prend pour !) Data, l’androïde de la série hollywoodienne Star Trek : The Next Generation. Dans une vidéo de présentation du Metaverse, on voit l’arrière-plan réel se transformer en environnement virtuel à la manière de la grille du holodeck de Star Trek.

    L’androïde Data est une machine ayant une apparence humaine doté d’une intelligence artificielle qui n’exprime pas d’émotions (un peu comme Zuckerberg).

    Jeff Bezos a déjà dit être un fan de Star Trek. Je ne serais pas étonné que l’autre voyageur de l’espace, Elon Musk, le soit aussi. Une bonne partie des transhumanistes de la Silicon Valley doivent également y trouver leurs références culturelles.

    Il y a eu de nombreux livres qui ont "prédit" l’avenir dystopique qui devient notre présent, mais je pense que les séries télévisées de la vallée du "bois sacré" ont eu pour la masse populaire un impact infiniment plus important quant à l’acceptation et la transformation de la société. C’est pourquoi il est important plus que jamais de se couper de ces technologies qui polluent et corrompent nos esprits. C’est avant tout un combat spirituel.

     

    Répondre à ce message

    • #2845068
      Le Novembre 2021 à 01:20 par DaTa
      Métavers ou Matrix ?

      Je viens de réécouter sur Bitchute la vidéo du 2 novembre de la blogueuse canadienne Amazing Polly. Elle se demande si la réalité virtuelle n’est pas une "trappe à âme" (Soul trap). Elle ajoute que les réseaux sociaux sont déjà comme une drogue qui conduit (Gateway drug) vers la réalité virtuelle (Soul trap).

      Polly rapporte aussi un article du Forum économique mondial sur le Métavers. On y parle de "réalité augmentée" — je pense plutôt qu’il s’agit de "réalité diminuée" — qui deviendrait le médium clé pour l’engagement social et les affaires. Est-ce qu’il y a aujourd’hui une petite entreprise qui n’a pas de compte Facebook ? Alors, combien d’entreprises devront adhérer au Métavers ? Qui contrôle cette technologie contrôlera encore plus les entreprises dans l’avenir. Ça sera une couche d’ubérisation supplémentaire.

      En résumé, la réalité virtuelle du Métavers créera un double de soi plus virtuellement réel que ne le fait un compte Facebook actuellement. C’est cette double vie virtuelle ou double vie faussement réelle qui est une trappe à âme. Restons donc dans le réel, c’est plus simple, plus sain et plus saint !

      C’est un combat temporel mais je le répète, c’est avant tout un combat spirituel. Satan cherche à posséder le plus d’âmes possible et à les priver du salut.

       
  • #2845185
    Le 17 novembre 2021 à 10:09 par J.I.
    Métavers ou Matrix ?

    Meta : Le bruit des bots.

     

    Répondre à ce message

    • #2845793
      Le Novembre 2021 à 08:28 par Georges Charensol
      Métavers ou Matrix ?

      Très bon !...????

       
  • #2845345
    Le 17 novembre 2021 à 14:24 par RoUlEaUdEpQ
    Métavers ou Matrix ?

    Si nous ne possèderons rien, QUI possèdera tout ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents