Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’OMS déclenche son plus haut niveau d’alerte pour la variole du singe, maladie qui menace les gays

L’Organisation mondiale de la santé a pris cette décision pour tenter de juguler l’épidémie, qui a déjà frappé près de 17 000 personnes dans soixante-quatorze pays, a annoncé son directeur général, qui a précisé que le risque dans le monde était relativement modéré, à part en Europe, où il est élevé.

 

Face à la flambée de variole du singe, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé, samedi 23 juillet, lors d’une conférence de presse, qu’il déclarait l’urgence de santé publique de portée internationale (Usppi) concernant cette épidémie. C’est seulement la septième fois que l’OMS a recours à ce niveau d’alerte, le plus haut de l’organisation, censé déclencher toute une série d’actions des pays membres.

M. Tedros a expliqué que le comité d’experts n’avait pas réussi à atteindre un consensus, restant divisé sur la nécessité de déclencher le plus haut niveau d’alerte. In fine, c’est au directeur général de trancher. Ce dernier a précisé que l’épidémie touche déjà près de 17 000 personnes dans soixante-quatorze pays et que le risque dans le monde était relativement modéré, à part en Europe, où il est élevé.

(...)

 

Les hommes gays ou bisexuels essentiellement touchés

(...)

La variole du singe n’est pas une maladie sexuellement transmissible mais, en dehors des zones endémiques, elle touche, à de rares exceptions près, des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, relativement jeunes, et vivant essentiellement en ville, selon l’OMS. Si les autorités sanitaires ont fait état d’une baisse du rythme de contagion, le nombre de cas augmente rapidement.

(...)

 

La vaccination recommandée par l’OMS

Une étude publiée jeudi dans la revue scientifique New England Journal of Medicine, la plus large réalisée sur le sujet et fondée sur des données de seize pays différents, confirme que la vaste majorité des cas récents (95 %) ont été transmis lors d’un contact sexuel et que 98 % des personnes touchées étaient des hommes gays ou bisexuels.

(...)

L’OMS recommande de vacciner les personnes les plus à risque ainsi que les personnels de santé susceptibles d’être confrontés à la maladie. Vendredi, l’Agence européenne des médicaments a déclaré avoir approuvé l’utilisation d’un vaccin contre la variole humaine pour étendre son utilisation contre la propagation de la variole du singe. Ce vaccin est de fait déjà utilisé à cette fin dans plusieurs pays, dont la France. Le vaccin Imvanex, de la société danoise Bavarian Nordic, est approuvé dans l’UE depuis 2013 pour la prévention de la variole. À New York, ce sont des milliers de personnes qui ont déjà été vaccinées avec le vaccin Jynneos.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

En lien, sur E&R :

 






Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Toutes les saloperie nous arrivent des USA. Le rap, les gangs, le vice et la perversion normalisés, les gays prides, les guerres, les mensonges politiques, le féminisme, les fraudes électorales,et surtout la paupérisation des classes moyennes pour enrichir quelques familles et les politiques à leur service.

     

    Répondre à ce message

  • #2997722

    Encore tout un cirque pour une maladie bégnine qui ne nécessite aucun médicament pour être traiter, les personnes atteintes guérissant d’elle même naturellement.
    Mais ça veut vacciner, ils n’ont plus que ce mot là à la bouche, dès que tu es malade, ne serait ce qu’un nez qui coule, la seule réponse possible : vaccin.

    Dire qu’il y a déjà des milliers de gens assez stupide pour accepter cette injection supplémentaire, ma parole ces gens sont accroc aux seringues.

     

    Répondre à ce message

  • En tant que non vacciné je m’abstiendrai de porter secours à une personne faisant un malaise, les infirmières non vaccinées n’ayant pas le droit de le faire il n’y a aucune raison pour que je le fasse.

     

    Répondre à ce message

    • @ Lau
      "En tant que non vacciné je m’abstiendrai de porter secours à une personne faisant un malaise, les infirmières non vaccinées n’ayant pas le droit de le faire"

      Et ça sort d’où ça ?
      ça m’étonnerait qu’ils perdent une occasion de nous coller la justice sur le dos...
      Du coup on serait puni pour "assistance à personne en danger" ?
      Quoiqu’il en soit, j’en ai rien à foutre ils peuvent bien dire ce qu’ils veulent, si quelqu’un se trouve mal en ma présence, je ferais ce que je peux pour lui venir en aide, vacciné ou pas je m’en tape, je préfère être en paix avec ma conscience qu’avec la justice des hommes.

       
  • C’est mes yeux ou tedros fait une quenelle sur la photo ? Je crois qu’ils n’en ont vraiment plus rien à foutre.

     

    Répondre à ce message

  • Je pense que tout ca a a voir avec le systeme financier qui est en train de s’ecrouler, et de se reconstruire (sur la base de cryptos et de "digital ID").

    En Chine on a la faillite de Evergrande, mega societe immobiliere, qui pourrait etre la face visible de l’iceberg, et cacher une grosse crise economique en Chine. Dans ce contexte, leur mesure de 0 covid, et de confinement super strict, est la pour que les elites au pouvoir gardent leur place. Sous pretexte d’un virus, ils empechent le peuple de se rebeller.

    Et c’est la meme chose qui se passe en Europe. La propagande de la peur (covid, monkey pox, etc...) est la pour nous preparer psychologiquement a devoir etre confines, pendant que tout le systeme se casse la gueule et pour tenter d’eviter des gilets jaunes puissance 10.

     

    Répondre à ce message

  • Le meilleur traitement préventif pour la variole du singe : éviter la sodomie, pas recevoir une injection de pseudos vaccins…

     

    Répondre à ce message

    • La "vérole du singe" selon Perronne et tant d’autres scientifiques n’existe pas,ils ont juste trouvé un nom pompeux pour affoler les crétins et les neuneus hypocondriaques tout en cachant un des effets secondaires les plus fréquents chez les piquouzés immuno-déprimés !!!
      La sodomie par contre cela fait plus de cinq ans que le peuple de France y est abonné.
      Après la variole du singe ils nous sortiront le rhume de cerveau de l’escargot,la varicelle du champignon puis la peste de la tomate...
      En fait aux yeux de nos "zélites" mondialistes les primates c’est nous,ils nous prennent vraiment pour des macaques ou des chimpanzés...

       
  • Tedros travaillait pour un tortionnaire notoire mais dont la nuisance était de portée régionale. Maintenant il fait le tapin pour les pharmakons fous, ces sorciers modernes qui tuent le monde entier. Quelle belle avancée de carrière pour ce technocrate mortifère.

     

    Répondre à ce message

  • il me semble que l’un des arguments des propagandistes homosexualistes était de dire que l’homexualité n’était pas "contre nature" car également présente chez les singes bonobos.

    Je me souviens qu’on avait également été chercher un rôle chez les "singes " concernant le SIDA.

     

    Répondre à ce message

  • Tous les prétextes sont bons pour essayer de nous vacciner avec le plus grand nombre possible de vaccins aussi fantaisistes qu’incertains.

     

    Répondre à ce message

  • Le vrai sujet de cette annonce sont les élections midterms aux USA. En effet alors que Biden et les démocrates sont toujours au plus bas dans les sondages et ne cesse de s’effondrer, à quelques mois des élections ils nous refont le coup d’une pandémie qui va leur permettre comme en 2020 de changer encore une fois les règles des élections afin éventuellement de sauver les meubles et les apparences... Un ami vivant en Floride me dit qu’il sont tellement à la ramasse que ce ne serait que pour s’assurer d’un 33% au congrès afin d’avoir le pouvoir de blocage. À voir...
    Pour ce qui est de la diversion de cette annonce dans laquelle tous le monde plonge, à savoir, les gays, je poserai simplement la question suivante : Tedros ne veux pas de stigmatisation de la population mâle homosexuelle... Et pour les non-vacciner (non injecter est plus juste), eux on peut continuer de les stigmatiser et de les nazifier dans la plus grande gaieté c’est ça ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents