Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Face aux sanctions occidentales, la Russie veut débarrasser ses ordinateurs de Windows

Le système d’exploitation n’est désormais plus en vente en Russie et les mises à jour sont bloquées. Moscou veut donc faire passer le pays… à Linux.

 

La guerre en Ukraine va-t-elle donner un nouveau souffle à Linux, le système d’exploitation en open source qui vient de fêter ses 30 ans ? Selon le site économique russe Kommersant, le ministère du Développement numérique russe prépare de nouvelles règles pour se passer de Windows : pour bénéficier de préférences en matière de marchés publics et d’avantages fiscaux, les éditeurs de logiciels devront adapter leurs solutions à Linux.

Et pour cause, Microsoft a suspendu les ventes de ses logiciels (dont Windows) le 4 mars dernier, après l’invasion de l’Ukraine. De la même façon, le groupe américain a bloqué les mises à jour Windows 10 et 11 dans le pays. Si le contournement de cette interdiction est relativement aisée pour les particuliers, difficile pour l’administration de maintenir l’ennemi Windows sur les ordinateurs du pays.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

À voir aussi :

 






Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Pourquoi aucun entrepreneur russe n’a été capable de développer un Microsoft ou un apple russe ?

     

    Répondre à ce message

    • #3034571

      Et pourquoi aucun entrepreneur français n’a été capable de développer un Microsoft ?

      Il a fallu Linus Torvalds, un finlandais inspiré par un père aux puissantes convictions communistes, pour créer l’opposition la plus vigoureuse à Windows.

      Alors pour répondre à la question que vous soulevez, dans le contexte français, la réponse tient peut-être au fait que les communistes français manquaient de vigueur !

       
    • #3034656

      Un peu de bon sens.

      Depuis 35 ans des centaines d’ingés du monde entier travaillent et améliorent les produits Microsoft.

      35 ans que Microsoft maillent de commerciaux la terre entière.

      Donc il faut la puissance d’un Etat et sa richesse pour s’y attaquer.

      Windows c’est un quasi monopole. Je ne dis pas que c’est normal. En tout cas je comprends qu’aucune entrepreneur privé ne se mette à défier microsoft. Car il faudrait encaisser des pertes pendant 15 ans.

      La fin du monopole viendra sans doute d’un saut technologique qui rebattra les cartes et des nouveaux arrivants pourront avoir des chances.

      Moi je constate que Facebook est mort.
      Il n’est plus utilisé que par les conseillers clientèles et les gens à bas QI. Les jeunes cultivés l’ont fuit depuis au moins 3-4 ans.
      Par contre il s’est développé chez les vieux . Est-ce un signe de bonne santé ?

       
    • @Grand discours

      Linus Torvalds, communiste !? C’est une blague ? Le choix du logiciel libre était pour lui un choix uniquement pragmatique. Il explique bien qu’il n’y avait aucune idéologie derrière.

       
    • @leperigourdin et autres,

      Si Windows a pu se développer à la vitesse d’un cheval au galop (« Maman, il est où le cheval ?* ») c’est que le monde était maillé d’ordinateurs IBM et que, en laissant traîner quelques failles à vendre de l’antivirus et à offrir quelques services aux Services, quelques chevaux de Troie pouvaient s’immiscer... De ces anciens chevaux de la conquête de l’Ouest, désormais à grandes oreilles et à la conquête du monde.

      * Dieudo et le trou dans la couche d’ozone

       
    • à Titus :

      "Linus Torvalds, communiste !? C’est une blague ? "

      Pas Linus, son père !

      Dans une entrevue très ancienne il a parlé de son éducation et de l’influence de son père, auquel il a été exposé bien avant Minix.

       
    • #3034884

      Il y a eu beaucoup de systèmes d’exploitation créés dans de nombreux pays, ils n’ont juste pas percé auprès du grand public et sont restés du domaine de la recherche...

       
    • #3034910

      à leperigourdin
      On peut dire que Linux est en meilleure position sur le plan du développement : une armée de milliers d’ingénieurs qui travaillent en continu à travers le monde entier, c’est hors de portée de toute entreprise et même tout état. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que tous les systèmes embarqués ne font appel qu’a des distributions dérivées de Linux, même les smartphones ont des systèmes d’exploitation tirés de Linux.

      Windows et ses logiciels sont en fait pour un public qui n’aime pas se casser la tête (bien que ce ne soit plus qu’un relent de la réputation de Linux). Sa popularité viendrait essentiellement de quelques suites de logiciels clés dont le développement à commencé sur Windows et qui n’a pas intérêt à basculer : MS Office, Autodesk, Adobe entre autres qui sont tout autant des monopoles avec des politiques commerciales des plus invasives et contraignantes. Les alternatives Open source ne sont pas encore suffisamment attrayantes pour passer à autre chose mais on y vient doucement (Open Office par exemple).

       
    • Il y avait le système dos CP/M et GEM qui était bien placé pour devenir le leader grâce à IBM.
      Mais d’après la légende, la femme du créateur de ce système a mal reçu les envoyés d’IBM, qui ont ensuite été voir Microsoft.
      Le gars en a fait une dépression
      J’avais ce système sur mon Amstrad Cpc, livré avec un plus le dos de Microsoft. L’interface graphique était GEM desktop, très cool. GEM a fait le bonheur des utilisateurs d’Atari.

      .

       
  • Pour rappel : C’est pour cette raison que Hollande le traître a passé tous les systèmes informatiques de l’armé sous Microsoft... Version US plutôt que l’Europe dommage, merci flambi

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a pas que la russie qui est ennuyée avec Windows, se sont des centaines de millions si ce n’est des milliards de personnes.

    En effet l’adoption de Linux est retardée et difficile pour 98% des utilisateurs alors pourquoi ? :

    Windows est de loin plus accessible et compréhensible que Linux à tout les niveaux mais tristement célèbre pour être connecté aux serveurs microsoft mettant votre vie en péril selon qui vous êtes et qu’est-ce que vous faites.

    Windows est également une plate-forme de jeux depuis l’époque ms-dos ce qui est décisif.

    Malheureusement si l’on observe le nombre de déclinaisons Linux (forks) sur distrowatch.com, l’offre est importante et ça pose question : les devs ne pourraient-ils pas réunir leurs efforts pour enterrer Windows au lieu de s’éparpiller ? Il leur manque surement un leader digne de ce nom...

    Et donc au lieu de se concentrer sur l’ergonomie, la simplicité, l’efficacité et l’intéropérabilité chère aux Windows on se retrouve vite paralysé dès que l’on souhaite faire quelque chose de précis sur Linux.

    Et finalement à cause d’un support de compétences très limités et des applications rarements simples et là aussi limitées en nombre, Linux et juste bon pour surfer sur Internet et faire un peu de bureautique.

    Windows mérite bien son nom car nativement derrière pratiquement chaque ligne de commande il y a un équivalent en fenêtre de la plus grossière à la plus synthétique.

    Chez Linux c’est la ligne commande qui domine, les fenêtres étant optionnelles c’est le mental qui travail d’avantage pour arriver aux même résultats, une effort d’apprentissage nouveau aux personnes non préparées, à choisir l’utilisateur évitera de se perdre et prendra un Windows qui lui s’adresse au cerveau de n’importe qui.

    Enfin Linux / Open BSD : seules certaines très grosse entreprises en profites vraiment grâce à des developpeurs géniaux donc rares et hautement productif et qui malheureusement ne nous veulent pas toujours du bien.

     

    Répondre à ce message

    • @ jobbya

      ce que vous racontez est totalement dépassé.

      Mon Ubuntu tourne sur un petit AMD Ryzen 7 (Acer Aspire 5, 650 €) et est affiché sur un écran 4K (Samsung 28", 350 €). L’interface graphique est sublime de détails et de finesse. Rien à envier à MacOS. Vraiment ! Sans faire le marseillais !

      Je travaille professionnellement uniquement sous Ubuntu et je n’utilise que des applications "fenêstrées". La console, c’est simplement pour faire des petites tâches administratives de temps à autres.
      Pour mon boulot d’ingénierie électrotechnique, je fais tourner Eplan P8 sous Windows 10 dans VirtualBox (depuis plus de 10 ans déjà). Aucun souci. C’est fluide, ça marche et je peux travailler. Et le tout en résolution 4K.

      Windows est aucunement plus compréhensible que Linux.
      La preuve, nombre de personnes qui n’ont pas idée de l’administration d’un PC préfèrent quasiment toujours utiliser Ubuntu (ma femme, la copine de ma femme, quelques anciens aussi...).
      Le problème, ce sont vos habitudes et votre manière de penser, toutes deux figés au début des années 2000.

      Comprenez que Linux n’est pas une entreprise. Il n’y aura donc jamais de "leader".
      Il n’y a aucun budget marketing pour vous gaver le mou avec de fausses promesses (qui coûtent !).

       
    • Le système informatique de la gendarmerie nationale tourne sous Linux depuis au moins 10 ans. C’était surtout pour des raisons budgétaires (fin des licences Windows)

       
  • Parce que c’est pas encore fait ?! Eh ben... Ou peut-être que le gvt russe attendait une occasion pour obliger les entreprises pour se détourner de Windows.

     

    Répondre à ce message

  • 1500 à 2000$ c’est énorme, notamment en rapport avec le salaire moyen en Russie de 800 dolls, mais j’imagine un gros coup de main de l’État.
    La cagnotte que la Russie thésaurise pour tous les bénéfices des 1000 m3 de GNL vendus au-dessus de (80$ non ?) de son prix de référence doit servir dans ce genre de geste patriotique en période de conflit.
    J’en suis quasiment persuadé, Il n’a jamais une guerre de retard Monsieur Poutine, nous on est en pilotage automatique et l’itinéraire est tracé sur les intérêts bien sentis de groupes puissants privés (et pas forcément nationaux d’ailleurs). À tous les niveaux.

     

    Répondre à ce message

  • Pingui Linux, comme il est mignon !
    Merci à Linus Thorvald pour son don à l’informatique.

     

    Répondre à ce message

  • #3034773
    Le 22 septembre à 21:19 par Pierre Albert Espénel
    Face aux sanctions occidentales, la Russie veut débarrasser ses ordinateurs (...)

    Je viens de finir un apt-get upgrade pour la version Ubuntu 22. Ça prend plusieurs heures mais alors quelle stabilité, l’imprimante HP multitask n’a pas bronché. A vrai dire je ne sais plus naviguer sur le windoz de mon fils, étant utilisateur de Linux depuis plus de 10 ans. Une unité centrale à 50 euros chez Emaus et le tour est joué.

     

    Répondre à ce message

  • Je suis un utilisateur de linux depuis fort longtemps ! Je suis sur du 100% français, mageia en xfce. ( pour les utilisateur d’apple ) le but, n’est pas d’être beau, mais que ça fonctionne. Ubuntu, non.... utilisez plutôt zorin os à la place. Linux, l’avantage, c’est que vous être libre, on ne vous impose rien, tout est modifiable et configurable pour votre propre matériel. ça demande un effort, une prise de conscience. Du partage, des valeurs éthiques et humaines.

     

    Répondre à ce message

  • Linux, si l’ont utilise son ordinateur que pour internet, bureautique, photos, films, c’est excellent. Les logiciels de bases sont déjà installés d’avance. Avec Linux Mint cinnamon par exemple, (et qui a un beau graphisme qui plaira au commun des mortels), les pilotes propriétaires sont préinstallés lors de l’installation. Installation qui est vraiment très facile à faire pour un débutant. On pourra en live regarder les vidéos et écouter de la musique. En plus, le forum et la documentation est en français. Ainsi, en vous amusant, vous apprenez à devenir plus libre du monde commercial. Le gestionnaire de logiciels est une invention génialement simpliste. On peut même acheter sur Cdiscount des ordinateurs de bureau avec Linux Ubuntu préinstallé. Avant de formater votre pc windows, pensez à sauvegarder vos données et photos sur un disque externe :⁠-⁠)

     

    Répondre à ce message

    • @ Jonat1978

      Pour ne pas s’emmerder avec le matériel sous Linux, l’idéal c’est de se passer de Nvidia, si on le peut, et éventuellement aussi d’Intel.
      Je ne veux pas faire de pub inutile mais, pour orienter les novices, les processeurs Ryzen (3, 5, 7 et 9) de AMD ne font aucun problème sous Linux et embarquent une petite carte graphique intégrée qui fait bien son boulot.
      Pour les scanners et imprimantes, beaucoup de matériel Samsung est reconnu automatiquement par le noyau Linux. Y’a même pas besoin d’installer un pilote, contrairement à Windows.
      En fait, il faut choisir les fabricants qui s’ouvrent à Linux. Les autres, boycottez-les !
      (cf. le fameux doigt d’honneur que Linus Torvald avait fait à Nvidia)

      Il existe des listings de matériels reconnus automatiquement par le noyau Linux. Faites vos achats en fonction de ces listes pour que le software s’accorde au mieux avec le hardware (un peu comme le fait Apple, en fait).

      Résultat des courses : j’ai pas un seul pilote propriétaire sur mon PC portable.

      Aujourd’hui, Linux ne se limite pas à "internet, bureautique, photos, films".
      Contrairement à Windows, un Ubuntu fraîchement installé saura faire toutes ces tâches out-of-the-box.
      Il faut aussi surveiller de près les domaines de la CAO, DAO et MAO qui deviennent de plus en plus attractifs car les logiciels sont continuellement en développement.
      Oui, on pouvait se moquer d’un FreeCAD il y a quelques années. Mais aujourd’hui, c’est un logiciel vraiment efficace avec lequel on obtient des résultats. Pareil avec GIMP et de nombreux autres.

      Même l’édition vidéo devient intéressante avec Kdenlive et Open Shot.

       
  • Ce serait la meilleure chose qui puisse arriver...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents