Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Assemblée abolit la redevance : que va devenir la propagande gauchiste ?

Les députés NUPES, et a fortiori les députés LFI, sont-ils devenus fous ? Le service public audiovisuel est leur pré carré, leur propriété, ils y font régner le monopole idéologie de la gauche, et voilà qu’ils viennent, de concert avec les 89 députés RN, de voter la fin de la RAP, la redevance audiovisuelle publique ! C’est à n’y plus rien comprendre. Sauf que ce sont les autres députés (LReM, LR et RN) qui ont voté pour la fin de la redevance.

 

 

Alors tout n’est pas aussi simple : le RN milite pour la privatisation du SPA, la gauche NUPES s’y oppose. Le RN est pour la fin de la redevance, un impôt injuste, la multimilliardaire Bettencourt (femme la plus riche du monde) payant autant qu’une famille démunie, comme le dénonce le jeune effronté de l’Assemblée devant madame Braun-Pivet.

La honte pour France Info et Europe 1, comme quoi y a pas que le SPA qui déconne, démocratiquement parlant. Ils sont presque tous à fourrer dans le même sac, celui de la soumission au Système. Bon, ça, ici, tout le monde le sait. La nouveauté, c’est la fin de la redevance, qui sera évidemment pompée ailleurs, dans le dos des Français, à l’image des nouveaux radars qui vont inclure le freinage... à l’approche des radars ! Toujours cette lutte incessante entre le haut et le bas, qui a pour nom lutte des classes.

Ne pas trop se réjouir de cette victoire en trompe-l’œil du RN, parce que même Macron était pour avec la suppression de la redevance, qui a de fait été votée samedi 23 juillet 2022 au matin. Avec une précision : dans le cadre des mesures de soutien au pouvoir d’achat. Le résumé de ce changement par Libé fait sourire, surtout la dernière ligne...

Deux petites heures et demie de débats, pour, à la fin, supprimer la redevance qui finançait jusque-là l’audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, l’INA et consorts). Les députés ont adopté samedi matin en première lecture l’article 1 du projet de loi de finances rectificative, à 150 voix pour et 57 contre. Entérinant ainsi une promesse de campagne d’Emmanuel Macron : supprimer la redevance, pour « rendre 138 euros aux Français », une mesure de pouvoir d’achat selon la majorité présidentielle. Mais une mesure qui provoque depuis des semaines une levée de boucliers chez les salariés et dirigeants de l’audiovisuel public, ainsi que dans les partis de gauche, s’inquiétant de la perte d’indépendance qu’augure une telle décision.

La « perte d’indépendance »... Marine a raison de se moquer :

 

 

Maintenant, comment sera financée la propagande gauchiste du SPA indépendant ?

Le Maire, cet économiste en carton, a déclaré qu’il prélèverait une partie des 3,7 milliards sur la TVA, une TVA qui grossit de jour en jour avec l’inflation à deux chiffres qui frappe les Français. Libé a cité le député PS Iñaki Echaniz, qui craint la dégauchisation du SPA, surtout si le RN obtenait satisfaction sur sa privatisation :

« Avec la suppression de la redevance, vous ouvrez la porte à Pascal Praud au 20 Heures et à Morandini à la météo »

C’est sûr qu’avec Apolline de Malherbe et Anne-Clair Coudray, sans même parler de l’attelage Lemoine-Cohen, on est dans l’indépendance journalistique absolue. Fallait voir Coudray devant le Président dernièrement... On était loin des interrogatoires de la Gestapo !

On a esquissé un sourire avec la phrase forte du puissant Gabriel Attal : « Nous voulons continuer à bénéficier d’un audiovisuel public fort ». Attal est la cible de ce monsieur à lunettes, mais cela semble être une parodie, car le monsieur barbu rigole souvent :

 

 

Plus sérieusement, on n’a jamais pensé un instant que le changement des masses à l’Assemblée allait mettre un terme au monopole gauchiste du SPA, mais il est bon que cette réalité vienne à l’esprit du grand public, qui est parfois long à la comprenette. Et puis, la gauche (dévoyée) qui ne pèse plus que 25 % en France tient toujours plus de 80 % des médias. C’est ce qu’on appelle la tyrannie de la minorité.

Pour finir sur une note légère, nous citerons une fois encore le grand philosophe français Bernard-Henri Lévy avec un extrait de son bloc-notes dans Le Point du 21 juillet 2022, sous le titre, un peu dangereux : « La redevance, c’est la République ».

L’éminent penseur redoute la « dictature de l’opinion », donc de la majorité. Sous-entendu, pas celle de la minorité.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2998220

    Avant on faisait payer la télé à ceux qui la regardaient.
    Dorénavant, on fera payer la télé même à ceux qui ne la regardent pas.

    Ce n’est pas un progrès de la Liberté.
    C’est un progrès du totalitarisme.

    Avant, pour rester libre et riche, il suffisait de jeter sa télé.
    Dorénavant, pour rester libre et riche, il faudra se soustraitre à tous les impôts.

    Il n’y a que deux manières de le faire :

    - la pauvreté volontaire
    - l’exil.

    Si nous ne pouvons pas nous exiler, physiquement,
    il faudra apprendre à nous exiler fiscalement, à organiser notre insolvablité.

    La suppression de la redevance = la croisade contre l’impôt.
    C’est plus qu’une guerre de libération.
    Puisque c’est une guerre de religion.
    A cause de leur totalitarisme.

     

    Répondre à ce message

    • Cela fait des années que quand reçois la redevance je dis que je n’ai pas de télévision, mais les impôts prennent ensuite contact avec moi(par courrier, puis téléphone), en me disant que rien ne leur prouve que sur mon ordi je n’ai pas de boîtier-tv et que tout le monde doit la payer, car on ne peut pas contrôler si j’ai ou non une télévision.
      Des années qu’on me sort ça, je ne l’ai pas payée, mais je me tape ça assez souvent.
      Alors qu’elle tombe, chic ! plus d’hypocrisie.

       
    • #2998558

      Merci d avoir compris que si on pompe sur la TVA pour remplacer la redevance ça veut dire que même Joe le clodo va payer cymes et Nagui quand il va acheter son litron de rouge. En plus le gouvernement pourra s ennorgueilir d avoir supprimé un impôt et tous les trous du cul détenteurs de boîte à merde seront tout heureux qu on paye avec eux. Triple quenelle dans nos fions. Je vois dans les réponses à ton com qu il y a déjà ce genre de trous de balles qui s expriment dans ce sens.

       
  • Il n y a pas de propagande "gauchiste" à la TV pour la simple raison que ce que vous nommez "gauchiste" c est l idéologie sociale démocrate libertaire avatar à la "gauche"(sic) du PS ! l idéologie libertaire pas sûre qu elle soit commune aux trois obédiences pour le coup réellement gauchistes : Besancenot , Poutou et antifas
    J ai dit mille fois que les gauchistes se réclament de la révolution , ce qui n est pas le cas de la nupes et de Mélenchon, obéissants à la logique capitaliste qu ils dissimulent par leurs vociférations. Lutte des classes en effet entre le haut et le bas !

     

    Répondre à ce message

    • Le RN avait refusé de soutenir La Marche pour Tous car le parti avait fait entrer dans ses rangs le plus grand nombre d’homosexuels qu’un parti n’est jamais connus. Effectivement chez la gauche il y a plein d’autres parti qui ne sont pas autant libertaires. Ils parlent des droits des travailleurs et pas du hobby de se faire enculer comme l’aurait dit Alain Soral.

       
  • C’est quand même très très louche, ça...le régime en place ne peut pas lâcher ainsi ses organes de propagande stipendiés...

     

    Répondre à ce message

    • #2998563

      Ça va être indexé sur la TVA. Vous voulez pas écouter les ministres svp ils le disent quand ils nous la glissent ils nous demandent même si on aime ça et nous on en est encore à se demander si en leur carressant les couilles ils finiraient pas un peu plus vite leur besogne, c est une tournante si le premier fini vite un autre prends le relais.

       
  • Quand est-il de la taxe sur les matériels informatiques est autres disques de stockages justement ?

     

    Répondre à ce message

  • Il ne vient apparemment à l’esprit que de vraiment très peu de monde, de simplement exclure cela de son existence, pour s’auto-privilégier vraiment, selon des choix strictement personnels en vue d’apports culturels enrichissants, de connaissances utiles et de compétences variées, favorisant harmonieusement l’amélioration individuelle selon ses propres critères ainsi que la préservation de ses capacités d’analyse, de critique objective, et de créativité...ou bien s’imagine-t-on que c’est ce qu’apporte le fait de rester assis devant un écran pour être empli par les uns et vidé par les autres.. ? Bon dimanche.

     

    Répondre à ce message

    • #2998573

      C’est pour cela qu ils l indexent sur la TVA plus personne n a de télé et c est pas dans le privé que Cohen cymes et naguy vont retrouver une poule aux oeufs d’ or comme chez France télé. Donc racket organisé non pas seulement pour les détenteurs de boîte à merde mais pour chaque personne qui fait une transaction déclarée en France. pour éviter de payer il faut bosser et acheter au noir, le noir se payant en liquide on comprends aussi pourquoi on organise la disparition de ce dernier.

       
  • En résumé jusqu’à présent :

    Une TV achetée = l’enseigne à obligation de transmettre la liste (nom et adresse) des acheteurs aux impôts.

    Idem pour les box internet avec boitier TV, le FAI à ordre de donner sa liste...

    En cas de fausse déclaration (pas de TV) avec le croisement des fichiers = contrôle systématique au domicile.

    Maintenant que la redevance tv est abolit la transmission de la liste des acheteurs de TV / utilisateur de boitier tv est-elle maintenue ?

    C’est la question technique centrale car si les listes sont maintenues alors c’est très loin d’être terminé surtout venant d’obsédés du contrôle...

     

    Répondre à ce message

  • Lire Economiematin.fr

    La SACEM réclame une redevance pour les droits d’auteurs à tous les propriétaires qui louent en location saisonnière.

    En effet la plupart des logements sont équipés de la radio via la télé du coup la SACEM envoie a chaque proprio une redevance d’environs 220€ par an.

    Si le propriétaire ignore, la SACEM envoie alors un rappel. Et ensuite... Nan mais qu’est ce que vous vous imaginiez, il n’y a pas qu’a la télé que les gauchos bobo ont le monopole !

     

    Répondre à ce message

  • #2998470
    Le 25 juillet à 14:31 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’Assemblée abolit la redevance : que va devenir la propagande gauchiste (...)

    ’tain, il est en forme,
    Jérôme Bourbon, ça fait plaisir,
    il m’a bien fait rigoler :
    "G.P.A. éthique"
    purée, ça va loin dans le mensonge...

    moi aussi, j’ai une télé, grand format
    je regarde les films que je ne pouvais pas voir quand j’étais gamin
    les Stallone, principalement :
    l’affiche, elle me faisait rêver :
    du biceps, un gros flingue :
    y’avait probablement un côté pédé
    je regardais les filles,
    les p’tites jupes, qui volaient

    et puis y’a eu Peckinpah

    là, c’est fini

     

    Répondre à ce message

  • #2998611
    Le 25 juillet à 18:53 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’Assemblée abolit la redevance : que va devenir la propagande gauchiste (...)

    chez moi, la télé est toujours allumée :
    je regarde RAMBO
    prisonnier du vietnâm
    JOHN J

    il est dans l’enfer,
    et moi, aussi

     

    Répondre à ce message

  • "les salariés et dirigeants de l’audiovisuel public, ainsi que dans les partis de gauche, s’inquiétant de la perte d’indépendance qu’augure une telle décision". C’est vrai, c’est drôle. Ils osent souvent dire des "trucs" comme ça.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents