Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Lavrov : "La Russie aidera le peuple ukrainien à se débarrasser du régime anti-populaire de Kiev"

Le ministre des Affaires étrangères, M. Lavrov, a déclaré que la Russie aiderait certainement les Ukrainiens à se débarrasser du régime anti-populaire de Kiev.

 

La Russie aidera certainement le peuple ukrainien à se débarrasser du régime anti-populaire et anti-historique, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une réunion avec les représentants permanents des États membres de la Ligue des États arabes (LEA).

« Nous plaignons le peuple ukrainien, qui mérite beaucoup mieux. Nous plaignons l’histoire de l’Ukraine, qui s’effrite sous nos yeux, et nous plaignons ceux qui ont succombé à la propagande d’État du régime de Kiev et de ceux qui le soutiennent », a-t-il déclaré.

Selon l’homme politique, les autorités actuelles veulent faire de l’Ukraine un ennemi éternel de la Russie, mais leurs tentatives n’aboutiront pas.

« Les peuples russe et ukrainien continueront à vivre ensemble », a conclu M. Lavrov.

Plus tôt dans la journée de dimanche, le ministre russe des Affaires étrangères avait déclaré que Moscou n’avait aucun doute sur la possibilité de reprendre le dialogue sur un plus large éventail de questions, mais que tout dépendait de la position des autorités de Kiev, qui ont déclaré qu’« il n’y aura pas de négociations tant que l’Ukraine ne vaincra pas la Russie ».

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Et où va se réfugier le régime anti-populaire de Kiev ? En France, terre d’asile.

     

    Répondre à ce message

  • Au mieux, Zelensky va finir comme manager d’un club lgbt à Tel-Aviv.

     

    Répondre à ce message

    • Pour l’instant, le joueur de pipeau, pose avec sa femme dans VOGUE.
      Sarah Saldmann, l’avocate "GG" trouve qu’il est beau gosse, c’est peut-être un avis communautaire !

      Franchement quelle indécence. Il envoie sa population à la mort et monsieur joue la carte glamour avec, en images de fond des photos de guerre.

       
  • Je peux difficilement comprendre la logique russe , bien que n’étant pas dans le secret des " dieux " , car en février ils étaient à quelques encablures de Kiev , en quelques semaines , ils eussent pu la mettre à genoux , et le zelenski et sa clique se seraient éclipsés . A partir de là , l’Ukraine se rendait et un autre gouvernement pro russe se formait , l’affaire était en partie réglée . De toutes façons , on voit qu’aujourd’hui c’était le but initial .
    Par le passé , quand des pays soviétiques remuaient dans le mauvais sens , c’était rapidement réglé .
    Au lieu de cela , ils se sont écartés de la capitale , et ont préféré s’embourber à l’Est et au sud , avec des pertes considérables , des dégâts matériels énormes , des villes rasées , une population meurtrie , des migrations , etc ...pendant tout ce temps, l’UE formaté par ses maîtres d’outre atlantique a eu le temps de pratiquer la politique de dénigrement , d’aides diverses , de fournitures d’armes , d’intoxication médiatique à souhait , a l’encontre des russes . Ce qui n’eût pu se produire dans le cas d’une guerre " éclair " . Et sans conséquences désastreuses énergétiques pour les pays européens qui doivent désormais subir les affres de leur collaboration aux ordres de l’empire mondialiste .

     

    Répondre à ce message

    • Oui bien sûr, "Poutine" aurait dû foncer dans le tas directement vers l’objectif principal. C’est une stratégie parfaitement appropriée si vous jouez dans un carré de sable. Cependant il s’agit d’un tout autre niveau, à tel point qu’il en tient du symbole et des foules.

      La prise de la capitale ukrainienne aurait donné l’opportunité à n’importe quel gouvernement taré européen de réagir, de s’impliquer, de bouger une pièce.

      En feignant les erreurs stratégiques et l’hésitation, la Russie est petit à petit en train de gagner le terrain qu’elle souhaite tandis que l’Otan, tétanisé mais se croyant magnanime, la regarde immobile.

       
    • Kiev c’était un point de fixation. Un aimant si vous voulez une image.

       
    • Les populations pro-russe se trouvant à l’Est il fallait en libérer ces zones pour éviter les difficultés liées à la résistance locale qui peut faire des dégâts et ralentir la progression. En progressant rapidement Poutine gagne le cœur de son peuple.

      Kiev a été menacé volontairement pour faire partir les troupes Ukrainienne de l’est et ainsi permettre aux Russes de prendre plus rapidement ces zones. Tenter de prendre Kiev à ce moment cela aurait été un vrai bourbier avec une population hostile aux Russes et donc très mauvais pour la popularité de Poutine.

      Compte tenu de la situation actuelle, il y a fort à parier qu’en s’attaquant aujourd’hui à Kiev il rencontrera beaucoup de moins de résistance locale. Poutine cherche à faire le moins de dégâts possible parmi les civils et à être responsable le moins possible des dégâts sur les infrastructures du pays, rendant ainsi responsable Zelensky des dégâts matériels. Et ça marche car tout le monde lâche Zelensky petit à petit !

      Poutine est tout simplement un véritable prodige en matière de stratégie. Avec Lavrov à la diplomatie, ils font un véritable carton et sont en train de ramener à eux tous les petits pays exaspérés par l’arrogance occidentale. C’est vraiment du très grand art. Quand je pense à tous ces dirigeants occidentaux dégénérés qui lui ont craché à la figure, ils tombent de haut tous ces connards. On va bien rigoler (mais on va peut-être bien en chier pendant quelques temps !)

       
    • C’est par ce que vous ne comprenez pas la logique Russe qu’il n’y en a pas une, arrêtez d’écouter la propagande mondialiste et lisez les réponses précédentes pour vous éclairer.

       
  • Ouai c est peut être pas pour rien que zelenki et sa bande ont entamé une purge il doit certainement avoir des forces vives qui commence à s organiser et qui on bien compris que ses tarés vont les emmener tout droit à la destruction total

     

    Répondre à ce message

  • Avec les Russes plus tu te fous de leur gueule et leur met la pression plus ils vont loin dans leur plan. Zéro concession, zéro pas en arrière, mais juste de grands bonds en avant après chaque provocation ! Si ça continue ainsi les Russes seront au portes de Berlin et de Paris dans quelques mois ! Et tant mieux après tout !

     

    Répondre à ce message

    • Et j’aimerais bien savoir comment....à croire qu’on va les regarder faire. Sans être pro us vous avez tendance à surestimer ce pays et le voir mieux qu’il ne l’est. Ils n’ont rien à nous apporter ( du gaz oui..).

       
    • @Jeremy,
      arrête de paniquer, ta vie d’esclave est sans importance (la mienne aussi, si tu te pose la question).
      La France ne pèse plus rien, vaut mieux être à la botte de la Russie orthodoxe, vitaliste et bien aimée de Dieu que les tapins des infâmes américains satanisés.

       
    • Étant moi même plutôt russophile (j’ai plusieurs amis russes, j’ai appris un peu de cette langue, j’admire Poutine et son administration pour leur travail géopolitique dans la durée), je n’ai malgré tout pas envie de voir l’armée russe aux portes de Paris (pour Berlin par contre...). Parce que ça nous placerait dans une position de colonie, non plus de l’anglosphère mais d’une autre puissance.

      Le seul destin enviable serait de reconquérir notre souveraineté pleine et entière, et ensuite de construire une nouvelle alliance geostratégique avec les puissances du monde d’après.

       
    • Zack ,je n’ai pas une vie d’esclave et non la Russie n’a rien de sainte . Que les us soit un problème c’est sur mais les russes valent pas mieux ,leur société n’est pas mieux.

       
    • @Von
      A moins que tu ne sois rentier ou multi millionnaire je suis au regret de t’annoncer que tu es un esclave.
      Et même dans ce cas, cela ne remet pas en cause le fait que les Russes sont infiniment moins véreux que Wall street qui gère le parlement européen, qui gère les faux présidents des pays d’Europe.
      Tu crois que tu vis en démocratie aussi en plus de penser que tu n’es pas un esclave ?

       
  • J’aime cette idée de raffermir les peuples dans leurs identités et caractéristiques propres.
    Avec en prime le respect de leurs différences et de leurs espaces de vie.

     

    Répondre à ce message

  • Un régime populaire, j’en connais un de par chez nous.
    Si la Russie trouvait le temps de faire un crochet par la France après avoir libéré l’Ukraine ...

     

    Répondre à ce message

  • Même rhétorique que les Américains en Irak, même échec prévisible. On ne "libère" pas des peuples en leur faisant la guerre et en leur balançant des bombes dessus. Robespierre l’avait déjà compris dans le temps - "personne n’aime les missionaires en armes".

     

    Répondre à ce message

    • Poutine ne veut pas "libérer " un peuple qui ne veut pas de lui !
      Il veut protéger le sien des terrosionistes mondialistes qui veulent le détruire !
      Il ne dévaste pas l’Ukraine par des bombardements massifs et aveugles comme les occidentaux en Yougoslavie, en Afghanistan , en Irak en Libye , en Syrie ...il ne veut pas voler un pays comme en Palestine occupée ...
      Il refuse que son pays soit dépecé et partagé entre Washington, tel-aviv , Paris , londres, Berlin et autres vautours imperialo-sionistes !
      Les criminels lgbto-cocaïnés attalo-sorosien, ne lui ont pas laissé le choix, maintenant le peuple russe va sécuriser ses frontières et pour imiter une petite frappe à talonnettes française , "personne .. je dis bien personne ..ne pourra l’en empêcher " !!

       
  • Depuis le jour où il a accepté la présidence (s’il avait le choix), il était condamné.
    Quand ton entourage c’est OTAN, Azov, khazar,, ta seule incertitude, c’est la date.

     

    Répondre à ce message