Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Docteur Alwest – Ocean 2022

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2756126
    Le 1er juillet à 14:43 par Assa Trouée
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Voter blanc c’est pas un peu raciste ?

     

    Répondre à ce message

  • #2756248
    Le 1er juillet à 18:19 par Bobby
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    A voter pour le candidat avec le plus petit score vous risquez d’élire Valls la tremblotte...

     

    Répondre à ce message

  • #2756272
    Le 1er juillet à 19:16 par JL29
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Chaque fois que je visionne un "sketch" du docteur Alwest, je me sens beaucoup mieux et je me sers un petit dernier pour la route, un petit dernier de nos meilleurs cépages français, évidemment.

     

    Répondre à ce message

    • #2756452
      Le 2 juillet à 06:09 par a venir
      Docteur Alwest – Ocean 2022

      Surtout le passage auto flagellation des burnes sur Chiapas... Obligé de rire même en faisant des efforts pour tirer la tronche.

       
  • #2756337
    Le 1er juillet à 21:50 par E&Rophile
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Voter pour le plus petit candidat, c’est un coup à se retrouver avec Polux, le teckel du parti animaliste ou Milou, son pote chat

     

    Répondre à ce message

  • #2756354
    Le 1er juillet à 22:31 par Haïfa-Charlotte
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Décidément, le docteur alwest a un incroyable talent !

     

    Répondre à ce message

  • #2756357
    Le 1er juillet à 22:33 par Arrière charogne
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Macron et son parti qui fait moins de 10%
    je ne vois pas comment il peut être au
    second tour.
    Sauf si il y a de la Fraude, bien entendu.

     

    Répondre à ce message

  • #2756421
    Le 2 juillet à 04:32 par Cravatte-tomate-pognon
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Tout est dit. C’est cool, en ce moment, en réalité, tout est facile à comprendre, et ya un boulevard devant nous.

     

    Répondre à ce message

  • #2756490
    Le 2 juillet à 08:08 par effai
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Concernant le vote en général.
    Il faut comprendre que les "français" du 21e siècle se croient français avant d’être issu de leur village, de leur région, de leur comté (pas le fromage, hein !).
    Un français n’est pas l’autre, encore moins maintenant avec la complication des différentes ethnies et tribus africaines.
    Donc, le vote français n’appartient qu’aux dizaines de milliers de citadins des grandes villes, dans les campagnes, le français est régionaliste, il devrait sentir son appartenance d’abord à sa commune, sa région avant d’appartenir à un pays majoritairement corrompu par ces élites.
    Voter pour un pays à la république de bananes est contre productif.il faut voter d’abord pour son immeuble, son quartier, sa rue et peut être sa commune et puis arrêter clairement de croire au président de leur république bananière.

     

    Répondre à ce message

  • #2756730
    Le 2 juillet à 14:06 par OOPS
    Docteur Alwest – Ocean 2022

    Plus que jamais s’impose un audit des finances publiques. Où est passé l’argent ? Qu’ont-ils fait de notre agent ? L’Etat ne rend jamais compte de sa gestion des deniers publics, si ce n’est devant lui-même, en la personne des énarques qui commencent leur carrière à la Cour des Comptes ou des fonctionnaires détachés qui épluchent les comptes publics de la France dans leurs bureaux de la Commission européenne. La France est censée, en tant qu’Etat-membre de l’Union monétaire européenne, respecter des critères stricts de limitation de ses dépenses publiques, de manière à suivre les directives de Bruxelles, tant dans l’orientation de ses dépenses que dans la réduction des déficits publics. Cet impératif à la base de la mutualisation de la dette entre les membres de la zone euro a été réaffirmé à plusieurs reprises lors de traités européens, notamment celui de Lisbonne, qui interdisent aux banques centrales de financer les dépenses de l’Etat par l’émission de monnaie. C’était oublier qu’il suffisait de racheter des actifs de dette des banques commerciales, notamment les obligations publiques, sous prétexte de préservation du prix des actifs de marché, pur faire financer les dépenses publiques par la BCE dont le bilan n’a a cesse d’augmenter depuis que la politique monétaire accommodante a été initiée en novembre 2011. Donc l’Etat regorge de fric tiré du marché avec la garantie BCE, à ne plus savoir quoi faire de ses budgets qui partent n’importe où, au gré des politiques de rachat d’actifs négociés entre les banques commerciales et la BCE/FED/BOJ/BOE.Ce mode de financement des dépenses publiques est totalement inédit depuis la fin de l’URSS qui connaissait un système similaire, quoi que plus en adéquation avec les besoins de la population. Certes l’économie était inefficace, mais au moins l’argent de la Gosbank finissait dans la poche des Russes, alors que dans l’Union monétaire européenne il va dans les poches des oligarques qui font la pluie et le beau temps dans l’économie réelle. C’est ce qui explique des paradoxes ubuesques comme la disparition des lits d’hôpitaux, ou même du personnel de santé, alors que des dizaines de milliards vont dans l’acquisition de thérapies géniques par injection. Apparemment le but n’est pas tellement de guérir, que de faire disparaître les patients en grand nombre et le plus vite possible, ce qui expliquerait la fonte rapide des soignants devenus superflus du fait de l’efficacité radicale des nouveaux traitements expérimentaux.

     

    Répondre à ce message