Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Scandaleux : des militants anti dictature sanitaire arborent l’étoile jaune

Non mais de quel droit ils exploitent la Shoah ?

 

Cela a été une stupeur sans nom dans la prestigieuse mais néanmoins modeste Rédaction d’E&R : une photo nous est parvenue, via un certain Frédéric Haziza, dit Frédo-la-frotte, qui montrait un amalgame entre la triste condition des Français non vaccinés, ou opposés au vaccin et au pass sanitaire, et les juifs déportés lors de la dernière guerre mondiale.

 

 

« Le pass sanitaire rend libre » : mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

Eh bien, après quelques recherches, nous avons fini par comprendre : les antivax, ces Français opposés aux vaccins Bancel & Bourla, les deux milliardaires enrichis sur le dos des Terriens en bonne santé mais quand même vaccinés, raillent la propagande selon laquelle nous redeviendrions libres grâce au pass sanitaire.

Autrement dit, le pass serait un pass vers la vie d’avant. Or, le dernier des crétins sait qu’on ne retrouve jamais sa vie d’avant, puisque le temps avance, seconde par seconde, et que ce qui est passé est passé, à tout jamais. C’est comme si chaque être humain fabriquait du passé, qui serait une sorte de déchet, et qui s’empilerait. On bouffe du présent et on chie du passé, pour parler plus vulgairement. Donc le retour à la France d’avant est un leurre, et le slogan des antivax résume cette supercherie.

Cependant, cette comparaison ne plaît pas à certaines instances, privées, qui ont réagi comme un seul Mensch :

 

 

Aussitôt que ces images ont été diffusées, pour le grand public vacciné un peu bêta, les antivax n’étaient plus qu’un défilé de Waffen SS, on résume la pensée mainstream...
Certains complotistes se demandent même si des provocateurs aux pancartes jaunes ne s’étaient pas glissés, pour le compte du renseignement ou du gouvernement, au milieu des pacifiques manifestants – qui tiennent tout simplement à leur liberté et à leur intégrité physique –, afin de déconsidérer le grand mouvement du 17 juillet. Il est vrai que dans le vaste domaine des auto-provocations victimaires, on en a vu de belles.

D’autres images ont émergé de ces manifs, qui ne ciblent pas le lobby sioniste mais qui jouent avec les mèmes, ces codes issus des réseaux sociaux. C’est le cas de l’allusion à Claude QUI ? Posternak :

 

 

Tout mouvement politique qui se respecte devrait donc faire très attention aux pancartes douteuses qui se glissent opportunément dans ses défilés, pancartes dont l’image utilisée par les médias mainstream peut alors servir la cause ennemie. Les médias BFMisés, soutenus à mort par l’oligarchie, se font ensuite un malin plaisir à amalgamer des centaines de milliers de manifestants au nazisme.

 

 

Heureusement, les médias collabos font de moins en moins recette et, main dans la main avec les gouvernements corrompus, sont en train de couler ensemble. Si les gauchistes crient « tout le monde déteste la police », une majeure partie des Français en est à « tout le monde déteste les médias ». Et la vie des journalistes collabos, qui, pour trois deniers (piqués sur la caisse publique en général), trahissent du matin au soir le peuple pour le pouvoir, devient de plus en plus difficile sur les réseaux sociaux.
La cohabitation vire au rejet.

 

 

Heureusement, les responsables de la Kommandantur peuvent compter sur quelques collabos d’en bas prêts à tout pour complaire au pouvoir, même si celui-ci est décrié. C’est le cas de Chef Florian, une sorte de chef indien un peu exalté et piqué au sionisme, qui répond à Bruno Gollnisch, souvent insulté, toujours mesuré :

 

 

Du côté des hommes politiques qui frisent la camisole, on a Jacques Myard, qui rejoint le vaccinateur fou de BFM, Emmanuel Lechypre :

 

 

L’histoire nous apprend que ceux qui appellent à la purge finissent généralement dans la suivante.

Soudain, on découvre que beaucoup de Français sont opposés aux libertés, à leur liberté, ce qui ne laisse pas d’interroger : ont-ils à ce point intériorisé la soumission, l’obéissance, la négation de leurs droits ?

Finalement, que penser de la comparaison qui fait hurler Frédo-la-frotte et ses amis ? Qu’il y a toujours deux poids, deux mesures :

 

 

Bonus 1 : les blagues à Nono

 

 

Bonus 2 : la rage du pauvre Marty(r)

 

Vive la France, vive la liberté, avec E&R :

 






Alerter

167 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • pas très couillus les droitards pour le coup

    c’était si compliqué de rappeler que l’étoile jaune de 1941 n’est pas celle de 1945 ?

    Que celle de 41 est totalement comparable au pass sanitaire et ses corollaires (déplacements/accès restreints, identité contrôlée, stigmatisation, dénigrement/haine grandissante envers la communauté... étoile portée à partir de 6 ans - comme le masque ! - etc.),
    Si compliqué, à partir de là, de clamer que l’intérêt de ce rappel est de dire "en 41 aussi l’Etat faisait passer ce genre de mesure comme d’intérêt collectif et primordial, et on sait où ce genre de divisions peut mener.

    "oui mais les juifs n’ont pas pu choisir, alors que vous pouvez vous faire vacciner"
    les juif pouvaient très biens se convertir et se renier, eux-aussi. Et comme eux, nous ne voulons pas nous renier.

    C’était du tout cuit.. mais on a préféré rétrograder et jouer la carte du mec un peu penaud qui avoue son tort et essaie de s’en sortir avec un sourire ("oui c’est grotesque, mais toi aussi tu le fais..". Génial..)

     

    Répondre à ce message

    • C’est exactement ce que je pense, vous avez entièrement raison et pour le coup les Philippot, Asselineau et consorts sont complètement à coté de la plaque face à ces accusations foireuses en se mettant dans leurs petits souliers.
      1) Le statut des non vaccinés sous Macron est très proche de celui des non goy sous Pétain.
      2) Et après tout, si cette comparaison était excessive, donc caricaturale, alors il faudrait qu’ils (les accusateurs) soient un petit peu plus "Charly".

       

    • "oui mais les juifs n’ont pas pu choisir, alors que vous pouvez vous faire vacciner"



      Exactement. Idem pour les témoins de Jéhovah, les homosexuels, etc. ...

       
  • #2769681

    Ça suffit les références contre productives à la 2ème guerre mondiale SVP.
    Plus jamais ça !

     

    Répondre à ce message

  • #2769789

    Qu’aurait pensé les porteurs d’étoiles jaunes de notre situation actuelle, sachant que l’on commence toujours par des petits pas sans intervenir après on allume les bougies pour la mémoire et ne jamais oublier.

     

    Répondre à ce message

  • Etoile jaune = Devoir de mémoire !

    A force de nous en mettre matin , midi , et soir , sur toutes les chaînes , a toutes les sauces , c’est le juste retour de bâton !

    Le problème, c’est la manipulation qu’en font les médias .
    Celle aussi faite avec la culture "Woke" .... Déjà bien utilisée par les minorités féministes , LGBTQ+++

    C’est un peu utiliser leurs outils contre eux .

    Pas de discrimination , pas de stigmatisation !

     

    Répondre à ce message

  • Ces gens veulent nous nous mettre en esclavage et nous tracer comme du bétail, mais les salauds ce sont ceux qui le disent et ne veulent pas se lasser faire.
    ils son juste dégoutants et moralement hideux.

     

    Répondre à ce message

  • Ce sont en réalité les gens les plus naïfs et les plus " goyisés " qui font le parallèle avec le nazisme justement pour rendre "hommage" a ses victimes.
    Ils font leur devoir de mémoire, et brandissent le fameux "plus jamais ça"
    Les charognards essayent d’inverser la démarche initiale et se posent en victime alors que dans cette affaire ce sont eux qui sont désignés comme les bourreaux.
    Cela aura au moins eu le mérite de montrer a tous y compris a ces naïfs a quoi mène systématiquement toute contestation du pouvoir réel.
    Les médias larbins ont raison .
    Ce n’est pas comparable au nazisme.
    C’est potentiellement bien plus machiavélique que le nazisme.

     

    Répondre à ce message

  • Et pourtant ça tient du même ressort : la déshumanisation d’une partie de la population, contre laquelle l’autre partie, celle qui a accepté de collaborer, peut taper en toute impunité...

     

    Répondre à ce message

  • L’obèse myard nous donne ses consignes sur notre santé... on aura tout vu et entendu dans ce monde de dégénérés...aucune décence.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, je m’interroge sur les "porteurs d’étoile jaune anti vaccins". Cette provocation inutile est une porte ouverte à la répression que nous avons connus chez les gilets jaunes. Ces références n’ont rien avoir avec la confiscation et droits collectifs les plus élémentaires que la dictature de "minus" en place additionne mois après mois. Puis manifester sur "le pass sanitaire" est inefficace car il n’est qu’un élément du "plan" des gens au pouvoir. Il pourrai disparaître sous cette forme et revenir sous une autre. L’ingienérie sociale au service du mal. n’a pas de limite.

     

    Répondre à ce message

  • Antisémite ce sont les sionistes qui le sont... raciste ce sont aussi les sionistes qui le sont... et pour finir l’esclavagisme des africains et l’histoire des amérindiens sont les grands génocides humains de l’histoire....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents