Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Message (amical) à nos élites : il y a des gens qui ne sont pas contents, mais alors pas du tout

 

Ça ne pouvait pas durer éternellement, leurs conneries et leurs saloperies, aux oligarques : leurs ingénieries fonctionnent au départ, l’effet de nouveauté et de surprise aidant, voire l’effet du choc qui paralyse la population. Ces ingénieries sont produites avec force de moyens, énergie et nudging (des manips douces, imperceptibles), qui finissent par s’essouffler, faisant monter le doute, un doute qui se transforme en bouclier contre la violence oligarchique, voyez la 4e vaccination.

 

 

Pour la crise économique provoquée par Poutine et les méchants Russes, même topo : les Français connecteront les faits et finiront par comprendre qu’il s’agit d’une crise générée par le Système pour se survivre (relire Marx, mais pas tout), se régénérer aux dépens des gens, comme d’habitude.

Et en capitalisme, pour le capitalisme, seule la guerre peut mettre un terme à une crise économique majeure, car ne comptons pas sur le néolibéralisme pour déboucher sur le communisme histoire de faire plaisir aux pauvres.

 

 
 

La destruction de valeur, c’est leur credo, au prix d’un incroyable gâchis social, mais ça, ils s’en battent les oreilles, pour rester polis. On est toujours dans la privatisation des bénefs et la socialisation des pertes. Les opérations de répression en cours (terrorisme djihadiste de 2015-2016, terrorisme policier anti-Gilets jaunes de 2018-2019, et terrorisme sanitaire avec le covid de 2020-2021) trouvent leur régulation, comme dans un parfait système cybernétique : la rétroaction négative (la défiance populaire, la résistance à la propagande) ne tarde pas à réduire, puis à pulvériser le facteur (la pression covidiste et vaccinatoire).

Les esprits chagrins diront qu’on trouve toujours des imbéciles pour mettre le masque sous 35 degrés, n’empêche que la masse des Français a boudé la 4e dose, le fameux booster des laboratoires Bancel (Spikevax) et Bourla (Comirnaty).

 

 

En ce mois d’août 2022, les Français sont coincés entre deux ingénieries sociales, l’ukrainisme prenant la place du covidisme, nettement démonétisé. L’objectif est le même, sous des dénominations différentes : accélérer le processus de désintégration des structures sociales, héritées de la longue histoire de France, du Front populaire (1936), du Conseil de la Résistance (1945) et des avancées de Grenelle (1969), plus la parenthèse du socialisme finissant (1981).

Le président actuel, issu de la Banque, s’y emploie à merveille, profitant de l’état de sidération d’une population désorientée au possible. La pandémie, la guerre, l’inflation, le nucléaire, le woke, … les ingénieurs sociaux disposent d’un piano aux multiples touches pour affoler les gens, les soumettre et les racketter. Mais surtout les détruire mentalement, qu’il n’y ait plus aucune défense pour s’opposer à l’avènement du Grand Reset, ce monde d’Après.

Mais ça, tout le monde le sait, ici. Ce qui nous intéresse, c’est la montée, forcément lente, de la lucidité, qui est à l’origine de tous les bons bouleversements sociaux, des vraies réformes dont le nom même a été détourné par l’oligarchie. On ne rappellera pas la prise de conscience au XIXe de l’exploitation par les ouvriers français, qui a débouché, un siècle plus tard, sur Lénine, Staline, Poutine !
Passons à la prise de température, au thermomètre social.

La conscience ou la petite bête qui monte, qui monte...

 

 

 

 

 

 

Les rats quittent le navire

 






Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Nous arrivons donc , comme les mathématiques nous l’enseignes, à des probabilités.
    Et plus vous y apporterez des variables et plus vous y trouverez le résultat de cette équation qui ne vous montrera pas l’avenir mais la forte probabilité qu’une action ou un évenement se produise...
    A votre avis ? Quelle est donc la probabilité qu’un évenement se produise avant la fin de l’année ?

     

    Répondre à ce message

  • Observation empirique : presque personne ne porte le masque dans le métro en août.
    Ceux qui portent le masque en plein été dans la rue : plutôt âgés, plutôt blancs, plutôt femmes (qui le mettent aux enfants qui les accompagnent).
    Ces personnes peuvent commencer à ressentir des effets secondaires des vaccins, qui les inquiètent ; d’où surenchère avec le masque-viatique : protégeons-nous ! Comme le disait si bien l’expression d’autrefois : ils ne savent plus à quel saint (sein, sain, malsain, diafoirus ) se vouer !
    Ôtez l’Eglise, le rite, l’autel, la messe et vous obtenez le covidisme ou l’ukrainisme ou le réchauffisme.
    L’homme tend vers le ciel (vérité, esprit, beauté, joie), quoi que dise Rushdie. Il ne convient pas de le ramener toujours et sans cesse vers la terre et le fumier. Car il en éprouve une panique qui l’aveugle ; et il se met à adorer des idoles vraiment minables.

     

    Répondre à ce message

  • #3009631
    Le 14 août à 06:37 par Europe Écologie L’Évier
    Message (amical) à nos élites : il y a des gens qui ne sont pas contents, (...)

    Excellent article. Parmi les liens, l’appel du père de famille à la pharmacienne qui a piqué son enfant de 7ans lui causant une myocardite est tronquée, la version entière dure 7mn49. Elle vaut vraiment le coup d’être écoutée jusqu’au bout.

     

    Répondre à ce message

  • A vrai dire, le peuple devrait avoir le souci de protéger la santé des élites, sans violence, sans haine, surtout qu’il reste suffisamment de "vaccins".

     

    Répondre à ce message

  • G. Carlin : les politiciens sont mis là pour vous donner l’impression que vous avez la liberté de choisir :
    https://vk.com/video451132350_456239797

    Les marionnettistes sont au-dessus (c’est le soleil comme dirait Dieudo).

     

    Répondre à ce message

  • https://odysee.com/@JeanneTraductio...

    un jury populaire avec nombres d’experts environs 32h de vidéo repartis sur 8 jours

    travail titanesque a partager, ER pourrai éventuellement le relayé car en commentaire il passera inaperçu au près du plus grand nombres

     

    Répondre à ce message

  • Force est de constater que l’écrasante majorité des vaccinés est encore en vie et ne présente (apparemment) pas de symptôme ou de maladie grave. Il y a tout de même une surmortalité depuis la campagne de vaccination. Tant que ça ne touche pas ses amis ou sa famille, on ne se sent pas en danger et on peut encore croire au narratif officiel (le vaccin est "sûr" et "est là pour notre bien"), même s’il est mensonger. Pour ma part, je me fais un devoir de ne jamais faire confiance ou obéir à des menteurs (ils ont tellement menti depuis le début de la pandémie que ça en devient presque ridicule). Leurs mensonges étaient des avertissements (divins ou providentiels ?) pour ne pas nous faire vacciner. C’est incroyable ce nombre de personnes qui s’est fait vacciner malgré tous ces signes évidents et tous ces avertissements (en rouge vif). les auteurs de cette campagne de vaccination savent ce qu’ils ont fait et pourquoi ils l’ont fait : l’avenir nous dira si c’était pour tuer la population mondiale ou non. J’espère que non. Dans 10 ans, si l’écrasante majorité des vaccinés est encore en vie, alors on pourra dire que ce n’était pas pour tuer la population mondiale (au moins tuer les plus faibles). Nous verrons.

     

    Répondre à ce message

    • Déjà, vu les 2èmes effets Kiss kool sur la "partie basse" de la gente féminine, il reste à voir quel sera, dans 10 ans, le taux de natalité dans les populations occidentales. ????

       
    • Eh ben.... Il aura donc fallu tout ça juste pour que les Français "commencent" à s’énerver ? Je comprends maintenant pourquoi les casse-couilles (d’en-haut) furent si confiants dans leur conspiration... Mais bon, il y a un temps pour tout,comme dirait l’Ecclésiaste, et quelque soit leur puissance, ils arrivent à leur dernier tour de leur roue.

      Et, pour revenir à vos propos, cher Vincent, vu ce qu’on peut constater des 2èmes effets Kiss kool au niveau du bas-ventre de la gente féminine, attendons déjà de voir, au sein des pays occidentaux, ce que donneront les taux de natalité dans 10 ans.

       
  • L’ esprit du " great reset " c’est :VOUS n’aurez plus rien et NOUS serons heureux.
    C’était la même idée quand certains disaient : VOUS aurez du travail et NOUS aurons des vacances à l’époque de la reconstruction.
    Les branleurs ont toujours le dernier mot jusqu’à ce qu’ils se fassent virer.
    C’était pareil en 68 lorsque le plus nul de la classe se faisait élire " chef de classe " car personne d’autre ne voulait l’être, trop préoccupés que nous étions de réussir au bac.

     

    Répondre à ce message

  • Comme me disait une amie : " quand ils ont mis le masque sur les enfants et que les parents n’ont pas bronché, je me suis dit : c’est mort"

     

    Répondre à ce message

    • #3010958
      Le 16 août à 16:36 par Europe Écologie L’Évier
      Message (amical) à nos élites : il y a des gens qui ne sont pas contents, (...)

      C’était déjà mort quand ils ont donné le droit de vote aux femmes. Terminé, foutu. C’était juste une question de temps.
      Je n’ai pas d’exemple de pères de famille ayant fait piquer leur gosse contre l’avis de la mère. Je n’ai que des exemples de mères ayant fait piquer leur propres gosses. Le père s’y opposant ou au pire restant amorphe. Les personnes que je vois porter encore le masque sont de femmes, 90%.
      Les solutions existent. Elles sont simples. Cuisine.

       
  • Salut à toutes et tous, ne pas oublier que s’ils ont été capables de nous refiler cette merde de Covid, cela veut dire qu’en cas de désapprobation mondiale "sévère" qui viendrait à atteindre leur sensibilité hégémonique, ils sont à même de lâcher une bébête bien plus méchante, d’autant qu’à l’heure actuelle ils ont eu le temps d’évaluer les situations les plus difficiles en terme de logistique.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents