Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une quarantaine de députés demande la réouverture des restaurants au déjeuner fin mars

Les parlementaires veulent que les restaurants puissent rouvrir d’ici un mois « avec les procédures sanitaires adéquates ».

 

(...)

Les 42 députés estiment également que « la quasi-totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes » depuis le début de la crise sanitaire. Ils soulignent aussi que « les restaurants d’entreprise sont ouverts à l’heure actuelle, ainsi que certains restaurants accueillant des salariés du BTP pour leur pause déjeuner. »

Rouvrir tous les restaurants permettrait également, selon eux et « au-delà des conditions financières dramatiques des professionnels et de l’augmentation probable des dépôts de bilan », de ne pas aggraver la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur.

« Ceux qui travaillaient dans ces établissements sont à présent en intérim dans d’autres secteurs. Beaucoup d’entre eux ne souhaitent pas retourner travailler dans la restauration. Il faut donc rapidement rouvrir ces lieux, même de façon partielle, pour ne pas perdre ceux qui auraient encore l’envie de travailler dans les restaurants », affirment les signataires.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2676466

    Rassurez-moi,
    C’est pas les mêmes qui votent
    le prolongement permanant de
    l’état d’urgence sanitaire permanant ?
    Quel cinéma ! Répartition des roles pour
    faire semblant à une pseudo opposition
    à la dictature covidienne.
    Ça rassure le citoyen de base complètement
    paumé dans cette avalanche d’infos.
    Stratégie de la tension.

     

    Répondre à ce message

    • Ces gens n’ont aucune conviction profonde (le pire c’est qu’ils font de la politique) puisque’ils vivent gracement sur nos impôts, ils ne paient rien. Ilsvivent hors sol. Le restaurant de l’assemblée Nationale est ouvert.
      Il ferment de façon autoritaire et arbitraire les restaurants qui rapportent des recettes fiscale (commerces) et laissent ouvert ceux des entreprises. C’est vraiment une discrimination au plus haut niveau, et c’est la volonté d’emmerder le plus grand nombre.

       
    • Lol, la "cantine" de l’assemblée nationale ! Donc ça c’est bon ça ouvre !
      C’est bien pour cela qu’il ne fermeront pas les cantines scolaires contre toute logique (enfin leur logique...)

       
  • Il ne reste plus qu’a savoir si la distance réglementaire entre deux tables est d’1m32 telle que suggérée par les plus optimistes ou de plus d’1m76 telle que définie par les plus récentes etudes !

    De combien le virus peut il bondir ? Quelle est la quantité raisonnable 3,4,5 ou 6 convives tous vaccinés... ?, tant de questions scientifiques auquelles des protocoles d’etudes rigoureux devront répondre !

    Quelle formulle devrait s’appliquer pour prendre au mieux en compte le poids,l’âge, et les antécédents des patients, pardon, clients !
    Devront nous déjeuner en tenue NBC ? C’est une autre option ...

    Laissons la science faire son travail, que diable !
    On souhaite une réouverture...Mais il faut un protocole, des données, il n’est pas question de réouvrir à l’aveugle, de prêter le flanc à une 36e vague, soyez responsables ! soyez citoyens !

     

    Répondre à ce message

  • Journaliste (J) : Parlez moi de votre métier et des ses difficultés
    Restaurateur ( R) : Moi ce que je veux, c’est être chef, je veux le chapeau et des étoiles. Oui, je suis réac mais je me suis fait tout seul. Mes clients sont en extase devant mes assiettes à 13 cotés et mes pommes de terre enveloppées dans une feuille d’alu. Et quand ils racontent sur Facebook avoir déjeuné à coté de Laurent Alexandre, ça m’excite, je suis le roi des saveurs.
    J : « En fait vous êtes un gros con narcissique
    R : « Oui exactement. Faut pas me comparer avec mes les petites mains qui travaillent dans mes cuisines
    J : » justement, parlez-moi de votre petit personnel
    R : « C’est galère, il faudrait que le gouvernement m’autorise à embaucher des migrants. Ce n’est pas dans l’intérêt du gouvernement que les restaurateurs deviennent des gilets jaune. Je dis ça, je ne dis rien…. »
    J : Vous pourriez proposer de meilleurs salaires et conditions de travail …
    R : « Impossible, je suis en train d’acheter mon troisième restaurant à crédit
    J : Imaginons que vous proposiez un peu plus que le Smic, en taisant que qu’il faudra faire 45 heures au lieu de 35. Comme les prolos sont des glands ils ne feront pas la règle de 3 qui leur permettraient de comprendre qu’ils se font entuber.
    R : Ce n’est pas con ce que vous dites. Venez donc un soir, cher ami, avec votre femme. En décembre, je fais un super dessert aux fraises garriguette d’Andalousie.

     

    Répondre à ce message

  • J’invite quand même tous les employés (ées) de la restauration ainsi que tous les jeunes élèves qui se lancent dans ce secteur via l’éducation nationale de bien prendre conscience que ce métier n’existera plus d’ici une dizaine d’années . Nous sommes actuellement en phase de transition , qui marquera très tôt la fin du capitalisme industriel et l’avènement d’un capitalisme d’un ordre nouveau , piloté par l’intelligence artificielle . Ce sont des robots qui les remplaceront . Reprenez les études et tentez de décrocher un niveau universitaire qui vous permettra de vous reclasser plus facilement , sinon vous serez nourris au revenu universel .

     

    Répondre à ce message

    • Exactement ! Robotisation, omniprésence d’écrans,il y aura peu d’espace physique commun, beaucoup de métiers n’existeront plus.
      Ce sera un monde à mi distance entre démolition man et total recall.
      Très intéressant d’ailleurs qu’on nous aient montré ces prétendus images de Mars.
      En tout cas c’est le projet !
      Vont ils réussir à le faire ? Rien n’est moins sûr.
      Intervention divine sans doute.

       
  • Bande de couilles molles !

     

    Répondre à ce message

  • « la quasi-totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes »

    mesures inutiles et appliquées en pure perte, et puis qu’est ce donc " des mesures strictes" ... ?
    celles qui imposent de placer un patient sous respiration assister passée la barrière des 6l/min ?
    celles qui autorisent l’emploi du rivotril a l’exclusion de tout autre traitement ?
    celles qui excluent de tout DEVOIR DE contrôles ceux qui justement sont élus pour contrôler l’action gouvernementale ?

    on vient miauler sur le sort des limonadiers afin de se redorer le cerise à pas cher

     

    Répondre à ce message

  • Nos dirigeants s’inspirant de la Chine, n’ont pas dit leur dernier mot.

    https://www.youtube.com/watch?v=YPo...

    Restaurateur, tous à vos couteaux de cuisine, ça va saigner ou vous allez pleurer !

     

    Répondre à ce message

    • ainsi boufferont ceux qui concevront ou entretiendront ces machines
      les "autres" ne seront plus, ils auront été inoculé ou rivotrilisé depuis belle lurette
      voila donc a quoi œuvrent les losangés, les zélés des fronts de mer , qui une fois leurs utilités devenues obsolètes connaitront le même sort

       
  • je maudit les restau-rat-eurs qui sont les 1er employeurs de la vermine rentrer illégalement en France !!!!

     

    Répondre à ce message

  • les restos ont été les premiers à râler contre les GJ, ils devraient s’en mordre les doigts. Et quand on voit que leur désobéissance s’est résumée à une quinzaine d’ouvertures, ça craint. Les députés, au lieu de demander cette réouverture, pourquoi ne déposent-ils pas une plainte contre le gouvernement pour trahison, mise en danger de la vie d’autrui, crime contre l’humanité, corruption, prise illégale d’intérêts, destruction des peuples, ... Il y a de quoi les stopper, donc pas de mesurettes qui ne serviront à rien, c’est la tête qu’il faut atteindre, et nos lois le permettent. et que tous les opposants au lieu de faire des coups de pub, feraient mieux de s’allier pour de vrai et mettre tout en oeuvre pour que ce scandale sanitaire cesse et que tous les protagonistes finissent devant un Tribunal.

     

    Répondre à ce message

  • Le stratagème est trop gros ; ils veulent nous faire croire qu’il y a des députés utiles.
    Qui peut encore croire, après des années d’états d’urgences de tous types votés par ces mêmes parlementaires, à cette comptine pour enfants ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents