Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Je me suis prostituée par choix"

Stéphane Édouard – Escorting étudiant : un témoignage discordant suscite l’émoi en plateau

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2799644
    Le 1er septembre à 16:12 par mondialisation heureuse
    "Je me suis prostituée par choix"

    Bref une déglinguée analysée par une féministe et un gay-friendly, tous trois produits du capitalisme dégénéré, on va aller mieux avec ça.

     

    Répondre à ce message

  • #2799692
    Le 1er septembre à 17:07 par Laurence
    "Je me suis prostituée par choix"

    Elle est ravagée.

     

    Répondre à ce message

    • #2799863
      Le 1er septembre à 21:57 par philippe
      "Je me suis prostituée par choix"

      Elle a l’air anorexique déjà au départ.

      Cette prostitution me fait penser aux couples qui vont dans les boîtes à touze pour plus ou moins sauver ou requinquer leur vie sexuelle.

      Aller dans ce genre d’endroit, il faut avoir le système psychologique épais. Ça fait bien plus de dégâts très lourds que de réussites, qui sont minimes.

      Soral a écrit Misère du Désir, ici on pense un peu au désir de la misère.

       
  • #2799763
    Le 1er septembre à 18:54 par L’Elephant
    "Je me suis prostituée par choix"

    Titre : "Je me suis prostitué(e) par choix"
    Quelque chose à voir avec ce sujet ?
    Titre : Pourquoi certaines personnes soutiennent-elles la tyrannie alors que d’autres la défient ? https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

  • #2799891
    Le 1er septembre à 23:01 par Manicouagan
    "Je me suis prostituée par choix"

    La fille adoptive de Steven Spielberg a aussi fait quelque chose de semblable dans la vrai vie et semble complètement pétée du casque en lisant l’article plus bas.
    Son père est "intrigué " mais n’est pas déranger du choix de sa fille..
    https://www.lepoint.fr/people/la-fi...

     

    Répondre à ce message

    • #2800182
      Le 2 septembre à 12:47 par Tator
      "Je me suis prostituée par choix"

      Mikaela Spielberg a subi des violences sexuelles à l’âge de 11 ans. " Je ne fais pas ça par envie de blesser qui que ce soit, je le fais, car je veux honorer mon corps d’une manière qui soit lucrative " , explique-t-elle, précisant qu’elle souhaite « produire du contenu érotique : des photos, des vidéos pour des clients privés, ou même pour le public ».

       
  • #2799892
    Le 1er septembre à 23:11 par village popaul
    "Je me suis prostituée par choix"

    " ..je me suis prostituée par choix..."
    certes, et un jour un gros type avec un accent bizarre est venu te voir, t’a collé un flingue sur la tempe , et t’a dit : " maintenant tout le pognon est pour moi..."
    et c’est pour ça qu’aujourd’hui tu as cette tete là,

     

    Répondre à ce message

  • #2800043
    Le 2 septembre à 09:15 par Roland de Roncevaux
    "Je me suis prostituée par choix"

    dégradation de la femme et de l’homme... on oublie trop souvent, en tant qu’hommes, que la prostitution et la pornographie nous dégradent autant que les femmes. Ces industries nous ravalent au rang de consommateur de sexe, comme si notre sexualité était également dépersonnalisée...

    il existe d’ailleurs toute une mythologie virile sur le fait que l’homme aurait un besoin irrépressible de sexualité... mais c’est faire complètement abstraction de la discipline monastique, et plus largement de la chasteté chrétienne (qui n’exclut pas toute pratique sexuelle, mais toute aliénation sexuelle, ce qui est différent). La fréquentation perverse aliène les deux partenaires.

    L’homme n’est pas une bête pulsionnelle (en tous cas pas plus que la femme) qui devrait assouvir à n’importe quelle prix des pulsions sexuelles primaires, et qui devrait aliéner son existence entière à cela. Je refuse d’être dégradé par ma propre sexualité.

     

    Répondre à ce message

  • #2800212
    Le 2 septembre à 13:51 par Angélique
    "Je me suis prostituée par choix"

    Stéphane Edouard découvre la prostitution et que certaines se prostituent (eraient) par choix : il y en a bien qui dealent au bas d’un immeuble par choix et il y en a même qui se vaccinent par choix , no comment !

     

    Répondre à ce message

    • #2800502
      Le 2 septembre à 22:17 par flax
      "Je me suis prostituée par choix"

      "La liberté a dit quelqu ’un c ’est le choix de sa prison " . Je pense néanmoins que vous avez raison ;La prostitution reste en europe de l ’ouest le fait de jeunes femmes étrangères ; dans les années 2000 elles étaient d ’europe de l ’est , elles le sont encore mais aussi sud américaines , asiatiques . . . les concernant le choix peut exister dans une notable proportion mais c ’est un choix non négociable pratiquement sur les conditions ;elles dépendent de réseaux qui leur "offrent " des lieux d ’exercice : bordels , chambres louées dans les différentes villes ou ces réseaux les font tourner , du coup bonne part de leurs gains sont consacrés au paiement de cette logistique dont une partie seulement est visible en ce qui concerne par exemple les bordels allemands auxquels les filles versent officiellement une pension tout en graissant officieusement la patte de leurs employeurs . Bien sûr il y a aussi des françaises qui officient dont on peut penser qu ’elles le font par choix économique et volonté d ’indépendance ( relative mais tout est jamais relatif ) et pour certaines aussi , car tout existe dans ce monde par gout du sexe ( entraînées par leur "amoureux " et pour les épater dans des gangs band . . . le plis de la débauche vient . . ; la fille du reportage semble obéir plutôt à des motivations d ’ image , le plaisir d ’ être désirée comme une proie vénale , de jouer avec l ’ interdit , de se valoriser en quelque sorte ; après le piège de l ’argent se présente surtout qu ’on vend quelque chose qui n ’est plus pur , en tout cas plus si précieux à ses propres yeux . . . D ’ailleurs venir le raconter sur un plateau télé n ’est ce pas une manière de s ’humilier sous l ’apparente volonté d ’ être regardée , écoutée . Toujours les même ressorts du sexe plaisirs et humiliation , plaisir de s ’humilier . . . attirance de la déchéance . L ’essentiel étant de ne pas pourrir sans avoir vécu ou tenter de le faire .Au bout du compte la prostitution n ’est pas un bon plan du point de vue financier : les filles de l ’est retournent avec un pactole , ouvrent un négoce ( avec des prêts de leurs macs ) , font faillite . . . avec une beauté perdue .

       
  • #2800541
    Le 3 septembre à 01:13 par L’amour c’est beau et les fleurs ça sent bon
    "Je me suis prostituée par choix"

    Un peu nul, c’est ni du Hindi, ni du Viguier, ni du Cerise et encore moins du Soral, c’est du YouTube(eur)
    Désolé de plus en plus décevant le Édouard

     

    Répondre à ce message

  • #2800605
    Le 3 septembre à 08:07 par Alice
    "Je me suis prostituée par choix"

    Édouard n’a pas vu que la gamine avait une perruque !

     

    Répondre à ce message

  • #2801551
    Le 4 septembre à 18:18 par S
    "Je me suis prostituée par choix"

    Qui peut affirmer qu’il fait ses choix librement ? Choisissons nous notre métier librement ? Notre conjoint par choix ? L’inconscient n’influence t il pas, d’après nos expériences et nos traumatismes passés, nos décisions, professionnelles et privées ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents