Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France a le covid un peu long...

Voilà presque deux ans que la Buzyn, ex-bru de la survivante panthéonisée Simone Veil, nous a interdit l’hydroxychloroquine. Elle a allumé la mèche wuhanaise, tenté sa chance aux municipales à Paris, puis quitté la France en catimini et en carrosse pour la Suisse et l’OMS tendance Bill Gates, revenant une fois devant la commission d’enquête pour pleurnicher son innocence. De l’autre côté de l’Atlantique, on trouve Albert Bourla, rejeton de déportés enrichi à la vitesse d’un pickpocket qui fouille les poches d’un monde dans les vapes, shooté au rivotril. L’axe Bourla-Buzyn, c’est le résumé de 24 mois ans de delirium tremens national, toujours en cours, avec une gouvernance largement corrompue, une opposition honteusement soumise, un couple politico-médiatique définitivement démonétisé et voué aux gémonies, ou aux enfers, qui sont de toute façon son nid.

 

 

Journalistes et politiques compromis dans le covidisme se font déchirer sur les réseaux, ce nouveau tribunal populaire, c’est rien de le dire. Les menaces de mort, que tout le monde sait fantasmatiques mais ça suffit à victimiser les corrompus, pleuvent sur les députés, les sénateurs, les ministres, et les journalistes de cour. On n’a pas écrit journalopes ni journaputes, car ces mots n’existent pas en français. On peut y ajouter les médecins de cour, ces grands pontifiants qui parlent plus qu’ils ne soignent.
Un de la caste vaccineuse, devant une caméra cachée, a fait quelques aveux dérangeants...

 

 

En face, côté Hippocrate, d’autres soignants font leur boulot et sont devenus, bien malgré eux, des lanceurs d’alerte sur l’état désastreux de l’hôpital public.

 

 

Des alertes auxquelles les membres du gouvernement sont devenus sourds. L’hosto peut bien crever, puisque ça fait partie du programme Attali-Macron 2017 ! Certes, la destruction du service public de la santé n’est pas inscrite dans le programme officiel LREM, mais avec la baisse des indemnités chômage et l’allongement du temps de travail, le recul de la retraite, ce sont bien les grands axes du macronisme.
Pour la galerie, et en pâture aux imbéciles, il y a la lutte contre les violences faites aux femmes, ces trucs qui ne mangent pas de pain ni de budget. Des violences faites aux femmes et aux racisés, mieux, aux femmes racisées.

 

 

Pendant le covidisme, les néolibs au pouvoir n’oublient pas de laisser nos frontières grandes ouvertes aux migrants, qui prennent la place de nos pauvres dans les centres d’accueil, les Formule 1 et autres châteaux autrefois dévolus aux gosses en colonies de vacances. Il y a même une bourse à l’adoption, mais provisoire, à Calais.

 

 

La gauche, laminée dans le pays, honnie par le peuple, ne fait même pas 25 % des voix. Le PS, qui avait plus de 200 000 militants dans les années 80, n’en a plus que 22 000, et encore, les effectifs sont gonflés. Le socialisme de trahison est mort, et c’est une bonne chose. Le communisme de trahison aussi : les deux anciens grands partis laissent la place à l’écologie de trahison, tout à fait compatible avec le Système. Tout ce petit monde de lâches est d’accord pour laisser la politique profonde de côté et s’attaquer aux merdouilles sociétales, le climat, les sacs en plastoc, les méduses.

 

 

La gauche idéologique est morte, mais elle a fait son office de bourreau, elle a bien saigné le pays. Maintenant, c’est à elle de se faire trancher la tête. Entre-temps, elle aura permis de détruire les traditions, ébranler le socle historique national, elle aura coupé le nerf vital du présent avec le passé, laissé les jeunes dans une brume sans repères, afin de les guider tranquillement vers l’enclos et la fosse.
Ce face-à-face polonais en dit long sur la réussite éclatante de l’ingénierie mondialiste :

 

 

Mais nous savons tous que la dévirlisation, la déchristianisation et l’humiliation d’un peuple mènent à la violence, à d’effroyables violences, puisque les garde-fous sautent les uns après les autres. Les gardes-fous ? C’est d’abord la morale, le sens du bien commun, le respect de l’autre, la fidélité à des idéaux, la protection des faibles, la solidarité active, toutes qualités bonnes pour un chien, pas pour l’Homo neoliberalus. Qui vit dans une guerre permanente contre les autres (et donc contre lui-même), et dont les qualités sont inversées : individualisme, exploitation de la faiblesse d’autrui, goût immodéré de l’argent, en un mot, déshumanisme.

Dans cette France malade – mais pas du covid, du covidisme ! –, une journaliste dépendante (des puissances économiques) peut sans vergogne insulter un grand chercheur.

 

 

Un grand chercheur qui a pourtant eu raison très tôt, contre l’axe Bourla-Buzyn, et plus tard encore.

 

 

Dans ce monde à l’envers, le cloporte peut insulter le tigre, parce qu’il se croit protégé par le Système. La haine devient une politique, une politique d’État. Les fous sont lâchés.

 

 

On peut injurier, criminaliser un grand chercheur, et continuer à être invité partout, comme si de rien n’était. Même Caverivière, qui a la vanne facile contre les people, n’ose pas s’en prendre à notre expert en scatologie.

 

 

L’inversion des valeurs, c’est à ça qu’on reconnaît un Système pourri, une démocratie qui devient une dictature. Et c’est une bonne chose : c’est signe qu’il va crever. Mais c’est là qu’il devient le plus méchant.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2885969
    Le 16 janvier à 09:19 par Franc 69
    La France a le covid un peu long...

    Le clown Enthoven, aura bientôt un procès dans le cul, la justice va bientôt s’occuper de son cas.
    Je pense que Raoult portera plainte contre ce gugus, qui se permet de traiter Raoult de responsable de la mort des frères Bognanoff.
    Ce type est un fou, et on le laisse dire n’importe quoi à longueur de journée.

     

    Répondre à ce message

  • #2885973
    Le 16 janvier à 09:30 par REX
    La France a le covid un peu long...

    Sujet : Les philosophes sont-ils réellement utiles ?

    Vous avez quatre heures.

     

    Répondre à ce message

    • #2886085
      Le 16 janvier à 13:10 par Dream13
      La France a le covid un peu long...

      Encore faudrait-il parler des vrais philosophes et non des pseudo philosophes auto proclamés de notre époque, sinon le philosophe ( amour de la sagesse) , n’est pas là pour être utile, ni pour perorer sur les plateaux télé, il paraît que notre époque est propice à fabriquer des pervers narcissiques, je crois bien que c’est vrai, ou narcissiques, prétentieux et arrogants, et pervers, il y en a plein partout n’est ce pas ?

       
  • #2885994
    Le 16 janvier à 10:13 par Non-Pucé
    La France a le covid un peu long...

    J’ai lu il y a de ça un an que les frères Bogdanoff avaient été dans la première charrette des piqousés . Leur position a évolué par la suite et se sont rapprochés des idées de Raoult ; ils ne voulaient pas de 3ème dose, d’ où le fait qu’on les qualifie à tort "de non-piquousés". Ce qui amène à penser qu’encore une fois ce sont les injections qui ont abrégé leur vie.
    A voir les corrélations entre smartphone, injections , 5G et ondes létales.

     

    Répondre à ce message

  • #2886016
    Le 16 janvier à 10:55 par douxàcuire
    La France a le covid un peu long...

    A mon avis ER, il faudrait arrêter d’employer le mot dictature. Une dictature peut être excellente si elle est conduite par un dictateur bon et éclairé. Nous, nous entrons en tyrannie, c’est trés différent. Arrêtez svp de faire ce cadeau à nos dirigeants qui sont totalement indignes de ce titre de dictateurs.

     

    Répondre à ce message

    • #2886174
      Le 16 janvier à 14:51 par Toutatis
      La France a le covid un peu long...

      Pour faire progresser notre culture personnelle, avez-vous des exemples, dans l’Histoire, à donner quant à des dictateurs "bons et éclairés" ?

      Toutatis

       
    • #2886451
      Le 16 janvier à 20:54 par spirit
      La France a le covid un peu long...

      Par Toutatis, la dictature de César se révéla bénéfique pour Rome et les romains.
      Celle de Bonaparte premier Consul a transformé la France jusqu’à aujourd’hui.

       
    • #2886510
      Le 16 janvier à 22:38 par douxàcuire
      La France a le covid un peu long...

      Toutatis.....actuellement Poutine et Loukachenko. Pas parfaits mais mieux que les "démocrates " des autres pays.

       
    • #2886599
      Le 17 janvier à 06:08 par tunisoral
      La France a le covid un peu long...

      @Toutatis
      La différence entre César, Napoléon, Poutine, Philippe Le Bel, Kadhafi, Gengis Khan, et des Ubu comme Pinochet, Ragnacaire, les Saoudi, Pol Pot, ou Macron c’est que les premiers ne sont pas des pions, et ont oeuvré dans l’intérêt de leur peuple.

       
    • #2886800
      Le 17 janvier à 12:00 par anonyme
      La France a le covid un peu long...

      @toutatis. Franco bon dictateur qui a sauvé l’Espagne du bolchevisme et s’est retiré ensuite. En général un dictateur vient remettre de l’ordre suite au bordel créé par une démocratie ! Ensuite il s’en va le travail accompli ! Et cites-moi une seule civilisation fondée sur la démocratie ! Ou cites-moi une seule démocratie qui s’est pas terminée dans le chaos, le désordre et la décadence !

       
    • #2887016
      Le 17 janvier à 17:17 par Toutatis
      La France a le covid un peu long...

      Quand je lis tous les noms que l’on m’a proposés, je me dis que c’est pas gagné et qu’à l’évidence il y a un problème de définition !

      Juste deux exemples : c’est parce que César était suffisamment bon et éclairé que la barbarie romaine détruisit la liberté de tous les peuples du pourtour méditerranéen ! C’est parce que Napoléon était suffisamment bon et éclairé qu’il a mis à feu et à sang une grande partie de l’Europe.

      Alors juste cette précision : c’est justement parce qu’un être humain est bon et éclairé qu’il lui est impossible d’être un dictateur ! Comprenne qui pourra !

      Toutatis

      Question subsidiaire : Croyez-vous que notre dictateur actuel ne se considère pas comme particulièrement bon et éclairé ?

       
  • #2886049
    Le 16 janvier à 11:57 par Thrive
    La France a le covid un peu long...

    La probabilité pour que les frères Bogdanov soient morts du COVID, est, à mon avis, nulle.
    Ce qui implique une volonté de les faire disparaitre.
    En écoutant leur dernière interview, il faut s’intéresser de plus près à leur projet de collaboration avec un laboratoire, pour ... rallonger la durée de vie.
    Tout ce que ne souhaitent absolument pas les milliardaires de Davos. Ces fervents partisans de la dépopulation.
    Ils évoquent également l’existence de Dieu. Un comble pour ces grands financiers !
    Il ne manquerait plus que la population, les gueux plus précisément, comprennent que la prière, (qui est un sentiment, et j’insiste là-dessus) fonctionne.
    Ce serait leur disparition immédiate, et non plus la nôtre

     

    Répondre à ce message

  • #2886111
    Le 16 janvier à 13:47 par Myrtille
    La France a le covid un peu long...

    Il y’a quelque chose que je ne comprends pas depuis la mort de Johnny Hallyday les médias se ruent sur les dépouilles de certaines célébrités et aujourd’hui avec les freres Borgdanof comme ci ils etaient des serpillières pour éponger le sang qu’ils n’ont pas voulu verser ! On se doit de respecter un delai de décence envers les morts,
    Pour la plupart ils ne sont pas encore enterrés qu’ils se déchiquetent leurs fortunes comme des vautours affamés qu’ils sont ! Cela me répugne, comment les familles peuvent elles le suppoter ? A croire qu’il y a eu negociation de mort sur la Vie ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2886184
    Le 16 janvier à 14:59 par Paul82
    La France a le covid un peu long...

    C’est pas contre vous, mais.... j’ai en ai marre de cette expression débile de "racisé" qui ne veut rien dire ! Les races existent, c’est pas un problème. Les anthropologues pro utilisent d’autres mots mais on tourne autour du même principe. Quant à ces Beurs et Noirs qui vivent dans nos contrées et qui ont des états d’âme (névrose ?) de petit-bourgeois....

     

    Répondre à ce message

  • #2886293
    Le 16 janvier à 17:15 par Alain Bispol
    La France a le covid un peu long...

    Macron est une telle pourriture que je verrais bien le scénario qui suit.
    C’est l’audition de Perrone au Luxembourg qui me fait penser à ça.
    D’un côté, tout ce qui vient de l’état français sera oppressif, tout ce qui apportera de l’air frais devra venir de l’UE

     

    Répondre à ce message

  • #2886353
    Le 16 janvier à 18:38 par charles martel
    La France a le covid un peu long...

    A propos des Bogdanoff, regardez sur Insagram leur profil, tout simplement @bogdanoff. Allez ensuite sur leur photo du 19 Aout 2018, vous comprendrez meiux les raisons de leur décès.

     

    Répondre à ce message

  • #2886952
    Le 17 janvier à 14:54 par Zack
    La France a le covid un peu long...

    Pour avoir beaucoup voyagé, les polonaises sont les plus belles femmes que j’ai pu voir en terme de ratio, nombre de femmes/nombre de belles.
    Belles chevilles, petits visages, traits fins et harmonieux, bien habillées, classes et distinguées.
    Même les femmes de ménage de l’hôtel étaient bien au dessus de la moyenne des françaises que l’on peut croiser à une terrasse de café parisienne.
    Le seul petit bémol c’est le fessier, un peu plat mais bon, vu la liste énoncée ci-dessus, cela reste le top du top mondial, avec les femmes russes.
    Ces féministes sont d’une laideur extrême, c’est clairement le fait de ne pas être désirées par les hommes qui leur ont fait péter un câble.
    Les polonais ont un choix énorme concernant les belles femmes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents