Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Comme un lundi (6 septembre 2021)

Lundi, c’est l’éternel retour au réel. On a bien déconnecté pendant deux jours, mais il faut retourner au turbin, ou au chômedu, et remettre de l’essence dans la machine pour repartir au combat. Car la vie est un combat. Même pour ceux qui ont tout, car il y a toujours des moins riches qui veulent tout leur prendre ou des pauvres qui trouvent la distribution injuste. On n’est jamais tranquilles, sur Terre, au fond, sauf si l’on se cloue une oreille à un arbre et qu’on médite, en attendant la petite pièce. Nous, on préfère se battre. Et il y a de quoi !

 

 

 

C’est juste une piqûre de rappel pour ceux qui passent leur temps à glorifier la résistance d’hier et à chier sur celle d’aujourd’hui. On appelle ça une contradiction interne.

 

 

Est-ce une forme de résistance et, si oui, contre quoi ? La police qui empêche les trafics, l’État qui ne trouve pas de solution durable au désœuvrement des quartiers (et ceux des campagnes ?), ou la République qui se dit libre, égalitaire et fraternelle, alors qu’elle est tout le contraire, sous-tendue qu’elle est par des forces occultes aussi minoritaires que tyranniques ?

 

 

Heureusement, tout le monde ne se laisse pas abattre, et des ponts transnationaux se créent entre les gens lucides qui refusent la dictature sanitaire. Si encore sévissait une véritable peste... Mais la peste, c’est le mondialisme !

 

 

Dans ce combat qui nous concerne tous, et même les pauvres vaccinés, on ne peut pas compter sur les représentants naturels de la vie culturelle, ceux qu’on appelle les stars. Elles si vindicatives quand il s’agit de défendre les filières de l’esclavage moderne, on ne les entend plus depuis le début de la dictature, elles se sont couchées, et pactisent désormais ouvertement avec l’Ennemi. Comme en 40 !

 

 

Imperturbable, malgré le mécontentement quasi général (la grande majorité des vaccinés l’ayant fait sous la contrainte et le chantage), le parti au pouvoir, celui de la Banque, qui a perdu 95 % de ses militants en trois ans (de 400 000 à 20 000), continue sa propagande inepte, devant personne ou presque, à l’image de la campagne de l’escroc pédophile Biden. Ici, le pantin Guérini a dû demander un plan très serré pour qu’on ne voit que ses cinq participants...

 

 

Et alors que le bon Dr Salomon nous parle d’un retour à la vie normale, au moment où le Président évoque les « réformes » de tout ce qui fait la France, la police fait son travail contre la délinquance... politique !

 

 

Toujours, le pouvoir pactisera avec la délinquance de droit commun, dont la fonction réelle consiste à terroriser à basse intensité les habitants, et s’acharnera sur la délinquance politique, qui menace le vrai pouvoir. Mais, comme le souligne Xavier de Faits & Documents, le salut peut venir des États-Unis, où le peuple tient plus à sa liberté qu’à ses dirigeants corrompus !

 

 

La chanson prémonitoire de l’école à la maison (1979)

 

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2802713
    Le 6 septembre à 15:46 par Cash
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Quels courageux policiers !

    Défendre notre démocratie contre ces deux dangereuses terroristes d’extrême droite.

    Chapeau !

     

    Répondre à ce message

  • #2802795
    Le 6 septembre à 17:20 par Ribouldingue
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    l’intervention des flics est très choquante, on ne peux s’empêcher de se penser à la place de cette jeune femme...
    Ces flics sont super équipés, mais malgré tout ils leur faut être en surnombre pour opérer, affligeant ! Cela souligne leur peur, j’ai honte pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • #2802797
    Le 6 septembre à 17:26 par Lyseann
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    -  Karin Viard est "doublement vaccinée" et elle n’a pas hésité à le revendiquer au micro du Journal inattendu, sur RTL, ce samedi 4 septembre. Au passage, l’actrice en a profité pour donner son avis, plutôt tranché, sur les antivax. "Ceux qui ne veulent pas se vacciner, du coup ils n’imputent rien à la Sécurité sociale, et donc ils assument de ne pas vouloir se faire vacciner et s’ils ont le Covid, ils se débrouillent", a-t-elle lancé sans pincettes, estimant qu’il n’y a "aucune raison qu’ils soient contre le vaccin et qu’en même temps, ils soient pris en charge".
    - C’est pas la peine d’avoir chanter le France pour lui tourner le cul.
    Ces gens là ne savent plus rien du peuple. Ils en sont devenus des chiens de garde et se sont laissés graisser la patte.
    - Quant à Véran, le pire chez lui, c’est sa femme. Très très largement au-dessus.

     

    Répondre à ce message

    • #2803198
      Le 7 septembre à 09:10 par Toutatis
      Comme un lundi (6 septembre 2021)

      Ceux qui ne veulent pas se vacciner, du coup ils n’imputent rien à la Sécurité sociale, et donc ils assument de ne pas vouloir se faire vacciner et s’ils ont le Covid, ils se débrouillent



      Très bien ! De même pour ceux qui s’adonnent librement à quelque addiction que se soit (alcool, tabac, sports extrêmes, drogues ... etc.) Qu’ils se débrouillent et ne demandent pas à la "société" de prendre en charge leurs soins lorsqu’ils en ont besoin.

      Sans oublier toutes et tous ceux qui demandent librement un avortement de confort. Qu’ils/elles le payent sans attendre la sécu. Cette fameuse sécu (SS pour les intimes !) qui est le réel marqueur du début de la fin.

      Comprenne qui pourra !

      Toutatis

       
  • #2802818
    Le 6 septembre à 17:41 par anymosa
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    quel est le crime perpétré par cette jf ? merci de nous renseigner si vous le savez

    ceci dit, leurs entourages, gosses inclus, seront dans le lot car si eux échappent a toutes les obligations inoculantes , cette dispense ne s’étend pas aux proches ( tout comme le petit train gratuit )
    l’éternel retour au réel comme le faisait remarquer A Soral

    voila le résultat d’une force donnée à la méchanceté associée à la bêtise, instaurer un climat de terreur afin de dissuader, mais tout à une fin
    https://twitter.com/i/status/143417...

     

    Répondre à ce message

  • #2802869
    Le 6 septembre à 18:24 par sixties
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Dommage , les chansons de Sardou valaient quelque chose, mais lui ne vaut plus rien ! C’est bien digne de lui et de sa blague de jaloux sur les filles adoptives de Johnny ! Quel minable il est devenu !

     

    Répondre à ce message

  • #2802881
    Le 6 septembre à 18:38 par philippe
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Et le stade de l’université du Wisconsin, le Randall Stadium, c’est 90.000 places.
    Les sports de fac sont souvent bien plus passionnant que la NBA et autres.
    En NBA surtout c’est rempli de spectateurs-consommateurs de pop-corn, Coca en gobelets de 1 litre, tacos, T-shirts et autres conneries.

    Faut voir ce qu’est le March Madness, les phases finales du basket de fac, c’est de la folie pure dans les tribunes, faut le voir au moins une fois.

    Bon la vidéo c’est du foot us et c’est aussi chaud qu’un stade à Istamboul, Athènes, Naples, Le Caire et Marseille.
    Et déjà à Marseille quand ça pousse t’es obligé de hurler pour parler à ton voisin, y’a plus de dB qu’en club.
    Super vidéo en tout cas.

    Et bon lundi.

     

    Répondre à ce message

  • #2802928
    Le 6 septembre à 19:52 par mondialisto-sceptique
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Ah, la vidéo avec E. Lemoine où on retrouve ce journalisme mordant, indépendant, ce fameux contre-pouvoir implacable, garant de notre belle démocratie... Je suis impressionné.

     

    Répondre à ce message

  • #2803125
    Le 7 septembre à 07:11 par Toubib
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Mr Jean Paul Belmondo est décédé, E&R pourrait il rendre un hommage à cet acteur magistral. Une énorme perte pour le cinéma français, une énorme peine pour les français. Bébel le magnifique reposes en paix.

     

    Répondre à ce message

  • #2803527
    Le 7 septembre à 15:34 par fd
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    Toujours les mêmes contre-sens en ce moment : les Globalistes sont les mêmes depuis belle lurette. Les mêmes en 1939 qu’en 2021. Les Puissances de l’Axe étaient toutes antiglobalistes, Patriotes et Nationnalistes. Donc présenter deux gamins qui se sont fait prendre la main dans le sac au service des Globalistes de l’époque, manque de clarté intellectuelle, lire Leon Degrelle sur cette période, vu que les gouvernements en place à Paris et Londres à la solde des Rothschilds, declarèrent la guerre le 03/09/39 au Reich, lui qui bon prince attendit 6 mois de négotiations de paix avec les bellicistes...faut quand même être congruent dans ses analyses.

     

    Répondre à ce message

  • #2803886
    Le 8 septembre à 04:49 par Jade
    Comme un lundi (6 septembre 2021)

    A la rédaction,
    Celui qui médite en attendant la petite pièce peut être un sage, ne l’oubliez jamais..
    Il y a un vieux monsieur qui tape la manche, quand j’ai le blues, je vais le voir et je l’écoute
    Il m’a expliquée qu’il avait perdu son taf vers la cinquantaine, bref la rue et la manche tôt le matin parce que pour lui c’est comme continué à bosser et quand il voit ceux qui tape la manche à 11h, ça le fait râler, faut se lever le matin, pendant le confinement il avait tracé un cercle autour de lui, comme ça il etait confiné à sa manière
    Il y a un autre SDF que j’adorais, il est mort, une tête, un mec haut placé qui a perdu un gosse et qui a tout lâché, une amie m’a dit c’est dommage que tu ne puisses le rencontrer à jeun, c’est un philosophe, quand il va au repas pour les pauvres, il prend le minima pour que tout le monde puisse manger et quand il reçoit son RSA il le balance en l’air pour les rapaces qui tournent autour...
    Des histoires comme cela je pourrais vous en raconter plein, ce sont toute des leçons de vie que j’écoute humblement, qui me ramène à ce que je suis, très peu de chose sur cette terre..
    Vous m’excuserez, il y a des choses que je ne peu pas laisser passer par respect pour eux
    Et ces deux personnes étaient sont respectes dans la rue, parce que la rue a ses sages qui meditent en attendant la petite pièce...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents