Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Alexis Cossette – Les BRICS et la fin de l’hégémonie mondialiste

En lien, voir sur E&R :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Alexis Cossette est pour moi un véritable modèle d’honnêteté et de lucidité intellectuelle, c’est tout à l’honneur de ER de relayer ses analyses.

     

    Répondre à ce message

    • @ JL29

      Alexis Cossette-Trudel fait un travail par bien des aspects fort honorable, ce qui lui a déjà valu d’être relayé par le passé sur E&R.

      Cependant, il a démontré qu’il peut être d’une partialité bien problématique dans sa défense à sens unique de Trump. Je donne deux exemples.

      a) Concernant l’assassinat de Qassem Suleiman, il a nié la culpabilité de Trump par le biais d’une thèse de mise en scène combinée à une daté de décès bien antérieure du précité, sans faire amende honorable à postériori sur des éléments erronés de son analyse.

      b) Il a démontré un défaut de sincérité par le fait d’avoir rejeté (avec une colère perceptible), vers septembre 2021, sur des personnalités ayant soutenu politiquement Trump, toute la responsabilité du crédit qu’il avait lui-même abusivement porté aux équipes de Trump et aux messages relayés par Qanon (le crédit de pouvoir contrôler officieusement le pouvoir exécutif des USA malgré l’élection frauduleuse de Biden, le crédit d’être prétendument sur le point de reprendre le pouvoir officiellement), alors qu’Alexis lui-même a eu sa part dans la défense réitérée et abusive d’une narration anticipatrice non réalisée. En effet, à partir de l’élection frauduleuse de Biden, à écouter Alexis, il y avait des échéances attendues (en terme de récupération du pouvoir officiel par Trump, en terme de prise de décision politique favorable pour le peuple états-unien et d’apaisement des tensions internationales, en terme de sanction de la mafia oligarchique), qui conditionnaient le crédit de son analyse, mais ces échéances une fois dépassées, il en proposait de nouvelles sans remettre en question la fiabilité de l’analyse, alors que les marqueurs que l’analyse était erronée se multipliaient. Cette situation est aussi liée à un parti-pris abusivement pro-Trump, soit que ce parti-pris l’ait aveuglé, soit qu’il ait eu intérêt à le maintenir en voyant la manipulation...

      Tout cela a déjà été exposé sur E&R, notamment en commentaires (je viens d’en faire une rapide synthèse), et a certainement participé à causer, à l’époque, la cessation du relai de ses vidéos.

      Pour ma part, je le suis sans discontinuité depuis des années, malgré ses quelques défauts, qui ont suscité chez moi un profond questionnement sur sa sincérité et j’ai tranché : il manque parfois de sincérité. Cependant, je pense qu’il fait essentiellement un très bon travail (même sur ses analyses de la politique états-unienne), un très important travail, et je lui suis redevable.

       
    • @SamWang
      Dont acte, je trouve votre commentaire assez étayé finalement et tout à fait pertinent, notamment sur l’affaire Soleimani en particulier pour laquelle je n’ai pas trouvé Cossette convaincant, je dois bien le reconnaître, cela dit je trouve qu’il fait un travail remarquable de réinformation tout à fait indispensable, comme Soral le fait en Europe et c’est bien là l’essentiel, ou plutôt c’est tout ce que je veux retenir de Cossette qui est je crois un homme fondamentalement honnête.

       
  • Un seul mot me vient en tête : AUTONOMIE. En effet, je remarque que tout est fait pour retirer progressivement l’autonomie de l’individu au sein de nombreuses sociétés de même qu’au niveau des États. Tout projet pour retrouver une autonomie est réprimée dans le sang. Tout ce qui encourage la DÉPENDANCE est fortement conseillé, légitimé, encouragé, voir IMPOSÉ (cellulaire-carte bancaires-besoin de ressources énergétique facilement contrôlable par l’État. livres papiers supprimés et remplacés par des bibliothèques virtuelles, locations en tout genre,etc) Pour les États qui ont depuis longtemps subi et bien compris ce système destructeur de libertés et qui cherchent à s’émanciper d’un contrôle extérieur qu’il soit direct ou indirect (par des hommes de paille placés stratégiquement) (Ex:Khadafi avec son Dinar Or...) Ils sont vite pointés du doigt, leurs dirigeants assimilés à des dictateurs, on prétend qu’il représentent des dangers pour la stabilité d’une région, qu’ils sont belliqueux, etc. Bref le rôle des média à ce niveau consiste à détourner l’attention des enjeux légitimes et de présenter l’État et son chef comme des parias que le monde doit éliminer pour le bien et la sécurité de TOUS ! Une fois présenter ainsi, les peuples mal informés et désinformés, n’ayant pour la plupart pas assez de connaissance pour voir clair fournissent leur consentement à la destruction de ce pays et au meurtre de son dirigeant
    Les gens peuvent-ils s’habituer à vivre constamment sous contrôle ? Retirer l’autonomie, c’est infantiliser les individus ainsi que les peuples. Empêcher l’autodétermination des gens et des peuples est une façon d’exercer un contrôle sur tous les aspects de la vie humaine.
    Une des causes majeur de la dépression est "le sentiment de perte de contrôle sur les événements de sa vie..." Or je remarque à quel point la consommation d’antidépresseur a augmenté un peu partout dans le monde, particulièrement dans les pays les plus développés qui sont à l’avant garde du contrôle numérique !.

     

    Répondre à ce message

    • #3002837

      Les gens SONT DÉJÀ sous contrôle mais ce que veulent vraiment ces oligarchies mondialistes satanistes c’est le CONTRÔLE TOTAL sur les populations,non seulement le flicage 24h/24 mais aussi la domination sur les esprits en attendant de posseder nos âmes...
      Un de leurs buts principaux est aussi d’abrutir les populations par toute sorte de propagande et les aliéner aux nouvelles technologies,et avec la fameuse génération Z. (cette génération de crétins de covidés masqués,fiers d’être cliqués par les aplis gouvernementales et de montrer leur cul (r-codes) sans même qu’on lui demande) ils ont en grande partie réussi :
      https://m.youtube.com/watch?v=g2oMv...

      Moi franchement le futur de ces zombies ignares et autres abrutis incultes ne me fait ni chaud ni froid.
      Et ne rions pas trop car en France on a les mêmes,bien que dans une version moins débile et niaise...pour le moment.

       
    • J’avais eu il y a quelques temps un échange avec un Camarade du présent site à propos du nombre important et en progression des autistes au sein de nos belles sociétés modernes. Il m’avait éclairé. C’est un aspect parmi d’autres qui vient en complément de votre juste analyse.

       
    • En effet, et il n’y a jamais eu autant de dépendance envers l’autorité que de nos jours où chacun se targue de savoir penser et juger par soi-même...

       
  • La Société Générale vient de sortir une application pour mobiles permettant de gérer sa carte bleue à distance... Mais où télécharge-t-on cette application ? Pas sur les serveurs de la SG, mais sur Google ou Apple.
    Donc les benêts masqués iront jouir de ce très grand progrès, ne prêtant plus attention à ces logos américains... La SG vous informe que "tout est sécure !" - "safe". Et mon cul.
    _
    Cossette ne parle pas du nouveau mantra mondialiste : Build Back Better ("construire en mieux") - référant au dogme noachiste de la "rédemption par le péché" n’est-ce pas (écouter Pierre Hillard ou Youssef Hindi) -, dont l’acronyme BBB ne signifie pas Boire, Bouffer, Baiser, mais renvoie au graphiquement analogue 666 (= bbb).

    Tous ceux qui utilisent dans le mainstream international cette expression de Build Back Better à la fin de leur intervention, envoient un mot de passe maçonnique / rassurent leur loge, pour signifier qu’ils en sont ! CQFD.

    Nous ne voulons toujours pas de leur "nouvel ordre".

     

    Répondre à ce message

    • Cossette a bien parlé du "build back better", mais vous n’avez semble-t-il pas regardé toutes ses capsules.

       
    • #3002967

      Nous ne voulons toujours pas de leur "nouvel ordre"...

      Mais l’ancien ordre s’est effondré il y a dejà quelques décennies.
      (ou quelques siècles, selon le point de vue).

      Il n’y a pas deux modèles de société qui s’affrontent, comme ce fut le cas de
      nombreuses fois dans le passé, il ya d’un côté des gens qui propose,
      et d’autre des gens qui conteste.

      Il faut sortir de ces postures. Il n’y aura pas de retour en arrière, ni de retour
      au statu quo précedent.
      Qui propose un modèle de société alternatif ? personne.
      On se retrouve avec des formules aussi creuses que "modernité et tradition"...
      ce qui est du niveau de la propagande officielle.

      Peut $etre que les gens vont enfin de sortir de l’opposition/reaction ?

       
    • @ note

      [ 1/2 ]

      [ Des repères lexicaux et sémantiques ]

      [ L’adjectif « noachide » (ou « noahide ») et le nom commun « noachisme » (ou « nohaisme ») ]

      En préambule, étonnant de voir la position du "h" bien différente selon que l’on considère l’adjectif selon la variante « noahide » ou le nom commun selon la variante « nohaisme ». Pour ce dernier mot, avec cette configuration du "h", je me serais attendu à la présence d’un tréma sur le "i" pour former « nohaïsme », de manière à être conforme à la prononciation, mais non. Des complexités surprenantes parmi d’autres...

      - c’est l’adjectif « noachide » (ou « noahide ») que Pierre Hillard et Youssef Hindi utilisent ;

      - ils s’en servent notamment pour référencer la « religion noachide » ;

      - le « noachisme » (ou « nohaisme ») est ce qu’ils identifient comme étant un projet de religion mondiale participant à l’asservissement des « Gentils » (les goyim en hébreux, ou goys en pluriel francisé), projet particulièrement promu par un certain Elie Benamozegh. Pour approfondir avec Pierre Hillard, cf. [1] ;

      - pour autant que je me souvienne, pour P. Hillard et Y. Hindi, le mot « noachisme » et l’expression « religion noachide » sont synonymes (je n’en suis pas sûr) ;

      - j’observe, un peu surpris (je me serais attendu à plus de politiquement correct), qu’au moins dans la section Historique de l’entrée « nohaisme » de Wikipédia (qui traite de nohaisme ou noachisme, les deux entrées renvoyant à la même page), il y a un propos conforme à un partie de l’analyse de P. Hillard et Y. Hindi, puisqu’il est écrit, je cite : « Dans son livre Israël et l’humanité, édité 14 ans après sa mort en 1914, Elie Benamozegh prône le mosaïsme pour la communauté juive et le nohaisme pour l’ensemble de l’humanité » ;

      [1] Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept de noachisme est abordé en conférence par Pierre Hillard, cf. par ex. l’article intitulé « Atlas du mondialisme : le dessous des cartes – Conférence de Pierre Hillard à Nice » publié en août 2017 sur E&R.

      ../..

       
    • [ 2/2 ]

      - j’observe que « noachide » et son synonyme « noahide » ont chacun une entrée (ici « noachide ») dans le Wiktionnaire francophone, et la définition donnée est « Relatif à Noé, juif » ; je ne crois pas que ce soit une distorsion par rapport à l’usage consacré (je pense que ça englobe l’usage possiblement spécifique qu’en font P. Hillard et Y. Hindi) ;
      - incidemment, aucun des 4 mots traités dans cette section n’a d’entrée dans le dictionnaire TLFi du CNRTL (ce dictionnaire est un outil de recherche du CNRS qui a été figé au courant des années 90).

      [ Le mot « noachiste » ]

      - j’observe que le mot « noachiste » est parfois utilisé dans les faits en tant qu’adjectif (je viens de le trouver dans un titre de vidéo, là où je me serais attendu à « noachide », mais je n’ai pas investigué plus loin avec cette vidéo), mais pour autant que son usage existe dans le cercle des spécialistes (je n’ai pas le souvenir d’avoir jamais entendu Pierre Hillard ni Youssef Hindi l’utiliser), je pense qu’il est plutôt à réserver pour référencer un promoteur du noachisme ;

      - j’observe qu’il n’y a pas d’entrée « noachiste » (ni « noahiste », ni « nohaiste ») dans le Wiktionnaire, ni dans Wikipédia (ni non plus dans le TLFi du CNRTL).

       
  • Ce qu’il y a de pire pour un asiatique c’est de perdre la face ... Pelosi à Taiwan c’est la guerre assurée, la provocation ne restera pas impunie.

     

    Répondre à ce message

  • Généreux, bosseur, mais un peu allumé sur les bords...
    Depuis l’élection américaine, il n’est plus très crédible.

     

    Répondre à ce message

  • #3004270

    L’Afrique du Sud est une catastrophe absolue, la Chine stagne pour la première fois depuis 30 ans, l’Inde je connaît pas la situation mit à part que c’est remplis de bidonvilles, le Brésil c’est la même situation que l’Occident mais avec les bidonvilles partout en plus… au final il n’y à que la Russie qui est moins pire et avec beaucoup de ressources naturelles.

     

    Répondre à ce message