Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

Il y a un bon siècle, la France comptait des centaines de quotidiens. Chaque grande ville ou presque avait son journal : c’est l’âge d’or de la presse française.

À la veille de la Grande Guerre, quatre quotidiens à un sou frôlent ou dépassent le million d’exemplaires : Le Petit Journal, Le Journal, Le Matin et Le Petit Parisien, plus fort tirage de la planète (1,3 million d’exemplaires). En 1914, avec près de 10 millions d’exemplaires quotidiens, la presse quotidienne française est devenue la première en Europe, la deuxième dans le monde après les États-Unis. On compte près de 80 quotidiens à Paris, près de 240 en province. (BNF)

Le Petit Journal, qui s’adresse à une clientèle populaire mais instruite et qui propose faits divers et feuilletons, s’écoule chaque jour à 500 000 exemplaires en 1878, un million en 1890 et deux millions en 1895 ! Un bon siècle plus tard, la presse quotidienne s’est à la fois concentrée et effondrée sur elle-même, comme une géante rouge devenue une naine blanche. La foisonnement de ces journaux traduisait aussi le foisonnement des idées, si l’on excepte la censure napoléonienne de 1800 :

Le 17 janvier 1800, Napoléon Bonaparte rétablit la censure. Il demande la suppression de « tous les journaux qui inséreraient des articles contraires au respect dû au pacte social, à la souveraineté du peuple et à la gloire des armées, ou qui publieraient des invectives contre les gouvernements et les nations amies ou alliées de la république, lors même que ces articles seraient extraits de feuilles périodiques étrangères ». La censure sera finalement abolie puis rétablie de nombreuses fois jusqu’à la loi sur la liberté de la presse.

La censure sera théoriquement abolie officiellement dans les textes avec la loi de 1881, mais elle est remise en question aujourd’hui par le communautarisme qui fracture la société et l’unité françaises. On parlait de foisonnement de titres et d’idées : les journaux idéologiquement opposés se balancent du matin au soir invectives et menaces à la tête. Les réseaux sociaux du XXIe siècle, même s’ils sont américains, ne font que reprendre cette tradition nationale. Le conflit idéologique est donc le marqueur d’une démocratie, et il ne faut pas en avoir peur. En plus, il traduit la sociologie politique du jour. Et actuellement, ce qui domine le débat médiatique ou le débat intermédiatique, c’est la lutte entre Hanouna et ses secondants et les sbires de France Inter, une réplique du combat plus aérien et feutré entre Bolloré et Macron.

On n’ira pas jusqu’à dire que Bolloré est opposé à l’oligarchie, puisqu’il en fait partie, mais il appartient à cette race d’hommes qui a les moyens de conserver ses convictions et de les opposer à la pensée dominante. De l’autre côté de l’Atlantique, Trump et Musk sont de cette trempe. Il y a un siècle, les combats de titres ne volaient pas haut, en termes littéraires : il fallait enfoncer l’ennemi idéologique par tous les moyens. Journaux gauchos et cathos se tiraient dessus à travers billets et éditos sanglants. Il est vrai que le grand débat sur la séparation de l’Église et de l’État a jeté des marmites d’huile bouillante dans le brasier. Les haussements de ton à l’Assemblée sous la Ve ne sont rien par rapport à ceux qui agitaient la Chambre sous les IIIe et IVe Républiques.

C’est pourquoi les échanges de tirs entre l’équipe d’Hanouna et celle de France Inter sont plutôt sains. Certes, les lieutenants défouraillent des deux côtés sans forcément se soucier des bonnes manières ou de la vérité, mais la guerre, c’est de bonne guerre.

 

 

Tout est parti de l’invitation du jeune député LFI Louis Boyard dans TPMP, où il s’est fait chahuter par l’animateur Cyril Hanouna. Le petit Louis a transformé le plateau de divertissement en tribune politique, et s’est attaqué à Bolloré, dont le groupe possède la chaîne C8. Petit Louis, traité de « merde », a porté l’insulte (ou l’injure) devant la justice, et depuis les esprits s’échauffent dans les deux camps. France Inter fait partie du camp mélenchoniste, et dans le camp mélenchoniste, ou gauchiste, il y a Giedré, que personne ne connaît, mais que Thierry Ardisson avait en 2014 invitée dans Salut les Terriens (sur C8) pour parler de son album dont le concept était « l’anus », on ne plaisante pas.

 

 

Huit ans plus tard, l’« humoriste » récidive avec une sortie scatophile sur Hanouna :

« Merci, merci, merci Baba, merci, merci, merci d’être là, et d’être une grosse merde, à notre place, d’être une grosse merde, que personne ne surpasse. »

 

Les batteries du camp d’en face se sont naturellement réveillées.

 

 

Depuis l’affaire Boyard, toute la rédaction et les comiques troupiers de France Inter concentrent leurs tirs sur Bolloré et Hanouna.

 

 

Mélenchon est entré dans la danse, lui qui a envoyé tous ses lieutenants – dont Raquel Garrido, un temps chroniqueuse – draguer le populo chez Hanouna, qui réunit entre un million et un million et demi de téléspectateurs chaque soir, soit le tirage du Petit Journal de 1890 (mais pas celui de Yann Barthès) ! Y a pas de petit profit, quand on veut ratisser large en politique. Mais le leader maximo de La France insoumise qui finit toujours par voter Macron (LFIQFTPVM) a mit les poings sur les i :

 

 

Tremble, Bolloré, tremble, Hanouna ! L’axe Mélenchon-Macron n’est pas complètement vrai, et pas complètement faux non plus : car Hanouna a invité non seulement des antivax, mais aussi des Gilets jaunes sur son plateau. Et Maxime Nicolle, un des meneurs des samedis jaunes de 2018-2019, est revenu parler de souffrance sociale avec un peu plus de concepts que d’habitude. Et ça, ça peut énerver l’Élysée.

 

 

On le sait, Nicolle a été maqué par l’avocat Branco, mais son discours se tient. Et il va au charbon, au contact.

 

 

Avec l’énorme crise sociale qui se profile en 2023, et qui a déjà commencé – qu’on ne se leurre pas, on est en plein dedans –, le dialogue social va se durcir entre les deux classes, et cette lutte des clashs n’est pas que du spectacle, c’est aussi de la lutte des classes.

Pendant ce temps, le Premier ministre inféodé à l’agenda 2030 du Forum économique mondial de Klaus Schwab, le « prof » de Macron, passe toutes les décisions antisociales au 49.3, méprisant l’opposition et, surtout, les Français qui vont souffrir, et ceux qui souffrent déjà.
Pour ce qui concerne l’assurance chômage, les Français en recherche d’emploi seront assurés d’une chose : ils toucheront moins. À partir du 1er février prochain, la durée d’indemnisation de tous les chômeurs baissera d’un quart.

On dirait qu’il y en a, en haut lieu, qui cherchent la bagarre. Heureusement, Borne a le sourire, car on a l’agenda (France) 2030, qui va sauver l’emploi, la croissance et la Terre :

 

Hanouna, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3067913

    Il y a une guerre entre le clan oligarchique non adepte du cannibalisme, des meurtres rituels d’enfants, de la sodomie...et le clan qui l’est. Et cette guerre n’est pas feinte mais réelle et c’est ce qui explique des étrangetés comme le ralentissement voire l’effondrement du covidisme, la persistance de médias alternatifs où la libre expression est encore largement respectée...sans les réseaux oligarchiques de résistance les Odyssée, Rumble, Gab, ER...tout aurait déjà été balayé...car ce n’est pas la résistance populaire qui en est responsable puisque cette dernière a été presque inexistante, mais bien l’action souterraine des réseaux oligarchiques antagonistes à la vision schwabo-hararienne du monde. Donc si il faut bien entendu rester vigilant en se méfiant de ces "héros" milliardaires tel un Musk, il faut aussi faire preuve d’intelligence stratégique et s’appuyer, tout en veillant à ne pas être instrumentalisé, sur ces gens afin de se libérer du danger immédiat qui est l’injection forcée de poison et nanotech, l’abolition de la propriété privée et de la libre entreprise...nous sommes dans une situation où nous n’avons plus le luxe de pouvoir choisir nos alliés ! Si un mec est opposé au transhumanisme, à la propagande anale à l’école, au passe sanitaire et carbone...j’en ai rien à branler si il est protestant, juif, musulman, amish, athée, guénonien ou évolien, musulman, sunnite, chiite...il est un allié de circonstance, point barre !

     

    Répondre à ce message

    • #3068054

      Pas faux comme commentaire

       
    • #3068791

      Bah oui, et Bolloré, breton, catho et français. Donc puisque tout le monde dit que Zem est le perroquet de Bolloré, ça veut dire qu’il est pour tout faire pour freiner voire stopper l’entreprise de destruction de la France sur tous les fronts.

      Ensuite, faut arrêter l’hypocrisie, il fait des affaires et on lui reproche corruption, certains autres font tous la même chose et appellent ça commission ! Et si corruption, il y a , c’est aux dirigeants corrompus d’être taclés chez eux.

      Et que dire des grosses multinationales françaises qui s’installent partout dans le monde ? C’est pas en offrant un bouquet de pâquerettes que le pays d’accueil accepte ou pas leur installation. Et quid de la France , d’avoir vendu des forets, des ports, des châteaux, des vignobles, , des entreprises, des clubs sportifs, du Patrimoine de toutes sortes à des pays/puissance étrangères ? ’C’est bien en échange de gaz, de pétrole, etc.... ou de corruption ?

      Donc il est clair que cette joute mediatique en surface est peut-être en effet le COMBAT DES CHEFS, qui n’ ont pas la même vision de l’avenir de l’occident et à fortiori de la France, donc soit la protéger, soit la laisser se faire bouffer par les gauchistes mondialistes, wokistes, LG....et tous les istes qui veulent son anéantissement.

      Alors, comme on dit : de deux maux, il faut choisir le moindre...

       
    • #3068967

      J’adhère à ta conclusion !

       
    • #3069120

      Et si corruption, il y a , c’est aux dirigeants corrompus d’être taclés chez eux.




      Merci pour le talent de comédien…
      Effectivement pour vous il est injuste de culpabiliser le corrupteur si il est milliardaire français…

      C’est comme si il serait injuste de s’attaquer au dealeur… il serait selon la logique illogique préférable de s’attaquer aux âmes corrompus qui consomment la drogue !!!
      —————————-

      Soyons clair. Le fils Bolloré est le co-producteur de Hanouna. Concrètement en invitant la droite et l’extrême droite Bolloré fait exactement ce que font tous les milliardaires qui investissent dans les Media pour influencer. Et ça marche !!

      C’est Bolloré qui a fait élire Sarkozy… celui qui promettais d’être mieux que LePen et qui a fait entrer plus d’immigrer que les présidents avant lui !! C’est aussi lui qui était derrière Sarkozy lorsqu’il insistait sur le fait que nous devions tous nous métisser !!! Qui va croire que Sarkozy n’était pas dévoué à Bolloré ?

      Bolloré fait exactement ce que font les autres milliardaires qui s’achètent de l’influence… sauf qu’il a été plus habile en misant sur les populistes ? Mais il y a un sacré bug dans la matrice lorsque c’est le roi de la France Afrique à fric qui deviendrait un rempart contre l’immigration sauvage venant d’Afrique…

      Bolloré c’est le logiciel de Sarkozy et sûrement pas d’un Éric Zemmour qui n’était qu’un outil pour perturber Macron voir obtenir une négociation.. Car pour ceux qui savent.. Zemmour permettait surtout à Macron ou à la gauche d’avoir sa chance à la présidentielle…

       
    • #3069413

      Bah oui, et Bolloré, breton, catho et français.



      Il y aura toujours des mauvais élèves qui font surtout semblant de ne pas comprendre..
      La grand mère de Bolloré était une espionne qui a aidé à la création d’Israel. Sans la famille Rotchild les Bolloré ne seraient rien selon certains. On est en plein national sionisme et donc les finalités et les priorités sont forcément en question.




      Donc puisque tout le monde dit que Zem est le perroquet de Bolloré




      Vous faites semblant de ne pas comprendre ? La marionnette et non pas le perroquet… Prenez nous pour des enfants ?… Puisque selon votre façon de présenter les choses.. Bolloré étant celui qui a mis au pouvoir Sarkozy, lorsque celui ci a dit que les gens avaient l’obligation de se métisser, il répétait exactement ce que souhaitait Bolloré ? Soudainement ça ne fonctionne plus ?

      Comme beaucoup tout ce qui vous intéresse c’est manipuler l’opinion des gens en vous contrefoutant de la vérité… Le pire c’est que vous pensez que personne ne vous voit.




      ça veut dire qu’il est pour tout faire pour freiner voire stopper l’entreprise de destruction de la France sur tous les fronts.




      Il fait tout pour sauver son empire en Afrique, c’est la seule certitude que nous avons.

      Appliquez également votre grille de lecture sur le fait que personne d’autre qu’Hanouna a validé la cause LGBT en valorisant Mathieu Delormaux et sa sexualité… en disant à tout bout de champs qu’il souhaite bouffer le cul des hommes… Mathieu Delormeau présente régulièrement Hanouna comme bi-sexuel voir intégralement homo… Hanouna sait qu’il peut s’appuyer sur les gogos gagas homos pour soutenir son business… Hanouna est plutôt juif pratiquant et en détestation pour les siens de ce style de vie. Tout comme les mariages mixtes qu’ils ne pratiquent pas puisqu’ils restent entre eux…
      Le LGBTisme est un danger pour la jeunesse sans repères… Ça n’est pas du populisme alpha mâle de se faire grimper dessus.. Le pire c’est que Hanouna est un hustler et fier de l’être… et certains ne semble pas le comprendre… Lorsqu’il dit défendre les racistes, c’est qu’il défends ses toxicos… Juste du bizz.. du Big bisou.. Il répète à tout bout de champs mon chéri.. Et je pense que Hanouna veut effectivement résoudre certains problèmes en France car ça n’est pas une merde intégral. Mais les compromis pour le bizz sont énormes…

       
    • #3069507

      Péter : je répondais au dernier paragraphe du commentaire de goypride et mon dernier paragraphe est qu’on n’a en effet pas le choix.

      Quant à la corruption, elle existe parce qu’il y deux parties qui l’utilisent en effet, mais mon propos est de dire qu’il faut arrêter de prendre les gens pour des truffes, dans le monde des affaires hélas. relisez mon com.

      Je n’ai pas attendu après vous pour faire le même constat, et celui entre les lignes. Cela ne veut pas dire cautionner.

       
    • #3069699

      @Dominus,



      Quant à la corruption, elle existe parce qu’il y deux parties qui l’utilisent en effet, mais mon propos est de dire qu’il faut arrêter de prendre les gens pour des truffes, dans le monde des affaires hélas.




      L’occident impose aux pays du Sud des plans d’ajustement structurels depuis les années 70. Nos élites ont fait le choix de plonger ces pays dans la misère… C’est la mise en concurrence des petits producteurs contre les multinationales apatrides soutenues par l’Union européenne et les usa. La liberté des échanges, free market etc. Roger Garaudy parlait de la loi de la jungle, la loi du plus fort. Il ne s’agit pas de business mais de pillage. Ce genre de milliardaires profitent de la bonne réputation de la France. Ils ruinent notre avenir commercial et économique en Afrique.

      Alors lorsqu’il s’agit du procès de Bolloré en France par la justice française pour corruption de présidents africains (presque tous franc-maçons) vous dites que ces choses doivent être « taclés » là-bas !!!
      Le mec corrompe jusqu’aux présidents et vous réclamez que la justice des républiques bananières sévissent ? Vous vous moquez de qui ? Surtout qu’au début Bolloré devait s’en sortir en France avec une amende pour enterrer le dossier comme sait si bien le faire la justice américaine..

      Ps : mon prénom c’est Peter et non pas péter… faites attention à votre correcteur d’orthographe une bonne partie de vos phrases sont incompréhensibles ; et si en plus il n’y a aucun argument ça fait beaucoup.

       
  • #3067962
    Le 23 novembre à 00:43 par FranceLibre
    Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

    on va finir par avoir Hanouna président de la France à force.

     

    Répondre à ce message

  • #3067989
    Le 23 novembre à 04:32 par Fautquecachange
    Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

    Hanouna en fait a avalé son K : au Maghreb d’où sont originaires la majorité des séfarades animateurs médiatiques vedettes, khanouna signifie simplement morve.
    Sinon comme disait Coluche, ils sont autour de la même marmite, il y en a un qui coupe les oignons, l’autre qui pleure.

     

    Répondre à ce message

  • #3067993
    Le 23 novembre à 05:22 par Borstal Breakout
    Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

    Bolloré ou Drahi, Macron ou un autre , pour moi c’est comme si on me demandait de prendre parti entre Rothschild ou Goldman Sachs, Vinci ou Veolia, Bouygues ou Lafarge, Pfizer ou Moderna, Antifas ou Skinheads, Gay ou Lesbienne, LDJ ou LDNA, etc....
    C’est une escroquerie dont je ne m’abaisserai pas de participer

     

    Répondre à ce message

    • #3068061

      Tout à fait, tous ceux que tu vient de citer sont manipulés ou travaillent pour la même fosse à merde..
      Tous ne méritent plus de rester en France, ne sont que des français de papier.

       
    • #3068066

      Doux Jésus ! Quand est-ce que vous allez grandir ? Quand est-ce que vous allez devenir adulte ? On ne parle pas d’une équipe et d’un match de foot ! Hein ! On ne joue pas là ! Il ne s’agit pas de prendre parti pour une équipe mais d’identifier les tensions horizontales au sein de l’oligarchie et s’appuyer dessus afin de tenter de desserrer l’étau qui est entrain de nous broyer ! S’appuyer sur des puissances, s’allier à une personne, à un groupe...cela ne veut pas dire que l’on se fait des bisous, que l’on se suce la teub et que l’on est d’accord sur tout ! Il s’agit de trouver des convergences d’intérêts, de faire des alliances de circonstances avec bien évidemment beaucoup de prudence et d’intelligence politique...
      Il est impératif que les Français se débarrassent de ce pathos qui vient leur pourrir l’intelligence ! La politique ce n’est pas du copinage, de l’amitié... !

       
    • #3069302

      C’est par pragmatisme politique que la France Insoumise va sur le plateau d’Hanouna..

      C’est par pragmatisme politique que l’extrême droite va sur le plateau de Hanouna..

      C’est par pragmatisme marchand que le clan Bolloré fait dans la politique ?

      On seraient soit disant dans la configuration de l’occupation allemande et que cela serait un moindre mal face à l’empire bolchevique… À utiliser les uns contre les autres ont finis souvent par être utilisés soit même…

      On ne peut que souscrire à la recommandation de faire preuve de prudence… Tout en sachant qu’il y a peut être plus à perdre en étant impliqué que distant… Alors cela ne signifie pas qu’on est incapable de comprendre ceux qui disent qu’il faut s’adapter à l’action concrète si l’on fait de la politique…

      Pour souper avec le diable, il faut une très longue cuillère…

      Ps : je crois Bolloré capable de promouvoir l’idée de stopper aux frontières les migrants africains par exemple… mais incapable de promouvoir l’idée qu’il faut résoudre le problème !! C’est comme un plombier qui se chargerait d’isoler hermétiquement votre appartement parce qu’il y a des fuites d’eau aux étages supérieurs… Le plombier a accès à tous les étages mais c’est la solution qu’il vous propose…

       
  • #3068085

    J’adore quand ils se chahutent car on voit bien leur niveau, ils sont "mauvais" dans tous les sens du terme, et visuellement laid. C’est pitoyable de voir ces marchants du temple se battre entre eux pour le pouvoir, mais qui sont tous pour l’invasion de la Palestine. Et BHL, le philosophe censeur de chez Arte, et ses entreprises d’exploitation de bois en Afrique, quelqu’un a le droit d’en parler ? Botul et mouche cousu ?

     

    Répondre à ce message

  • #3068151
    Le 23 novembre à 10:49 par jdisçajdirien
    Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

    Mélanchon et la clique de France sphincter
    c’est bien les mêmes qui ont voté Macron
    et qui pleurnichent sur la montée de
    l’extrême droite.
    Comment ça se fait justement qu’ il n’y ait pas
    d’émissions sur le service publique,
    représentant le RN qui représente plus de
    40% de l’électorat.
    Parce que payer la redevance pour te faire
    cracher à la gueule, ça suffit.

     

    Répondre à ce message

  • #3068220

    Si Hanouna est d’extrême droite, qu il invite A Soral et surtout qu’il le laisse s’exprimer !

     

    Répondre à ce message

  • #3068246

    Maxime Nicolle a un peu plus d’épaisseur. J’ai écouté toute son intervention, il n’a pas perdu son temps pendant 3 ans, au niveau de ses connaissances
    Quand à la pauvre Géraldine, femme de Rioulo, deux acharnés du vaccin, avec son QI de radis spongieux qui tourne en boucle avec son , "il faut aller voter".
    Ayant visionné, toute l’intervention de Nicolle, la Géraldine n’en mène pas large quand ce dernier lui explique que lorsque tout va se casser la figure, ce n’est pas sa carte bleue qui va la sauver.

     

    Répondre à ce message

  • #3068312

    Faut bien comprendre que l extreme droite française est diviser en 3 categories : 1 ere : nationaliste sionisme international .2 eme nationaliste sodomite international .3 eme nationaliste français , la 3eme categorie ou il fuit la france ,ou tribunal nuremberg , ou la santè.

     

    Répondre à ce message

  • #3068649
    Le 24 novembre à 07:33 par Gisèle Melikian
    Derrière la guerre France Inter/Hanouna, la guerre Macron/Bolloré

    le théâtre de guignol est le meilleur vecteur de formation politique. Le public enfantin soutient Guignol contre le méchant gendarme au lourd bâton. Personne ne prête attention au marionnettiste. Or la compréhension politique profonde, celle qui fait monter le niveau d’abstraction, vient d’un questionnement (Heidegger - le questionnement est la piété de la pensée) et ce n’est pas ’cherchez la femme’, mais, ’cherchez le marionnettiste’. Pour cela les points communs sont autant de fils.
    Il est évident que le fer de lance qui pourrait sauver la France ne sera jamais forgé par les partis politiques, ni par les media mainstream. Ce qui les épouvante c’est le silence, la chute de l’audimat, l’ascétisme retrouvé d’une population redevenue frugale. Imaginez les, devant une courbe plate d’un audimat nul, dans ce médiatique théâtre avec une nouvelle foire d’empogne.
    Ne plus ouvrir sa télé, quelle liberté !!! Alors, l’ondoiement des feuilles au vent, est autant de palanquins qui balancent lentement au gré de majestueux cortèges. d’éléphants.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents