Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Klaus Schwab, un fils de collaborateurs nazis devenu élève de Kissinger

Klaus Schwab, le directeur du Forum économique mondial de Davos, a acquis une réputation internationale en faisant du Great Reset (la grande initialisation) un des thèmes de travail de son organisation.

 

Klaus Schwab fut un élève d’Henry Kissinger à l’École de gouvernement d’Harvard.

Puis, dans les années 70-80, il fut l’un des directeurs de la société Escher-Wyss (absorbée par Sulzer AG) qui joua un rôle important dans le programme de recherche atomique de l’Afrique du Sud de l’apartheid ; contribution qui eut lieu en violation de la résolution 418 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Avec l’aide du Commissaire européen pour les questions économique, le Français Raymond Barre (membre de la Commission trilatérale), il fut le créateur d’un cercle de chefs d’entreprise qui devint le Forum économique mondial. Ce changement de nom fut opéré avec l’aide du Centre pour l’entreprise privée internationale (CIPE) ; la branche patronale de la National Endowment for Democracy (NED/CIA). C’est pourquoi il était enregistré en 2016 au Groupe de Bilderbeg (organe d’influence de l’OTAN) comme fonctionnaire international, ce qu’il n’a jamais été officiellement.

Issu d’une famille de collaborateurs nazis, Klaus Schwab se dit « transhumaniste », promoteur de la « globalisation équitable ».

À lire, sur E&R !

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2676403

    Le Nazisme reste un modele de Socialisme.

     

    Répondre à ce message

  • #2676424

    C’est exactement ce que Soral avait expliqué notamment via le cas Yann Moix avec BHL, comment ils adorent retourner et contrôler les goyim.

     

    Répondre à ce message

  • Il a des airs de Hollandouille, mais en plus teigneux !

     

    Répondre à ce message

  • Ha,ha,ha... Comme dit un pote allemand de mes enfants " mais on a tous un grand-père nazi..".
    Si vous voulez déconsidérez quelqu’un autrement que par ses actions et ses écrits, il faut trouver autre chose. Y en a marre de la réduction ad hitlerum.

     

    Répondre à ce message

  • #2676483

    Et pourquoi donc se cacher encore et toujours derrière le si mal-aimé et si mal compris nazisme ? (Presqu’un enfant de choeur en comparaison avec la secte non nommée des bourreaux de la véritable humanité).

    Justifier faussement le mal ou s’en prévaloir est pire que le mal lui-même. Si le péché de la collaboration n’a pas encore été expié ni sa dette intégralement payée, l’exemple des parents de Souabe comprend bien beaucoup d’autres monstres incarnés :
    - les joyaux mondialistes Bill Gates et George Soros, avec qui leurs bons parents ont-ils donc collaboré ?
    - les ingénieux fabricants et marchands de virus et de vaccins, qui consacrent au moins 11 vaccins contre les très sains bébés, avec qui leurs bons parents ont-ils donc collaboré ?
    - les destructeurs de la Yougoslavie, de l’Irak, de la Libye et de la Syrie, avec qui leurs bons parents ont-ils donc collaboré ?
    - etc.

    Que les diablotins du mondialisme fichent donc la paix aux Nazis et laissent Adolf reposer en paix.

     

    Répondre à ce message

    • #2676528

      Les diablotins ?? Vous voulez dire les satanistes !
      Quand on aura en tête que les nationaux-socialistes se sont battus pour remettre leur monde à l’endroit (avec le respect des lois naturelles), on comprendra que ces agents du monde des valeurs inversées aient les fiers germains en grippe..... et pour 1000 ans encore !

       
    • #2677810

      Oui, ils se sont battus pour remettre le monde à l’endroit ... en permettant à la tyrannie que vous dénoncez de devenir encore plus puissante. Rien que ça, justifie pas mal de choses que l’on dit sur le nazisme.

      Les bons aryens qui soutiennent encore le nazisme, sont comme les musulmans qui soutiennent Daesh et s’étonnent de se faire insulter, ou sont comme les juifs du quotidien qui soutiennent israël avant de s’épouvanter en s’apercevant (trop tard) que le règne du Mashia se fera au détriment de tout le monde, y compris des juifs : la coalition des imbéciles qui ont toujours formé l’armée légère des méchants.

       
  • #2676597

    Klaus Schwab, issu d’une famille de collaborateurs nazis, et un élève d’Henry Kissinger.

    Avec cet antagoniste, si je puis dire, permettez-moi de douter sur l’application du projet National-Socialisme par Klaus Schwab, promoteur du Great Reset Submission, mais plutôt celui des protocoles nauséabonds des vainqueurs de la finance apatride contre les peuples de ce monde, véritables ennemis des nations combattu par le National-Socialisme justement, qui se trouvent encore être nos ennemis 76 ans plus tard.

    « Les Protocoles des Sages de Sion, que les nuisibles renient officiellement avec une telle violence, ont montré d’une façon incomparable combien toute l’existence de ce peuple repose sur un mensonge permanent. « Ce sont des faux » répète en gémissant la Gazette de Francfort et elle cherche à en persuader l’univers ; c’est là la meilleure preuve qu’ils sont authentiques » AH

    Aujourd’hui, où en sommes nous après avoir mis le nez dans ces protocoles ? Force est de constater une réelle mise en œuvre d’un plan de conquête du monde soi-disant faux.

    Le moustachu excentrique autrichien n’aurait certainement pas apprécié d’avoir ce collabo Bolchevik de Klaus Schwab dans ses pattes, il n’aurait pas fait le malin comme aujourd’hui !

    Une question simple, voyez-vous nos dirigeants acclamés par le peuple de France comme ce fût le cas pour le moustachu excentrique autrichien et son peuple ?

    Maintenant, si l’étiquette nazie peut servir à bon escient pour trainer ce Klaus Schwab, Bill Gates... et toute la clique du pouvoir profond vers un “Nuremberg Zwei, die Rache” pour complot contre l’humanité avec tout ce que cela implique, soit.

    En somme, "Ich bin nicht mehr hier, aber ich habe Sie vor dieser Gefahr gewarnt" (Je ne suis plus là, mais je vous avais prévenu de ce danger).

    Tout ça... pour ça ! Comme quoi...

     

    Répondre à ce message

  • Le transhumanisme est la suite logique de l’évolutionnisme. Tant que l’athéisme et l’évolutionnisme seront à la mode et que la vérité sur Dieu et la science ne sera pas rétablie, ces gens continueront d’exister.

     

    Répondre à ce message

  • #2676657

    il ressemble à mon premier employeur auquel j’ai vécu un enfer pendant 3 ans avec harcèlement moral. Une vraie tête de nazi !

     

    Répondre à ce message

  • #2677542

    Fils de "colloborateurs nazis".
    Comme quoi les nazis n’étaient pas si regardants que cela sur l’origine ethnique de leurs ouailles.
    Swaab n’a pas les traits précisément "aryens".

     

    Répondre à ce message

  • #2680489

    Si je ne m’abuse, Schwab est un nom juif askhénaze !
    Et j’ai déjà vu l’"ami" schwab porter le capet sur une photo.
    Donc, collaborateurs nazis, je ne sais pas.

    Et puis, ce qu’on dit aujourd’hui sur le national-socialisme ne correspond certainement pas à ce qu’il était en réalité ! Bref, je ne veux pas m’étendre sur le sujet, mais je connaissais deux français qui avaient été prisonniers en Allemagne pendant la guerre et qui, lorsqu’ils ont été libérés, n’ont pas voulu rentrer en France. Ils se sont engagés dans la Waffen SS et ont fait la campagne de Russie.

    Ils étaient venu par chez moi donner une conférence il y a une dizaine d’années, et n’avaient rien perdu de leur enthousiasme pour ce qu’ils avaient découvert en Allemagne.

    Maintenant, ils sont certainement décédés parce qu’ils étaient déjà très âgés à l’époque !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents