Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Danemark suspend sa vaste campagne de vaccination anti-covid

Ce qui est intéressant dans cet article, et qui renvoie à la France, c’est la chute du taux de vaccination (officiel) entre la 2e et la 3e dose : on passe de 80 à 60 % de la population.

C’est-à-dire qu’ente-temps, la confiance dans les injonctions (et injections) oligarchiques a baissé de 25 % : un quart des double vaccinés n’a pas voulu de la triple dose. Il est donc possible que la 4e descende encore d’un cran. C’est bon signe.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Le Danemark met sur pause sa campagne de vaccination anti-Covid à tout-va. Touché par la vague Omicron dès novembre, le pays scandinave avait intensifié sa campagne d’immunisation, ouverte dès 5 ans, accélérant l’accès au rappel avant de proposer, mi-janvier, une 4e dose aux plus vulnérables. Le 1er février, soit deux semaines plus tard, les restrictions avaient été levées, actant la fin du port du masque et du pass sanitaire, malgré 40.000 à 50.000 nouvelles contaminations par jour.

[...]

« Nous sommes dans une bonne position. Le printemps est arrivé et nous avons un bon contrôle de l’épidémie, qui semble s’atténuer », a expliqué dans un communiqué l’une des responsables de l’Agence de santé danoise SST, Bolette Søborg. « C’est pourquoi nous clôturons le programme de vaccination de masse contre le Covid-19 ». Cette décision est justifiée par la forte couverture vaccinale – près de 81 % des 5,8 millions de Danois ont reçu deux doses et 61,6 % trois, dont une dose de rappel – et des indicateurs encourageants, avec « des taux d’hospitalisations stables » et une baisse du nombre de nouvelles infections.

[...]

Si les vaccins restent disponibles pour les non-vaccinés qui le souhaitent, la campagne générale reprendra à l’automne, selon l’évaluation de l’Autorité danoise de la santé, qui rappelle que « le virus instable peut muter ». "Nous nous attendons à voir à nouveau une augmentation de l’infection alors que nous passons de l’automne à l’hiver", a précisé Bolette Søborg. « Nous prévoyons d’ouvrir à nouveau le programme de vaccination cet automne », en prévision d’une probable nouvelle vague.

Lire l’article entier sur tf1info.fr

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2950059
    Le 27 avril à 18:52 par Marie Claude
    Le Danemark suspend sa vaste campagne de vaccination anti-covid

    Suspension jusqu’en Octobre car forcément, ce sera le grand retour d’un variant...

     

    Répondre à ce message

  • #2950113

    "Nous nous attendons à voir à nouveau une augmentation de l’infection alors que nous passons de l’automne à l’hiver", a précisé Bolette Søborg. « Nous prévoyons d’ouvrir à nouveau le programme de vaccination cet automne », en prévision d’une probable nouvelle vague. Tout est dit. Rendez-vous donc dans quelques mois.

     

    Répondre à ce message

  • #2950145
    Le 27 avril à 22:03 par Thémistoclès
    Le Danemark suspend sa vaste campagne de vaccination anti-covid

    A propos de la médecine, du Covid et des conséquences de la vaccination en France :
    Regardant la publication des décès mensuels publiée dans le Bulletin Municipal d’une ville de la banlieue parisienne, j’ai noté que beaucoup étaient des femmes.
    J’ai donc fait un décompte :
    34 FEMMES
    19 HOMMES
    et ceci même en comptant les prénoms ambigus (Claude et Kaba) parmi les Hommes.

    Compte tenu de la longévité bien supérieure des Femmes, ce résultat m’a déconcerté.
    Essayez de faire ce test avec votre Bulletin Municipal mensuel.
    Et surtout, l’important est de trouver une explication : démographique ou non.

     

    Répondre à ce message

  • #2950160

    Il ne faut pas se leurrer, leurs variants ont y aura droit ad vitam.
    Dès qu’il faudra faire parler d’autre chose qu’un fait d’actualité, qu’il y aura une loi merdique à passer en force ou juste maintenir la populace dans la peur,u variant tombera du ciel, un peu comme les "attentats" eut un temps.

     

    Répondre à ce message

  • #2950229
    Le 28 avril à 06:52 par Fans de Steph
    Le Danemark suspend sa vaste campagne de vaccination anti-covid

    En Chine, on reteste massivement dans de grandes villes.
    Très mauvais présage.

     

    Répondre à ce message

  • #2950246

    Les injections sont conçues pour que les receveurs produisent des variants à ’infini, d’où la nécessité de répéter périodiquement ces injections afin de perpétuer le processus de création de variants et de contamination qui justifie les prétendus rappels.. Ceux qui ont mis le doigt dans ce processus diabolique sont désormais enchainés au projet dictatorial du passeport numérique (prétendu sanitaire) qui permettra un fichage des données de chaque individu auquel sera attaché un QR code, sésame incontournable pour avoir une existence normée.
    Je me suis heurté à une réaction très significative d’un proche injecté trois fois qui se plaignait d’avoir attrapé une nouvelle fois le covid. Je lui faisais part de mon étonnement en lui faisant remarquer qu’il devait normalement être protégé compte tenu de son statut de triple dosé.. Mais ce dernier m’a rétorqué - "oui mais tu comprends, avec tous ces non vaccinés, on n’est pas en sécurité"...
    Une synthèse du cauchemar orwellien que nous sommes en train de vivre..

     

    Répondre à ce message

    • #2950354

      Ce phénomène est très important à comprendre. L’homme est relativement bête et facilement conditionné. Ce qui fait que si on le prend enfant, on peut lui faire croire n’importe quoi. Ca commence par le père Noël, en passant par les dogmes religieux, pour se terminer par les vaccins.

      Si il n’a pas été éduqué à réfléchir, ses croyances resteront en place.

      La preuve c’est les religions : une grande partie de la population croit a des histoires a dormir debout et rien ne les fera changer d’avis.

      Comprenez que votre proche croit que le vaccin est bon pour lui. Rien ne le fera changer d’avis, il fait maintenant partie de la secte des croyants du Covid. Et rien n’est plus difficile que de faire changer d’avis un croyant.

      Cette secte Covid va devenir très dangereuse, car quand ils vont commencer à être malades et à mourir, ils chercheront des responsables. Comme ils croient religieusement au PFIZER, ils penseront que c’est les non vaccinés qui sont responsables de leur maladie.

       
  • #2950260

    Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes doublement vaccinées. Le gouvernement britannique a admis qu’après une double vaccination, on ne sera plus jamais en mesure d’acquérir une immunité naturelle complète contre les variantes du Covid – ou éventuellement contre tout autre virus. Regardons donc la « vraie » pandémie commencer maintenant ! Dans son « Rapport de surveillance du vaccin COVID-19 » de la semaine 42, l’autorité sanitaire britannique reconnaît, à la page 23, que « les niveaux d’anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes infectées après deux doses de vaccin ». Il est également précisé que cette baisse des anticorps est en fait permanente. Qu’est-ce que cela signifie ? Nous savons que les vaccins n’empêchent pas l’infection ou la transmission du virus (en fait, le rapport indique ailleurs que les adultes vaccinés sont désormais beaucoup plus susceptibles d’être infectés que les adultes non vaccinés). Les Britanniques constatent maintenant que le vaccin altère la capacité de l’organisme à produire des anticorps après l’infection, non seulement contre la protéine Spike, mais aussi contre d’autres parties du virus. En particulier, les personnes vaccinées ne semblent pas produire d’anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l’enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réaction chez les personnes non vaccinées. À long terme, les personnes vaccinées sont beaucoup plus vulnérables à d’éventuelles mutations de la protéine Spike, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois. Les personnes non vaccinées, en revanche, acquerront une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après l’avoir contracté naturellement, ne serait-ce qu’une fois.
    Source :https://assets.publishing.service.g...

     

    Répondre à ce message

  • #2950267

    Le plus sidérant , c’est d’entendre la propagande continuer avec le même aplomb et les mêmes mensonges éhontés comme si de rien n’était .
    "Tous vaccinés tous protégés", ou encore ce honteux "pass sanitaire" qui ne signifie rien de moins que : Obéissance aveugle a un pouvoir tyrannique (une roulette russe obligatoire) contre nos droits fondamentaux.

    Chacun sait à présent que le virus est désormais bénin , et que cette injection, en plus d’être dangereuse, est totalement inefficace a tous les niveaux :
    elle n’empêche pas la transmission,
    elle n’empêche pas d’être contaminé ,
    elle n’empêche pas les formes graves ,
    et PIRE encore, de nombreuses études mettent en évidence que les personnes vaccinées sont plus susceptibles d’attraper le virus , et qu’il y a 70% de double et triple vaccinés parmi les morts du Covid .

    Ca devient de plus en plus Orwellien de voir tous les médias et la propagande d’état a la TV qui continuent inlassablement de répéter ces conneries en boucle, malgré une réalité qui est a l’exacte opposé.

    On se croit de plus en plus dans un asile de tarés, ou le tangible et le concret n’ont absolument plus de prise sur les actions d’ individus totalement zombifiés.

    On a fait faire un bond de 1000 ans en arrière a l’humanité
    Nous sommes revenu à l’ère du culte total et inconditionnel , du sacrifice humain, et du blasphème.
    et le pire, c’est que gens qui ont fait ça, osent nous parler de science.

     

    Répondre à ce message