Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une lecture ésotérique de la sombre victoire du 24 avril...

Nous n’allons pas discuter ici de la réalité de la victoire d’Emmanuel Macron sur Marine Le Pen datée du 24 avril 2022 à 20 heures, mais de l’autre lecture à donner à l’ascension aussi prodigieuse qu’inexplicable du jeune Emmanuel Macron, sans oublier ses origines, floues et volontairement embrouillées, jusqu’à sa marche nuptiale sur fond d’hymne antifrançais accompagné de son mentor serpenté et d’enfants (à piquer). Au fond, personne ne sait qui c’est, d’où il vient, qui sont ses parents, comment il a grandi. Comme si ce personnage de science-fiction ou de religion-fiction était arrivé tout neuf, un jour de mai 2017, parachuté par un engin étrange – un OVNI –, parti aussi vite qu’il était arrivé.

« Extraterrestre ». C’est l’histoire de l’affolante ascension d’un jeune homme pressé. Celle d’un Julien Sorel d’un siècle où la haute finance est devenue l’antichambre du pouvoir politique. À 34 ans, Emmanuel Macron a déjà eu trois vies. À 25 ans, en tant qu’apprenti philosophe (thèse sur l’intérêt général, DEA sur Hegel, maîtrise sur Machiavel), il devient l’assistant de Paul Ricœur. Cinq ans plus tard, après un passage par l’ENA et l’Inspection des finances, il entre chez Rothschild & compagnie comme banquier d’affaires. Début 2012, il est nommé gérant et se retrouve à piloter l’un des plus gros deals de l’année (le rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer). Un deal à 9 milliards d’euros qui lui permet de devenir illico millionnaire… Quelques jours plus tard, il entre à l’Élysée au poste de secrétaire général adjoint. « Et il n’était pas question pour lui de venir en tant que simple conseiller », raconte un proche.

En vérité, dès 2012, Libération s’était intéressé au personnage, déjà dans les rouages du pouvoir, profond pour ne pas le citer, et Faits & Documents avait aussi suivi ce jeune « économiste » (mot fourre-tout), bercé par toutes les fées du Système. De notre côté, sur E&R, on avait noté en 2014 que la banque Rothschild nous avait encore placé, après Pompidou et Sarkozy, une fusée sur orbite politique.

 

 

Mais ce dont il est question aujourd’hui a plus sa place dans les rayons de l’ésotérique, du spirituel ou de l’eschatologique que dans celui du politique pur. En fait, tous ces domaines sont liés secrètement.

 

 

 

 

Pour ceux qui ont lu les numéros du journal Society consacrés à l’affaire Dupont de Ligonnès, une enquête poussée jusqu’à la racine, le mystère ne s’éclaircit pas mais il prend une dimension autre qu’un simple fait divers. XDDL a été élevé dans un esprit christique par une secte familiale ultracatholique. On espère ne pas tordre la réalité en écrivant cela, tant la chose est difficile à comprendre pour le citoyen moyen.
Disons que le jeune Xavier a probablement été choisi, élu, par un groupe de croyants dirigé par sa mère et de riches soutiens, qui voulaient en faire un antéchrist, plutôt qu’un Christ, car un Christ ne se fabrique pas comme ça. Et puis il faut être pauvre. C’est nettement plus dur. Quand on est riche ou qu’on a déjà du pouvoir, on fabrique un antéchrist, pas un Christ.

 

 

L’Élu, que nous écrirons désormais avec une majuscule, est nanti de tous les pouvoirs, il est éternel, ou se croit éternel. Il est homme parmi les hommes, mais plus qu’un homme : c’est un homme augmenté de pouvoirs divins, dont la vision, plus grande, la divination – il sait des choses à l’avance. Il est naturel et surnaturel à la fois.
Le Christ a le pouvoir de faire le bien, l’antéchrist le mal. le Christ annonce la venue sur Terre ou parmi les hommes du Royaume des Cieux, l’antéchrist annonce l’avènement du Diable. Tous ceux qui ont un peu de vécu, qu’ils soient croyants ou incroyants, savent qu’il y a un conflit entre Dieu et le Diable parmi les hommes, et dans chaque homme. De l’issue de ce conflit dépend notre vie future, et la vie sur Terre.

Parce qu’il est difficile de fabriquer un Christ, et que nos sociétés, qui sont fondées sur le mensonge et le meurtre (relire René Girard), n’en veulent pas trop, alors on voit fleurir des antéchrists, et souvent ce sont les maîtres du monde qui endossent cette panoplie. Naturellement, et en général, les maîtres de notre monde sont plus proches du Diable que de Dieu. Il y en a qui veulent très fort ces places de choix, car elles donnent accès à un pouvoir quasi absolu. Et quand on a le pouvoir, on se sent invincible, presque éternel.

Donc ces places tout en haut (Macron se prend pour le « sommet ») sont très convoitées, et c’est pour cette raison que des fées se penchent sur certains berceaux pour en faire de potentiels maîtres du monde. Ceux qui sont versés dans le bouddhisme tibétain savent que les dalaï-lamas, ces réincarnations successives du Bouddha originel, sont fabriqués pour le devenir, mais qu’ils sont choisis, au préalable, selon des critères qui correspondent à un possible dalaï. En d’autres termes, les Tibétains, ou plutôt leurs moines, fabriquent des dalaï comme les fournis se fabriquent une reine.
L’exemple est mal choisi puisque le XIIIe du nom travaille pour la CIA, mais c’est le principe qui nous intéresse ici.

 

 

De ce point de vue, les Tibétains sont plus évolués que nous, qui ne savons ou ne voulons fabriquer de Christ. Or, c’est notre destin. Du coup, il y en a qui ne se gênent pas pour fabriquer des antéchrists, et ils sont guidés par le Diable, c’est-à-dire un esprit maléfique, l’esprit du mal. Car dans nos sociétés, dites occidentales avancées, c’est en exerçant le mal qu’on accède au pouvoir, et parfois au pouvoir suprême.
Et entendons-nous bien : le mal, ce n’est pas juste pincer le bras de son voisin craintif à l’école, piquer le pain au chocolat du chétif, ou mettre une balayette sur un freluquet, c’est beaucoup plus que ça. C’est mentir, dominer, altérer, séduire, détruire, pas seulement par la main ou par l’arme, mais par l’esprit, qui est à la fois l’arme ultime, et le sauveur ultime. C’est l’esprit tordu, la langue de serpent, que l’on retrouve chez certains hommes politiques.

 

 

Imaginez maintenant une secte autrement plus puissante...

C’est ce qu’on retrouve chez Xavier et chez Manu. Les deux ont transformé ou voulu transformer les autres, leurs autres, en instruments de leur pouvoir, en esclaves ou en complices. Il n’y a pas de demi-mesure, avec les antéchrists. Et si l’on peut dire que XDDL a été un antéchrist, mais un antéchrist qui a foiré, Emmanuel en est un qui a réussi. XDDL, quand il a compris qu’il n’était finalement pas l’Élu, parce que son entourage a compris ou senti qu’il n’en était pas un, ou que cet entourage ne lui a pas renvoyé cette satisfaction, alors il les a éliminés. Emmanuel fait pareil, sauf que lui a réussi, mais il élimine aussi ceux qui ne croient pas en lui. Une élimination économique, médiatique, avant peut-être une élimination physique, si les incroyants persistent à ne pas le vénérer, et à le haïr.

Ainsi, et ce n’est pas nouveau pour les croyants qui sont à la fois dans le politique et le spirituel, les signes donnés par le couple royal imposteur (car ils ne sont pas de Dieu mais du Diable) sont sans équivoque, depuis cinq ans. L’Élu est arrivé tout en haut, son ascension a été facilitée par des fées (Minc, Attali et Rothschild), celles du pouvoir profond, et maintenant son étoile noire resplendit dans le ciel de France. Mais comme la nature, ou la Vie, a horreur du vide, une foi christique devrait s’opposer à ce fils du Diable. Notre-Dame a déjà brûlé sous son règne.

Et maintenant, les signes

Face à Audrey Crespo Mara, le président de la République décrit avec beaucoup d’émotion à quel point sa femme est importante, voire même indispensable dans sa vie. Questionné sur la première personne à qui il penserait en cas de victoire le 24 avril prochain, le chef d’État répond ainsi sans une once d’hésitation... à son épouse. « C’est évidemment à mon épouse parce que dans ces aventures de vie, ces engagements de jour et de nuit, vous engagez les vôtres. Et évidemment nos familles, nos parents, nos enfants, nos petits-enfants et mon épouse au premier-chef. Et j’aurais une pensée pour ma grand-mère qui n’est plus... » (Pure People)

Emmanuel n’a pas d’enfants (et pour cause), mais il parle de « ses » enfants, qui ne sont pas les siens. Les nôtres sont encore moins les siens, alors il nous menace de les « vacciner ».

 

 
 

 

 

 

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2949562

    Concernant le fameux "signe de la main", j’imagine que le « debunkage officiel » consistera à dire qu’il s’agit de ça :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Signe...

    (Ils sont cyniques...)

     

    Répondre à ce message

    • #2949645

      Bof, pas besoin de débunkage officiel.

      Le type sur la photo avec Brigitte s’appelle Olivier Michaut il est sourd et muet, il était président d’une asso improbable genre ’’ L’amicale des sourds et malentendants socialistes ’’.

      Un peu plus tard il est allé voir Macron pour lui demander la même photo.

      Tapez ’’ Olivier Michaut sourd ’’ sur Google, vous verrez.

       
    • #2949648
      Le 27 avril à 03:31 par toto et la corruption
      Une lecture ésotérique de la sombre victoire du 24 avril...

      Ils sont donc passé du signe de ralliement au cornu avec le pouce vers la paume au signe i love you des sourds avec le pouce vers l’extérieur... Donc ils avancent à visage découvert mais pas tout à fait, toujours sous les apparances du bien. Quelque part, qu’ils utilisent les références des sourds et muets pour endormir les aveugles... Ça a toujours du sens.
      Ça me ferait chier d’être sourd et muet aujourd’hui... Aveugle pour pas plus voir toute cette merde serait préférable. J’envisage de me crever les yeux, car j’ai la désagréable impression qu’il n’y a plus rien de beau à regarder autre part que dans les souvenirs. Et puis les aveugles ont toujours à prioris positif , difficile de les accuser de tout les vices de l’humanité qui a de la merde dans les yeux. Sur l’échelle du bon handicapé ils sont même au dessus des cul de jatte.

       
    • #2952347
      Le 2 mai à 01:43 par rougermoucherolle
      Une lecture ésotérique de la sombre victoire du 24 avril...

      L’association d’olivier michaut s’appelle SMEM (sourds et malentendants en marche) et le twitter de cette association a souscrit exactement à 3 666 chaines twitter comme par hasard. Tous ces abonnements souscrits ne sont-ils pas juste fait pour représenter un nombre symbolique ? le 3 pour la FM ou les 3x6 et le 666 pour on sait quoi. Et aussi, la pose d’olivier sur sa photo facebook est symbolique : la main posée sur l’abdomen est un signe maçonnique en photographie, et la tête tournée vers la gauche donc de profil à l’égyptienne et qui ne montre qu’un oeil est également un élément du signe FM (le bras pour représenter la base de la pyramide, et la tête pour le pyramidion cyclope flottant au dessus)
      pas de doute pour moi : olivier, jean-mich et manu sont des frères maçons.

       
  • #2949587

    Le champs de Mars, symbole de la guerre et des sacrifices, remonté par Macron avec des enfants...Si les gens qui détiennent des parcelles de pouvoir dans ce pays ne se réveillent pas vite pour arrêter ce gugusse, l’issue finale sera l’holocauste nucléaire, car telle est sa mission. Il devient clair que l’objectif de l’oligarchie mondialiste est de pousser la Russie dans un conflit non pas seulement limité à l’Ukraine mais généralisé à l’ensemble de l’Europe. Et la France est une pièce maîtresse dans ce jeu, une des pièces qui devra in fine être sacrifiée sur l’autel du nouvel ordre mondial.

     

    Répondre à ce message

  • #2949635
    Le 27 avril à 02:24 par Désenculage intellectuel
    Une lecture ésotérique de la sombre victoire du 24 avril...

    La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu’il n’existe pas.
    L’acte d’orgueil éblouissant et consumant qui transforma l’Ange de Lumière en Ange et Prince des Ténèbres, l’a condamné à un impérialisme sans limites, donc par définition désespéré. La perte de l’Unique Nécessaire fait naître une soif essentiellement inextinguible. Le monde entier ne saurait combler le vide que forme au cœur d’une créature la conscience d’avoir quitté sa juste place dans le monde. Tombé de l’éternel, Satan veut l’infini. Tombé de l’Être, il veut l’Avoir. Mais le problème est insoluble à tout jamais. Car pour avoir et posséder, il faudrait être, et il n’est plus. Tout ce qu’il s’annexe, il le détruit. (Le Néant néantit, dit Heidegger.) Et certes, il pourra tout avoir — puisqu’il est appelé Prince de ce Monde dans l’Évangile — mais il n’aura jamais que ce monde-ci. Il ne reconquerra jamais le Ciel, qui est proprement l’âme de ce monde et le mystère du transcendant dans l’immanence. Il n’aura de notre univers que la carcasse matérielle. Et c’est probablement de ces débris de la Maison désaffectée qu’il fera le bois de chauffage de son Enfer.
    le sait bien. C’est pourquoi son désir et sa jalousie forcenée se portent sur nos âmes individuelles. Il rôde autour de nous comme un lion rugissant en quête de sa proie, dit la Bible.
    Ses victoires, il est vrai, seront toujours stériles. Car on ne devient pas père en volant un enfant. On peut voler l’enfant, non la paternité. On peut voler le pouvoir, mais non l’autorité. Satan peut voler ce monde, non sa divinité. Et cependant, nous pouvons perdre toutes ces choses, qui sont notre héritage d’« enfants de Dieu ». C’est la seule chance du Diable. Il ne la manquera pas…
    Le Prince de ce monde

     

    Répondre à ce message

    • #2949710

      Remarquable homélie, de celles dont nous aurions besoin dans nos églises lors des offices dominicaux ..l’Archange Saint Michel, tous les saints et les martyrs ne peuvent rien sans notre discernement et notre volonté.

       
    • #2949722

      Excellent commentaire au coeur du sujet. Je rajouterai que le mal n’est que l’absence de bien. Donc à chacun d’entre nous de se remonter les manches.

       
    • #2950258

      Oui, ils ne s’en cachent plus. À chaque ’’ victoire’’ ils l’ implorent et avec ce signe de ralliement ils comptent grossir les rangs, ’’victoire’’ après "victoire". Comme vous le dites si bien "on peut voler le pouvoir, mais non l’autorité". Nous savons tous ici que cela finira très mal...pour eux. Notre confiance dans le Christ et son œuvre...nous le disent.

      Transcendance, courage et rigueur

       
  • #2949686

    Il est intéressant de comprendre la nature du mental : il est ni stable (il change de sujet tout le temps), ni fiable (il ne trouve une vérité que par rapport à son environnement de référence). Avec un peu de méditation, cela est observable : la pensée ne fait que .... penser. C’est pour cela qu’elle est manipulable, par des techniques éprouvées. Si on décide de ne pas la suivre, elle s’en va. Revient parfois mais ne résiste pas à une observation approfondie.
    Avec un peu plus de travail, on se rend compte qu’il en est de même pour les sentiments et les émotions : ce qu’un événement suscite en chacun d’entre nous ne vient pas du fait en lui-même mais de l’interprétation qu’on en fait l’intérieur de nous-même.
    Chacun a au fond de lui le libre-arbitre : celui de suivre ou de ne pas suivre la pensée, le sentiment, l’émotion. L’émotion conduisant à l’action.
    La manipulation mentale, bienvellante ou malveillante, connait ces rouages et s’en sert pour conditionner les comportements des personnes, qui n’ont pas compris qu’elles étaient + qu’une simple pensée. Comme on dit en communication, l’essentiel n’est pas que cela soit vrai, mais que les gens y croient.
    Ce qui fait l’expérience de cette vie n’est pas la dimension psychologique, c’est une dimension spirituelle, plus profonde, cachée au fond de chacun d’entre nous. Elle se dévoile par le silence. Quand on en prend conscience, on réalise qu’il ne faut pas trop se fier à sa pensée, et donc encore moins à celles des autres. On réalise également le sens de sa souveraineté, ne laissant pas à la pensée humaine la guidance de sa vie. Car on a réalisé que celle ci n’est que la somme de conditionnements, présents et sûrement plus profonds.
    Pour trouver le Graal en quatre étapes :
    1/ Voyez le Christ comme une possibilité,
    2/ Trouvez à qui cette possibilité est offerte
    3/ Vous savez que cela contient du sang
    4/ Trouvez le récipient
    Dans cette lecture, l’Antéchrist est à voir comme un outil qui privera l’humain d’accéder à cette possibilité. Un bon candidat a fait l’objet d’une promotion intense récemment.

     

    Répondre à ce message

  • #2949857

    La 1ere photo avec macron, jean mimi et les ados c’est quoi ? la nouvelle saison de walking dead ?

     

    Répondre à ce message

  • #2949903

    La piste de la secte catholique radicale croyant en un messianisme satanique et qui serait à l’origine des supposés assassinats des membres de la famille Dupont de Ligonnès n’est pas sérieuse. L’enquête sur cette affaire présente par ailleurs de nombreuses zones d’ombres et incohérences portant à croire qu’il ne s’agit pas d’une affaire criminelle mais de disparition (de toute la famille). Le parallèle avec Xavier Dupont de Ligonnès dans cet article n’est à mon avis pas pertinent.

     

    Répondre à ce message

  • #2949913

    Yuval Noah Harari," On pourra bientôt pirater les êtres humains"
    ( ca s appelle le vaccin Arn- messager)

    https://www.ynharari.com/fr/categor...

     

    Répondre à ce message

  • #2949955

    https://twitter.com/BFMTV/status/15...

    Macron prend sur la tête des tomates au marché de Cergy-Saint-Christophe : là bas non plus, ils n’ont pas compris le "vivre ensemble". C’est étrange cette incompréhension produite par Jupiton le Désiré et réélu, à chaque fois qu’il côtoie le réel BIM !

     

    Répondre à ce message

  • #2950045
    Le 27 avril à 18:12 par Robin Wood
    Une lecture ésotérique de la sombre victoire du 24 avril...

    Pour avoir vécu en Angleterre. Le symbole des deux doigts de la main qui a toujours été utilisé par les anglais depuis le moyen âge jusqu’à nos jours dans les stades de Chelsea et autres, est le symbole que les archers/ voyous anglais (pléonasme) qui volaient (pays du pick pocket) n’avaient pas été pris par le Shérif et sa "police" de l’époque car alors on leur coupait les deux doigts qui leur permettaient de tirer a l’arc et de se défendre (un peu comme on voit dans Robin des bois) ce signe qui était brandi était alors un signe de DEFIANCE et de provocation vis à vis des forces de l’ordre qui signifiait : "Pas vu pas pris", équivalent à notre doigt d’honneur. Rien d’autre lol
    Je suis étonné de cette nouvelle signification. Peut être que l’élite s’est approprié ce symbole frondeur, provocateur pour le faire sien ?

     

    Répondre à ce message

  • #2950127

    Bonjour, je confesse ne pas connaître grand chose à l’ésotérisme. Pourriez-vous me conseiller quelques livres pour bien débuter ? Les meilleurs mais néanmoins accessibles à un débutant s’il vous plaît. Amitiés

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents