Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Zelensky souhaite que les négociations avec la Russie aient lieu à Jérusalem

Lors d’une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett vendredi matin, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé que Jérusalem soit médiateur dans les négociations avec la Russie pour aider à résoudre le conflit militaire.

 

La demande a d’abord été rapportée par la chaîne publique israélienne Kan puis confirmée au New York Times par l’ambassadeur de l’Ukraine en Israël Yevgen Korniychuk et un fonctionnaire israélien qui a souhaité garder l’anonymat.

Korniychuk a déclaré au New York Times : « Nous estimons qu’Israël est le seul État démocratique au monde qui entretient d’excellentes relations avec l’Ukraine et la Russie. » Il a ajouté que Naftali Bennett n’a pas donné de réponse immédiate.

« Ils n’ont pas dit non », a-t-il dit. « Ils essaient de comprendre où ils en sont dans ce jeu d’échecs. »

Il a noté que les responsables ukrainiens seraient plus à l’aise pour tenir de tels pourparlers à Jérusalem que dans la nation alliée de la Russie, la Biélorussie, où Moscou avait proposé de négocier. Israël, a dit Korniychuk, est considéré comme une partie plus neutre.

Selon Kan, Zelensky aurait dit à Bennett qu’il souhaitait « que les négociations aient lieu à Jérusalem. Nous pensons qu’Israël est le pays où de telles négociations peuvent se tenir en pleine guerre. »

Selon Kan, qui s’appuyait sur des sources anonymes, la réponse de Bennett n’a pas été précisée, et le bureau du Premier ministre a refusé tout commentaire.

(...)

Selon un compte rendu du bureau de Bennett plus tôt dans la journée, le Premier ministre a offert à Zelensky d’envoyer de l’aide humanitaire à la nation en difficulté. Ils se sont entretenus des combats en Ukraine, en particulier autour de la capitale, selon le bureau du Premier ministre.

Naftali Bennett a dit à Zelensky qu’il espérait que la guerre se terminera bientôt, et a envoyé un message de soutien au peuple ukrainien.

Conformément au discours prononcé par Bennett jeudi, la déclaration de son bureau n’incluait aucune condamnation des actions russes et ne mentionnait pas la Russie par son nom.

Lire l’intégralité de l’article sur fr.timesofisrael.com

À lire, sur E&R :

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2915805

    J’avais entendu dire il y a quelques années, qu’Israël voulait faire de l’Ukraine sa "base arrière" au cas ou ça chaufferait trop au Moyen-Orient, de même avec l’Amérique du Sud où ils achètent massivement des terres.
    Quelqu’un a plus d’infos là-dessus ?

     

    Répondre à ce message

  • QUI finance le bataillon Azov, prétendument néo-nazi ?
    Mais QUI ?

    Wikipedia

    Des mécènes, à commencer par l’homme d’affaire Oleh Liachko, naturalisé ukrainien en 1991, qui a permis sa création.

    Mais le principal financement est assuré par le milliardaire mécène israélo-chyprio-ukrainien Ihor Kolomoïsky, nommé gouverneur de Dnipropetrovsk en mars 2014. Ce dernier a offert un récompense de un million de dollars à celui qui assassinera le député pro-russe et ancien candidat à la présidentielle ukrainienne du 25 mai 2014, Oleg Tsarev.

    Parmi les multimilliardaires, M. Kolomoïsky prend le 2e ou le 3e rang en Ukraine, après Rinat Akhmetov et Viktor Pintchouk, depuis 2006, et la 613e position dans le classement mondial selon le magazine Forbes. Le Korrespondent évalue sa fortune à 6,2 milliards de $.
    Kolomoïsky est cofondateur de la PrivatBank, ainsi que du Privat Group.
    Il compte parmi ses autres activités : ferroalliage, finance, exploitation pétrolière, médias de masse (plusieurs chaines de TV et journaux en Ukraine), industries métallurgiques et pétrolières (également en Russie et en Roumanie).

    En 2016, sa banque, la PrivatBank, devenue la première banque d’Ukraine, est nationalisée de façon précipitée après un détournement suspecté de 5,5 milliards de dollars.

    Ihor Kolomoïsky finance plusieurs bataillons de mercenaires se battant contre les séparatistes de Donbass, dont le fameux bataillon Azov qui a repris la ville portuaire de Marioupol le 13 juin 2014, ainsi que les bataillons Aidar, Donbass, Dnipro 1, Dnepr 2.

    Kolomoïsky est un soutien notable de la communauté juive ukrainienne et le président de la Communauté juive unie d’Ukraine. En octobre 2010, il a été nommé président du Conseil européen des communautés juives, conseil adhérant au Congrès juif européen, après avoir promis au président sortant qu’il ferait don de 14 millions de dollars.

     

    Répondre à ce message

  • #2915831

    Le lieu idéal pour provoquer un attentat contre poutine, et désigné comme responsable un palestinien

     

    Répondre à ce message

  • #2915850

    Il faut leur proposer la station orbitale, c’est plus calme que la capitale mondiale du NOM d’après Attali.

     

    Répondre à ce message

  • #2915869

    "Zelensky souhaite que les négociations avec la Russie aient lieu à Jérusalem"

    Deux agents russes qui se la jouent le président du crif

    Faut le faire

     

    Répondre à ce message

  • Ca me rappelle le parrain, quand Vito Corleone expliquait à son fils Michael...qu’on viendra lui demander une entrevue avec Barzini sous la protection d’un de ses proches ( Tessio) et que c’est là qu’on l’assassinera, et lui dit aussi : " Celui qui viendra te demander cette entrevue, c’est lui le traître ".
    Lors de l’enterrement du don, Tessio vient parler à Michael de la rencontre avec Barzini en lui disant : " c’est moi qui assurerait ta protection ".

    Comme dirait Poutine , " c’est celui Qui..."

     

    Répondre à ce message

  • #2915944
    Le 28 février à 14:28 par Новгородский
    Zelensky souhaite que les négociations avec la Russie aient lieu à (...)

    Une information qui, hélas, n’ouvrira pas les yeux de ceux qui croient que des « nazis » seraient au pouvoir en Ukraine.

    Les nationalistes ukrainiens portent la responsabilité de s’être laissés obséder par leur russophobie, et d’être montés en première ligne de la lutte, comme les nationalistes français, germanophobes, s’étaient laissés manipuler par la République, et étaient montés en première ligne de ces luttes qui détruiraient les nations d’Europe, la nôtre comprise. Mais la décision du conflit ne revient pas plus aux criminelles et sottes marionnettes ukrainiennes que, en 1914 et en 1939, les nationalistes français ne causèrent l’entrée en guerre. Ni les uns ni les autres n’eurent le pouvoir de la décider, seulement la responsabilité de s’être jetés avec ferveur dans un abîme où la foule fut précipitée malgré elle.

    On m’a reproché en commentaire d’être « de droite » : comme Soral, j’ai milité au F.N. ; toutefois je viens de l’anarchie, et me vois plus souvent reprocher à « droite » de citer Proudhon ou Marx à l’occasion, et de dénoncer le mensonge de la « gauche » et de la « droite », manipulation inventée en 1789 pour faire croire qu’on peut défendre le peuple sans la nation ou la nation sans le peuple. Merci aux mesdames Irma en mal de boule de cristal d’en tenir compte dans d’éventuelles répliques.

    Toute la presse écrit Volodymyr Zelensky, alors que son nom (Володимир [Олександрович] Зеленський) devrait se transcrire Volodimir [Oleksandrovitch] Zelenski, la lettre y ne pouvant se justifier qu’à la fin du nom de famille, et seulement par (mauvaise) habitude, mais ni par cette habitude ni par la phonétique dans le prénom : quelqu’un sait-il pourquoi ?

     

    Répondre à ce message

  • #2915969

    Les relations entre Poutine et l’état hébreu sont aussi excellente ! ...

     

    Répondre à ce message

  • C est vrai qu on les entend pas trop les israéliens sur ce conflit... Auraient ils eux mêmes des choses à se reprocher ? Cette si grande démocratie...

     

    Répondre à ce message

  • #2916199

    E.T. Zelinski : "retour maison"

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents